« Reportages

Parlons poids, confort et sécurité

2021-Shoei-CNS-1_3-01

Photos © Didier Constant, Dave Beaudoin, Patrick Beaudry, Pierre Desilets, Patrick Laurin, Schuberth, Shoei, Kevin Wing

Au début des années 70, lorsque les casques intégraux sont apparus sur le marché et ont été massivement adoptés par les motocyclistes, on pensait, à tort, que le poids était synonyme de sécurité. Aujourd’hui, on sait par expérience qu’il n’y a pas forcément de corrélation entre les deux. En revanche, la relation entre poids et confort est désormais nettement établie. Cependant, il faut noter que le poids, s’il est important, n’est pas le seul critère à prendre en compte lors du choix d’un casque.

L’importance des tests

Evaluation_Shoei-X14-07

Depuis la création de Motoplus en 2008, nous avons évalué des dizaines de casques de tout type — jet, crossover, tout-terrain, intégral, modulable — et nous avons pu constater les différences existant entre les familles de casques, mais aussi établir des liens entre le poids, le confort et la sécurité.

Au cours des cinq dernières, nous avons évalué une cinquantaine de casques, en tailles L/XL, celles qui nous conviennent et pesé chacun d’eux avec la même balance à bagages et selon la même procédure. Entre le plus léger — le Bell Moto-3 qui affiche 1240 g — et le plus lourd — le Nolan N702X qui culmine à 1990 g — la différence est énorme, soit 750 g. Le poids moyen des casques essayés s’établit à 1615 g et la médiane se situe à 1600 g.

2021-Bell-Moto-III-03

Vous retrouverez la liste complète des modèles que nous avons essayés à la fin de l’article. En étudiant cette liste attentivement vous remarquerez que parmi les neuf heaumes les plus légers, ceux pesant moins de 1400 g, on retrouve cinq casques tout-terrain. Le premier intégral de ce classement est l’étonnant Shark Race-R Pro Carbon — 1360 g — en sixième position. Au total, six intégraux se situent sous la barre des 1500 g, dont quatre en fibre de carbone.

shark-race-r-pro-carbon-kolov-eval-03

Parmi les 15 plus lourds, ceux dépassant 1700 g, on trouve cinq casques ADV (ou crossover), 10 modulables, mais seulement trois intégraux, soit le Shoei GT-Air II, le Shoei RF1200 et le Bell Star MIPS. En faisant le total, vous constaterez que ça donne 18 modèles, mais ça s’explique par le fait que trois casques, soit le Scorpion EXO AT-950, le Schuberth E1 et le Nolan N702X peuvent être classés dans deux catégories différentes, soit crossover et modulables.

Facteurs influençant le poids

Le poids des casques dépend principalement des matériaux utilisés pour la calotte (la coque extérieure), soit le thermoplastique, le polycarbonate, la fibre de verre, les tricomposites (fibre de verre, Kevlar, fibre de carbone) et la fibre de carbone, classés du plus lourd au plus léger, mais aussi du moins protecteur au plus sécuritaire.

2021-Eval-AGV-AX-9_Carbon-02

Les autres facteurs influant sur le poids sont la taille du casque, le nombre de tailles de la coque et la qualité des autres composants utilisés (calotin EPS, écran solaire rétractable, intérieur, coussinets de tempe, coussinets de joue, système de rétention). À cela, vous pouvez ajouter les systèmes de communication et autres caméras d’action que nous avons de plus en plus tendance à installer sur nos casques.

En plus du poids vérifié, on distingue aussi le poids ressenti. Celui-ci dépend de l’adaptation de la calotte à la taille de votre tête, de la façon dont le poids est réparti, de l’ajustement du casque et de son aérodynamisme. Ainsi, un casque lourd sur papier peut paraître plus léger à porter, car mieux équilibré.

2021-Scorpion-EXO-AT950-01

Le type de casque influence également le poids. Ainsi, le poids moyen par catégorie s’établit comme suit : tout-terrain, 1386 g — jet, 1445 g — intégral, 1572 g — modulable, 1638 g — crossover, 1710 g. Les casques de tout-terrain s’avèrent donc les plus légers. Sur les sept que nous avons testés, six pèsent moins de 1500 g. Seul le Shoei VFX-EVO dépasse cette norme et affiche 1650 g sur notre balance. Ils sont suivis des jets. Les plus lourds sont les modulables et les crossovers. Les intégraux se situent dans la moyenne, à quelques exceptions près. Le plus léger est le Shark Race-R Pro Carbon — 1360 g — et le plus lourd, le Bell Star MIPS à 1920 g.

