« Reportages

L’embarras du choix, quel que soit votre budget !

2022-casques_MX_07

Un peu d’histoire

Les premiers casques conçus spécifiquement pour le hors route datent de la fin des années 60 et de l’explosion de la pratique du tout-terrain aux États-Unis (à ce sujet, je vous conseille le magnifique film « On Any Sunday » de Bruce Brown).

2021-Bell-moto-3-00

Le Bell Moto-3 est l’un des premiers casques intégraux de motocross au monde. À sa sortie au début des années 70, il a offert une alternative intéressante aux casques ouverts dotés d’une palette et a changé la donne en procurant une protection complète aux adeptes de tout-terrain, ce qui lui a valu d’obtenir un statut culte. De devenir une véritable icône ! Depuis, les modèles spécifiques au hors route de loisirs (ADV, Enduro, VTT, rallyes, promenade) ou de compétition (Motocross, Supercross, Enduro, Rallyes-raids, Trial) sont légion et on en trouve de tout genre et à tout prix.

Que choisir ?

2022-Bell-Moto-10-06

Tout dépend de l’usage que vous allez faire de votre casque (loisirs ou compétition), de l’endroit où vous allez l’utiliser le plus souvent (route, sentiers), de la fréquence à laquelle vous allez le porter et du budget que vous voulez y consacrer. Une fois ces critères établis, la sélection deviendra plus facile. Dans tous les cas, il faut prendre la protection et la sécurité au sérieux. Et s’attarder aux types de coques proposés, lesquels ont une incidence sur la sûreté et sur le prix. Mais aussi sur le confort.

Quel type de coque ?

Au niveau de la coque, il est primordial de connaître dans quel matériau elle est réalisée, mais aussi en combien de tailles elle se décline.

En matière de sécurité, les coques en fibre composite (Kevlar, aramide, carbone, Dyneema) sont les plus résistantes et les plus légères. Et donc les plus sécuritaires, dans l’absolu. Suivent les coques tricomposites (un mélange de fibres composites et de fibre de verre), les coques en fibre de verre, les coques en polycarbonate et les coques en thermoplastique.

LS2_Subverter-EVO-02

En ce qui a trait à l’homologation, la norme FIM (Fédération internationale de motocyclisme) est requise pour participer aux compétitions internationales sanctionnées par la Fédération. Avec la norme SNELL, elle est supposée être la plus exigeante. En Amérique du Nord, la certification SNELL est exigée pour certaines compétitions nationales. Plusieurs promoteurs acceptent également la norme européenne ECE (22.05 ou 22.06). Celle-ci est reconnue et requise par une cinquantaine de pays. Elle est exigée pour circuler partout en Europe. Elle est aussi stricte que la norme SNELL, mais gère différemment les impacts. La norme américaine DOT FMVSS 218 (Department of Transport) est minimaliste, mais obligatoire pour qu’un casque soit légalement utilisé sur route aux États-Unis et au Canada. Ce standard est obsolète et ne garantit pas une réelle protection aux pilotes, mais il est incontournable. Plus la norme est exigeante, plus elle affecte le coût des casques.

 Taille et forme de tête

Déterminer la bonne taille de votre casque tout-terrain est plus compliqué qu’il n’y paraît. La première étape consiste à mesurer la circonférence de votre tête (avec un mètre de couturière) sur le front, au-dessus des sourcils, en passant bien par-dessus vos oreilles. Si vous hésitez entre deux tailles, il est recommandé de choisir la taille la plus petite des deux. En effet, à force de porter votre casque, les mousses intérieures vont se tasser. Choisir la taille au-dessus, rendrait votre casque trop grand et il n’assurerait plus votre sécurité.

2022-casques_MX_06

Une fois le tour de votre tête mesuré, consultez le guide des tailles du fabricant. Elles s’étendent généralement de XS à 3XL. Puis passez à l’essayage, si possible (recommandé). Une fois votre casque sur la tête, il ne doit pas bouger quand vous remuez la tête et ne doit pas descendre au niveau de vos sourcils non plus. Auquel cas, choisissez la taille inférieure.

La seconde étape est de déterminer la morphologie de votre tête. On dénombre trois formes de tête courantes sur le marché : ronde ovale, ovale intermédiaire (ou neutre) et ovale allongée. Les calotins des casques adoptent une de ces trois catégories, la plus courante sur le marché nord-américain étant ovale intermédiaire. Chaque marque choisit généralement l’une ou l’autre de ces formes pour réaliser l’ensemble de ses casques. Ce qui explique que certaines marques nous font mieux que d’autres. Seule la compagnie Arai propose des casques dans les trois morphologies de crâne. Ce qui permet à un amateur de la marque de trouver un casque à sa tête dans le catalogue du heaumier japonais.

Quel casque pour quel usage ?

2022-casques_MX_10

Les casques de motocross ne sont pas conçus pour être utilisés sur route, même si leur look peut-être valorisant sur une aventurière. En effet, la palette haut placée, même réglée au plus bas, prend dans le vent et tire le casque vers l’arrière, causant une charge indue sur le cou et les vertèbres. Ce qui nuit au confort. Par ailleurs, ils sont extrêmement ventilés. Cependant, selon le type de parcours et la durée de celui-ci, ils peuvent être portés sur route occasionnellement, à vos risques et périls.

Pour des sorties routières, des balades en sentier ou en enduro récréatif, on pourra opter pour un casque en polycarbonate ou en fibre de verre — à la rigueur en tricomposite — et on misera avant tout sur le confort, une bonne tenue aérodynamique et le silence d’opération.

2022-casques_MX_02

Pour la compétition, on privilégiera un casque en fibre composite ou tricomposite, plus léger, mieux ventilé et plus protecteur. On optera aussi pour un modèle homologué FIM, SNELL ou ECE, selon l’endroit où se tiennent les compétitions auxquelles on participe et la réglementation en vigueur.

Les facteurs primordiaux pour un casque de compétition sont le poids, l’aération, la protection et la tenue aérodynamique.

2022-casques_MX_04

Les casques MX haut de gamme proposent généralement un dispositif d’amortissement dynamique qui réduit les risques de commotions cérébrales. Ils s’appellent OSD (Omni-Directional Supension) chez 6D, Flex chez Bell, MIPS (Multi-directional Impact Protection System) chez Alpinestars, Bell, Klim, Thor, Spherical chez Bell, AIS (Adaptive Impact System) chez Fly Racing, Turbine 360° chez Leatt, AREM (Advanced Rotational Energy Management) chez LS2 ou MEDS (Motion Energy Distribution System) chez Shoei. Ces systèmes sont très efficaces dans la prévention des chocs subits par le cerveau.

Les facteurs à surveiller

En tout-terrain, le poids est crucial et doit être le moins élevé possible afin de ne pas causer de fatigue ni de stress au niveau des muscles du cou et des cervicales. En effet, le poids d’un casque a un lien direct avec le confort, lequel est également influencé par la forme de la coque, la répartition du poids, l’équilibre, l’aérodynamisme et l’ajustement du casque. Un modèle trop lourd, mal équilibré ou mal ajusté engendre une fatigue excessive et une pression indue sur les cervicales, deux facteurs qui affectent la vigilance, l’attention et la capacité de réaction du pilote. Donc sa sécurité, par voie indirecte. Nous avons consacré un dossier complet à ce sujet que vous pouvez consulter pour obtenir de plus amples informations.

2022-Scott-x-plore-18

Pour un confort ultime, particulièrement en compétition, privilégiez les casques offrant les systèmes d’aération les plus exhaustifs et les plus efficaces. Les évents de ventilation au niveau de la mentonnière assurent un flux d’air optimal, limitent la formation de buée sur vos lunettes de cross et optimisent l’aération du visage. Les ventilations frontales offrent une circulation d’air optimisée. Enfin, les extracteurs d’air à l’arrière permettent d’évacuer l’air chaud. Plus il y a de trappes d’admission et d’extraction de l’air, mieux c’est, particulièrement en course, mais aussi en mode loisirs, par les chaudes journées d’été.

Surveillez également la qualité de l’intérieur. La coiffe et les joues doivent idéalement être démontables et lavables, mais aussi déclinées en plusieurs épaisseurs afin d’ajuster parfaitement votre casque à la morphologie de votre tête (courant sur les modèles haut de gamme).