Enfin, la certification a également une influence sur le poids. Les fabricants de casques affirment que la certification Snell peut ajouter de 50 à 100 grammes au poids d’un casque. Cela est dû aux différences dans la composition de la coque afin de répondre aux exigences de cette norme américaine. Pour réduire l’excès de poids, certains casques légers peuvent comporter un calotin EPS plus fin ou de faible densité. Assurez-vous de faire vos devoirs, de vous renseigner sur les modèles qui vous intéressent, mais aussi de vérifier les certifications Snell, DOT, ECE ou SHARP du casque, en fonction de votre lieu de résidence.

Poids et confort

2022_Schuberth_C5-Action-02a

Le poids d’un casque a un lien direct avec le confort, particulièrement quand on voyage sur de longues distances. Mais le confort est également influencé par la forme de la coque, la répartition du poids, l’équilibre, l’aérodynamisme et l’ajustement.

Un casque trop lourd, mal équilibré ou mal ajusté cause une fatigue excessive et une pression indue sur les cervicales, deux facteurs qui affectent la vigilance, l’attention et la capacité de réaction du pilote. Donc sa sécurité, par voie indirecte.

Le confort est également conditionné par la morphologie de votre tête. On dénombre trois formes de tête courantes sur le marché : ronde ovale, ovale intermédiaire (ou neutre) et ovale allongée. Les calotins des casques adoptent une de ces trois catégories, la plus courante sur le marché nord-américain étant ovale intermédiaire. Chaque marque choisit généralement l’une ou l’autre de ces formes pour réaliser l’ensemble de ses casques. Ce qui explique que certaines marques nous font mieux que d’autres. Seule la compagnie Arai propose des casques dans les trois morphologies de crâne. Ce qui permet à un amateur de la marque de trouver un casque à sa tête dans le catalogue du heaumier japonais.

Arai_Quantum_X-00

Avant d’acheter un casque, il est donc important de déterminer sa forme de tête, de mesurer son tour de tête, de déterminer la taille qui nous convient dans le modèle qui nous intéresse (les tailles varient parfois d’une marque à l’autre, mais aussi d’un modèle à l’autre à l’intérieur d’une même marque) et de procéder à un ajustement personnalisé, si nécessaire.

La taille est un critère essentiel. Porter un casque de la mauvaise taille est dangereux, même si celui-ci est de haute qualité et très sécuritaire dans l’absolu. Selon une enquête réalisée par le laboratoire britannique (TRL) Transport Research Laboratory de 2014 à aujourd’hui et relayée par le magazine Visordown, environ 25 % des motocyclistes portent un casque de la mauvaise taille. L’enquête a également révélé qu’environ 20 % des motards interrogés ont déclaré que leur casque avait failli se détacher lors d’un accident. Ce qui est inquiétant, vous l’avouerez.

2020_HVA_701SM-62

L’ajustement d’un casque est une autre caractéristique qui influence énormément son confort et sa sécurité. Un casque bien ajusté n’est pas seulement plus confortable, il protège aussi plus efficacement et permet de mieux répartir le poids autour de la tête et sur les épaules.

L’ajustement dépend de la forme de votre tête, de la taille qui vous convient, laquelle peut être ajustée parfaitement grâce à une gamme étendue de doublures intérieures, de coussinets de tempes et de coussinets de joues amovibles et réglables. Certaines marques premium (Arai, AGV, Schuberth, Shoei) offrent un service d’ajustement personnalisé à leurs clients moyennant un tarif raisonnable.

BMW-F750GS-07

La problématique à laquelle nous faisons face, en tant que motocycliste, c’est l’impossibilité d’essayer un casque en dynamique avant de l’acheter. On peut le porter en statique, chez un revendeur, mais il faut un peu de temps pour établir qu’il vous fait. En effet, les points de pression et les douleurs apparaissent souvent au bout d’une vingtaine de minutes, sous l’effet de la conduite et des éléments extérieurs (vitesse, position de conduite, protection). D’où l’intérêt des tests indépendants, comme ceux que nous menons.

Si vous pensez acheter un nouveau casque, dans un avenir rapproché, vous serez confrontés à une multitude de produits, aussi bien au niveau des matériaux, des styles, des couleurs que des prix, lesquels varient énormément d’une marque à l’autre, mais aussi d’une technologie à l’autre. La première règle est de se renseigner au sujet des modèles qui vous intéressent — sur Internet, dans les revues de moto comme la nôtre, sur les sites des marques —  et de ne pas vous fier uniquement au look, au prix ou au poids. Un casque trop léger peut être aussi dommageable qu’un casque trop lourd s’il est mal conçu, mal équilibré ou mal ajusté. Il est également recommandé de se fier à des marques connues et à des technologies éprouvées afin d’éviter des déconvenues qui risqueraient de ruiner votre prochaine saison de moto.