Le tissu de l’intérieur doit être anallergique et antibactérien, pour une fraîcheur durable et un séchage rapide.

Les modèles premiun disposent généralement de systèmes d’extraction d’urgence des coussinets de joues, destinés à aider le personnel de secours à intervenir rapidement et efficacement en cas de chute. À privilégier lors de l’achat. Ces modèles plus luxueux disposent aussi parfois de filtres antipoussière au niveau des entrées d’air. Enfin, certains disposent de systèmes d’hydratation et d’un dispositif permettant d’ajuster la position du casque sur la tête, vers l’avant ou vers l’arrière, pour une efficacité maximale et une tenue impeccable.

Quel budget consacrer à votre casque MX ?

Shoei_vfx-evo-00

Si vous cherchez un casque pour les loisirs ou pour faire du tout-terrain récréatif, pas besoin de dépenser des centaines de dollars pour un casque premium. Les premiers prix débutent à environ 150 $ et vont jusqu’à près de 300 $. Dans la partie haute de cette fourchette, vous obtenez de bons casques à la fois confortables et sûrs.

Pour faire du tout-terrain engagé, de la compétition ou utiliser votre casque pour voyager en aventurière, comptez entre 300 $ et plus de 1 000 $ pour les meilleurs casques MX du marché, avec toutes les caractéristiques haut de gamme, particulièrement en ce qui a trait à la sécurité.

Pour une expérience réussie et un confort optimal, choisissez les meilleures lunettes de cross (goggles) que votre budget permet. Vous ne le regretterez pas !

Quand remplacer votre casque ?

En cas de chute, même à l’arrêt, le casque doit impérativement être remplacé. C’est une mesure de précaution indispensable pour garantir l’intégrité structurelle du casque et vous protéger adéquatement.

Zox-Rage-03

Sinon, les équipementiers conseillent de remplacer votre casque dans une période de 5 ans après sa date de fabrication, selon l’usage que vous en faites et les conditions d’entretien et d’entreposage que vous avez observées. Vous avez donc intérêt à connaître cette date lors de l’achat pour obtenir un casque le plus « frais » possible.

Durant ce laps de temps, vous pouvez bien sûr changer les mousses intérieures si votre casque le permet et les laver régulièrement si elles sont démontables. Évitez de laisser votre casque exposé au soleil et à la lumière intense quand ce n’est pas nécessaire. Et quand vous ne vous en servez pas, conservez-le dans un endroit sec et bien aéré, dans sa housse de protection.

Le guide d’achat 2022

03-09-2022-mx-spotlight

Parmi les 13 casques sélectionnés pour ce comparatif, 7 se vendent plus de 300 $ et 6 moins de 300 $. Dans l’ensemble, tous sont de bonne qualité. Aucun n’est à rejeter, mais certains sont à réserver à un usage récréatif — plusieurs ne sont pas admis en course, soit en raison de leur construction, soit de leur système de rétention — alors que d’autres sont plutôt destinés à la compétition en raison de leur certification et de leur qualité exceptionnelle.

Les variations de notes et d’appréciations sont minimes entre tous les casques essayés par nos testeurs. Quel que soit le modèle que vous choisirez dans ce guide, vous obtiendrez un casque de qualité auquel vous pourrez vous fier. Nous vous rappelons que les casques sont présentés dans l’ordre alphabétique, dans trois catégories distinctes : les casques de loisirs, les casques haut de gamme et les casques spécialisés.

Ken_Roczen_rs2_0608_m01-2080x1384

Fait intéressant, tous les casques de ce guide, même les plus réputés et les plus chers, affichent des défauts mineurs, souvent en raison des options et des choix techniques adoptés par les fabricants, mais aussi des préférences personnelles de chaque pilote ou du type de conduite qu’il privilégie. En revanche, aucun ne présente de tare rédhibitoire.

Ce qui ressort de ce comparatif, c’est que le casque de motocross idéal n’existe pas encore, bien que plusieurs s’en approchent, selon que l’on privilégie un modèle qui met l’accent sur le confort ou la protection. Certains, très rares, offrent les deux.