En espérant que ces quelques informations vous aideront à faire un choix éclairé. Vous pouvez également consulter les différents guides thématiques que nous avons consacrés aux casques dernièrement, soit Les meilleurs casques de 2021 et le guide d’achat des casques hybrides, mais aussi les différentes évaluations de casques que nous avons publiées au fil des ans. Bonne lecture !

2021-BMW-S1000R-Action-04

Classement par poids des casques essayés

  1. Bell Moto-3 : 1240 g (XL) — tout-terrain
  2. Leatt 9.5 Carbon : 1280 g (L) — tout-terrain
  3. Shoei J·O : 1290 g (L) — Jet
  4. Suomy MR Jump : 1330 g (XL) — tout-terrain
  5. Leatt GPX 6.5 Carbon : 1360 g (L) — tout-terrain
  6. Shark Race-R Pro Carbon : 1360 g (XL) — intégral
  7. Leatt 8.5 Composite : 1370 g (L) — tout-terrain
  8. MT KRE Snake Carbon : 1370 g (L) — intégral
  9. Bell Eliminator Carbon : 1380 g (XL) — intégral
  10. AGV K6 : 1420 g (XL) — intégral
  11. AGV AX9 Carbon : 1430 g (XL) — crossover/ADV
  12. Schuberth S2 Sport : 1440 g (L) — intégral
  13. Arai VX-Pro4 : 1470 g (XL) — tout-terrain
  14. X-lite X-803 RS Ultra Carbon : 1480 g (XL) — intégral
  15. AGV Corsa : 1500 g (XL) — intégral
  16. Bell Race Star Flex DLX : 1500 g (XL) — intégral
  17. HJC RPHA 11 Pro : 1500 g (L) — intégral
  18. Scorpion EXO R1 Air : 1540 g (L) — intégral
  19. HJC DS-X1 : 1550 g (L) — crossover/ADV
  20. AGV SportModular : 1560 g (XL) — modulable
  21. AGV AX9 : 1570 g (XL) — crossover/ADV
  22. Klim TK1200 Karbon : 1580 g (L) — modulable
  23. Arai Quantum-X : 1590 g (L) — intégral
  24. Zox Zenith : 1590 g (XL) — intégral
  25. Schuberth M1 Pro : 1600 g (XL) — Jet
  26. Arai Regent-X ; 1610 g (XL) — intégral
  27. Arai Corsair-X : 1630 g (XL) — intégral
  28. Icon Variant Pro Ghost Black : 1650 g — crossover/ADV
  29. Ruroc Atlas 3.0 : 1650 g (L) — intégral
  30. Shoei VFX-EVO : 1650 g (L) — tout-terrain
  31. Arai XD4 : 1660 g (XL) — crossover/ADV
  32. Scorpion Exo R2000 Air : 1660 g (L) — intégral
  33. Shoei RF-1400 (L) : 1680 g (L) — intégral
  34. Shoei X-Fourteen : 1680 g (L) — intégral
  35. Sena Momentum : 1710 g (L) — modulable
  36. Shoei GT-Air II avec SRL 2 : 1720 g (L) — intégral
  37. Scorpion EXO-GT930 : 1730 g (XL) — modulable
  38. Shark EVO-GT : 1730 g (XL) — modulable
  39. Sena Outrush R : 1730 g (S) — modulable
  40. Scorpion EXO AT-950 : 1790 g (XL) — crossover/ADV — modulable
  41. Shoei Hornet X2 : 1795 (L) — crossover/ADV
  42. Shoei RF1200 : 1800 g (L) — intégral
  43. Bell MX-9 Adventure MIPS : 1800 g (XL) — crossover/ADV
  44. Bell SRT-Modular :  1810 g (XL) 
  45. Schuberth C4 Pro : 1850 g (XL)— modulable
  46. LS2 Valiant II : 1870 g (XL) — modulable
  47. Shoei Neotec II : 1890 g (L) — modulable
  48. Bell Star MIPS : 1920 g (L) — intégral
  49. Schuberth E1 : 1950 g (XL) — crossover/ADV — modulable
  50. Nolan N702X : 1990 g (XL) — crossover/ADV — modulable

Photo © Patrick Laurin