En ce qui concerne la taille des casques essayés dans ce guide, elle varie entre L et XL selon les modèles. Pour obtenir plus d’information sur le différents modèles, cliquez sur le nom du casque, en orange, en début de rubrique. Ça vous mènera à l’article de présentation du modèle.

justin_barcia_1_spotlight

Les marques 6D, HJC, KLIM et Thor n’ont pas pu être incluses dans ce guide en raison de problèmes de disponibilité au moment où nous avons réalisé ce guide. Nous essaierons leurs produits plus tard dans la saison.

Les marques Alpinestars, Fly Racing, Nolan, Touratech et X-lite ont elles aussi été invitées à soumettre des casques pour évaluation, mais ont décliné l’invitation. Tant pis pour elles…

Les casques de loisirs

AFX FX-17 | 169,99 $

AFX-FX17-05a

Conçu en Californie, l’AFX FX-17 est l’un des modèles les moins chers de ce guide. Néanmoins, il s’agit d’un casque de motocross de bonne qualité doté d’une coque aérodynamique réalisée dans un polyalliage composite sophistiqué. Il possède un port oculaire important offrant un large champ de vision et permettant d’utiliser la majorité des lunettes MX du marché. Cette coque est complétée par un calotin EPS multidensité, un intérieur et des coussinets de joues amovibles et lavables, réalisés dans un nylon anallergique et antimicrobien. Il est idéal pour les loisirs, le VTT et les compétitions de niveau amateur. Il est proposé dans trois décorations, Attack (photo), Force ou Camouflage, dans une grande variété de coloris. Tailles de XS à 4XL.

 Caractéristiques

  • Utilisation : loisirs/compétitions amateures ;
  • Forme intérieure : intermédiaire ovale ;
  • Coque en polyalliage composite ;
  • 2 tailles de coque ;
  • Calotin multidensité ;
  • Poids : 1560 g (XL) ;
  • Homologation : ECE 22.05, DOT FMVSS 218 ;
  • Dispositif d’amortissement dynamique : non ;
  • Cote de sécurité : 4,0/5 ;
  • Taille petit ;
  • Fabriqué à Taïwan ;
  • Note : 8,0/10.

CKX TX319 | 189,99 $

CKX-TX319-03a

Le CKX TX319 est un casque tout-terrain d’entrée de gamme offrant performance et confort à un prix serré. Destiné principalement aux loisirs (enduro récréatif, VTT, motos d’aventure), il n’est pas homologué en compétition. Son système de rétention à attache rapide par boucle micrométrique est très pratique pour retirer son casque rapidement, même avec de gros gants. Il possède une coque en thermoplastique moulée par injection, résistante aux chocs et très légère à la fois. Le CKX TX319 est certifié ECE 22.05. Il est conçu pour les randonnées en sentier, que ce soit à moto ou en VTT voire en motoneige, où il offre un confort adéquat. Il dispose en outre d’une ventilation efficace au niveau du visage et sur le dessus de la tête. Il est proposé dans un large choix de coloris unis et de designs multicolores. Un bon modèle d’entrée de gamme pour débuter en tout-terrain.

Caractéristiques

  • Utilisation : loisirs/compétitions amateures ;
  • Forme intérieure : intermédiaire ovale ;
  • Coque en thermoplastique injecté ;
  • 1 taille de coque ;
  • Calotin en EPS ;
  • Poids : 1450 g (L) ;
  • Homologation : ECE 22.05 ;
  • Dispositif d’amortissement dynamique : non ;
  • Cote de sécurité : 3,75/5 ;
  • Taille petit ;
  • Fabriqué en Chine ;
  • Note : 8,0/10.

EVS T5 | 194,99 $

EVS_t5_black_00

L’EVS T5 s’adresse aux amateurs de randonnées en sentier, comme aux débutants en tout-terrain (MX, SX, Enduro, VTT). C’est un casque abordable équipé de toutes les caractéristiques dont un motocycliste a besoin pour faire ses premiers pas en tout-terrain, que ce soit en mode récréatif ou compétitif. Il est doté d’une coque légère en polycarbonate avec des évents d’admission et des extracteurs d’air surdimensionnés. Son calotin EPS double densité garantit une gestion supérieure de l’énergie et comporte de nombreux canaux de ventilation pour favoriser une bonne circulation de l’air et garder la tête du pilote au frais. L’EVS T5 est aussi confortable à porter que facile à payer. En plus d’être sécuritaire. Il est proposé dans deux coloris unis (noir, blanc) et dans trois décorations baptisées Grappler, Pinner et Torinio. Un bon modèle pour s’initier aux plaisirs de la conduite hors route à faible coût.

Caractéristiques

  • Utilisation : loisirs/compétitions amateures ;
  • Forme intérieure : intermédiaire ovale ;
  • Coque en polycarbonate ;
  • 2 tailles de coque.
  • Calotin multidensité ;
  • Poids : 1550 g (XL)
  • Homologation : ECE 22.05, DOT FMVSS 218 ;
  • Dispositif d’amortissement dynamique : non ;
  • Cote de sécurité : 3,75/5 ;
  • Taille petit ;
  • Fabriqué en Chine ;
  • Note : 8,0/10.

SMK Allterra | 159,99 $

2022_SMK-Allterra-01

Le casque Allterra est le casque le moins cher de ce guide. Il représente le modèle tout-terrain de la marque indienne SMK, nouvellement distribuée au Canada. Sa coque en résine thermoplastique injectée EIRT (Energy Impact Resistant Thermoplastics) est décomposée en deux grandeurs, tout comme son calotin EPS multidensité. Conçu par des experts du MX, il est doté d’une palette amovible facilement réglable et d’un port oculaire large permettant l’utilisation de lunettes MX de grand format. Son système de ventilation évolué en fait un modèle efficace pour les loisirs (enduro récréatif, VTT, motos d’aventure) et pour certaines compétitions de niveau amateur. Il est proposé en quatre coloris unis (noir mat, gris, jaune, orange) et en deux décorations multicolores, Fulmine et Tribou, déclinées chacune dans trois combinaisons de couleurs. Un bon modèle d’entrée de gamme pour s’initier aux joies du tout-terrain.

Caractéristiques

  • Utilisation : loisirs/compétitions amateures ;
  • Forme intérieure : intermédiaire ovale ;
  • Coque en thermoplastique EIRT injecté ;
  • 2 tailles de coque ;
  • Calotin multidensité en 2 tailles ;
  • Poids : 1390 g (L) ;
  • Homologation : ECE 22.05, DOT FMVSS 218 ;
  • Dispositif d’amortissement dynamique : non ;
  • Cote de sécurité : 3,75/5 ;
  • Taille normale ;
  • Fabriqué en Inde ;
  • Note : 8,0/10.

ZOX Rage | 219,99 $

Zox-Rage-02a

Conçu autour d’une coque en résine thermoplastique injectée robuste et légère, fabriquée en deux grandeurs, le ZOX Rage est un casque de tout-terrain destiné aux compétitions de niveau amateur, mais surtout aux loisirs (enduro récréatif, VTT, motos d’aventure). Son calotin en EPS noir est également fourni en deux dimensions distinctes tandis que son intérieur amovible et lavable se décline en six tailles de rembourrage différentes. Tout ceci permet au Rage de procurer un ajustement personnalisé. Relativement léger (1400 g en XL), il s’avère également confortable et bien ventilé. Un modèle sensé et abordable pour pratiquer le tout-terrain en dilettante.

Caractéristiques

  • Utilisation : loisirs/compétition ;
  • Forme intérieure : intermédiaire ovale ;
  • Coque en thermoplastique injecté ;
  • 2 tailles de coque.
  • Calotin multidensité ;
  • Poids : 1400 g (XL) ;
  • Homologation : ECE 22.05, DOT FMVSS 218 ;
  • Dispositif d’amortissement dynamique : non ;
  • Cote de sécurité : 3,75/5 ;
  • Taille petit ;
  • Fabriqué en Chine ;
  • Note : 8,0/10.

Les casques haut de gamme

Arai VX-Pro 4 | 859,99 $ à 1069,99 $

ARAI-VX-PRO4_BLOCKa

L’Arai VX-Pro4 est la dernière évolution du modèle VX-Pro3, un modèle très apprécié par les crossmen professionnels. Il reste un choix premium pour le MX, l’enduro et le tout-terrain. Comme pour tous les casques Arai, la forme organique simple et basique de sa coque est basée sur le concept de forme R75 exclusive au heaumier japonais. L’absence d’arêtes ou de protubérances exagérées sur la coque ne doit pas être confondue avec un manque d’imagination. C’est une démonstration visuelle de l’engagement de la marque japonaise à maintenir l’intégrité de la coque avec des performances d’impact dans le monde réel. De tous les casques haut de gamme de ce guide, c’est le seul à ne pas disposer d’un dispositif d’amortissement dynamique limitant les risques de commotions cérébrales. L’Arai VX-Pro4 est proposé dans une quinzaine de coloris attrayants, dont plusieurs répliques des meilleurs pilotes de motocross de l’histoire. Un des cinq meilleurs casques de ce guide.

Caractéristiques

  • Utilisation : compétition/loisirs
  • Forme intérieure :
  • Coque en fibres composites ;
  • 4 tailles de coque.
  • Calotin multidensité ;
  • Poids : 1470 g (XL) ;
  • Homologation : ECE 22.05, DOT FMVSS 218, Snell 2020 ;
  • Dispositif d’amortissement dynamique : non ;
  • Cote de sécurité : 4,5/5 ;
  • Taille petit ;
  • Fabriqué au Japon ;
  • Note : 9,5/10.

Bell Moto-10 Spherical | 1069,95 $ à 1134,95 $

2022-Bell-Moto-10-Spherical

Le Moto-10 Spherical est l’évolution ultime de la gamme MX de Bell. Il succède au légendaire Moto-9 qui a été plébiscité par les pilotes pros et amateurs et par la presse spécialisée au cours de la dernière décennie. Ce casque superlatif est le résultat direct de l’influence et des commentaires des pilotes de la marque américaine qui ont participé à sa mise au point. Il représente une combinaison parfaite de protection ultime, de réduction de poids et de circulation d’air. Sa liste de caractéristiques techniques est impressionnante et témoigne de son niveau de sophistication. Le Moto-10 est l’un des casques les plus avancés et les plus sécuritaires de ce guide. En plus d’être confortable et relativement léger. Un excellent achat, malgré son prix élevé. Un des cinq meilleurs casques de ce guide.

Caractéristiques

  • Utilisation : compétition/loisirs ;
  • Forme intérieure : intermédiaire ovale ;
  • Coque en fibre de carbone 3K ;
  • 4 tailles de coque ;
  • Calotin multidensité EPS/EPP ;
  • Poids : 1730 g (XL) ;
  • Homologation : ECE 22.05, DOT FMVSS 218, Snell 2020 ;
  • Dispositif d’amortissement dynamique : Spherical par MIPS ;
  • Cote de sécurité : 5/5 ;
  • Taille petit ;
  • Fabriqué en Chine ;
  • Note : 9,5/10.

Leatt 9.5 Carbon | 839,99 $ (lunettes incluses)

Leatt_Helmet_MOTO_9.5_Carbon_01a

Porte-étendard de la gamme de casques Leatt 2021, le 9.5 Carbon est superlatif. Hyper léger, il est également très protecteur. C’est l’un des premiers casques MX à répondre à la nouvelle norme ECE 22.06, la plus exigeante du marché. Le Leatt 9.5 Carbon est le casque haut de gamme exclusif de la marque sud-africaine. Il intègre une technologie optimisée de réduction des lésions cérébrales avec quatre densités de mousse d’impact, un dispositif de retrait d’urgence des coussinets de joue et la technologie de turbine à 360⁰ qui réduit la force associée aux commotions cérébrales et à la rotation accélérée du cerveau. La coque du 9.5 est réalisée en fibre de carbone. Elle se décline en trois grandeurs distinctes selon la taille du casque, afin de se conformer à la morphologie crânienne de chaque pilote sans être surdimensionnée. De plus, cela permet au 9.5 d’être le plus léger possible. À ce propos, le 9,5 Carbon est l’un des casques homologués DOT/ECE 22.06 les plus légers sur le marché. Il ne pèse en effet que 1280 g en taille L (poids vérifié sur la balance de Motoplus). Il est livré avec une paire de lunettes Leatt Velocity 6.5 de série, ce qui en fait une très bonne occasion. Un des cinq meilleurs casques de ce guide.

Caractéristiques

  • Utilisation : compétition/loisirs ;
  • Forme intérieure : intermédiaire ovale ;
  • Coque en fibre de carbone ;
  • 3 tailles de coque.
  • Calotin multidensité ;
  • Poids : 1280 g (L) ;
  • Homologation : ECE 22.06, DOT FMVSS 218 ;
  • Dispositif d’amortissement dynamique : Turbine 360° ;
  • Cote de sécurité : 5/5 ;
  • Taille normale ;
  • Fabriqué en Chine ;
  • Note : 9,5/10.

Leatt 8.5 V22 | 679,99 $ (lunettes incluses)

Leatt_Helmet_8.5_red-01a

En dehors de sa construction, le Leatt 8.5 V22, est identique au 9.5 Carbon. Sa coque est en fibres composites, non en fibre de carbone. Cependant, c’est le troisième modèle le plus léger de ce guide (1370 g en taille L). Il intègre lui aussi la technologie Turbine à 36 o°, ce qui en fait un modèle extrêmement sécuritaire. Proposé dans une large gamme de coloris, il est livré avec une paire de lunettes Leatt Velocity 5.5 de série, ce qui en fait un très bon achat. Un des très bons casques de ce guide.

Caractéristiques

  • Utilisation : compétition/loisirs ;
  • Forme intérieure : intermédiaire ovale ;
  • Coque en fibres composites ;
  • 3 tailles de coque ;
  • Calotin multidensité ;
  • Poids : 1370 g (L) ;
  • Homologation : ECE 22.06, DOT FMVSS 218 ;
  • Dispositif d’amortissement dynamique : Turbine 360° ;
  • Cote de sécurité : 5/5 ;
  • Taille normale ;
  • Fabriqué en Chine ;
  • Note : 9,0/10.

LS2 Subverter EVO | 279,99 $

LS2_Subverter-EVO-01a

Le Subverter EVO est le casque de motocross haut de gamme de l’équipementier hispano-chinois LS2. Il est réalisé en KPA (Kinetic Polymer Alloy), un alliage cinétique de polymères offrant une protection supérieure ! Ce matériau innovant est ultraléger et offre un peu de flexibilité pour absorber l’énergie, mais avec une résistance à la pénétration qui rivalise avec celle des composites haut de gamme. Disponible en trois grandeurs de coques, avec un intérieur doté de mousses rembourrées, coupées au laser, il offre un ajustement serré, mais confortable ! Même si son prix attrayant le place dans la catégorie des casques de milieu de gamme, il s’agit en réalité d’un modèle qualitatif qui rivalise avec les meilleurs de ce guide. Son système innovant de glissement synthétique intégré appelé AREM (Advanced Rotational Energy Management), exclusif à LS2, diminue les risques de traumatisme crânien en cas de chute. Ce système d’atténuation de l’impact rotationnel redessiné remplace le design MIPS du modèle précédent, le Subverter MX470. Le résultat est un casque qui bénéficie d’un design élégant, léger et protecteur pour le pilote. Le LS2 Subverter EVO est proposé dans plusieurs graphiques flamboyants (299,99 $) ou dans deux couleurs unies, noir mat ou blanc (279,99 $). Un excellent casque tout-terrain offert à un prix qui ne grèvera pas votre budget.

Caractéristiques

  • Utilisation : compétition/loisirs ;
  • Forme intérieure : intermédiaire ovale ;
  • Coque en KPA (alliage de polymère cinétique) ;
  • 3 tailles de coque.
  • Calotin multidensité ;
  • Poids : 1450 g (L) ;
  • Homologation : ECE 22.05, DOT FMVSS 218 ;
  • Dispositif d’amortissement dynamique : AREM ;
  • Cote de sécurité : 4,5/5 ;
  • Taille serré ;
  • Fabriqué en Chine ;
  • Note : 8,5/10.

Shoei VFX-EVO | 779,99 $/969,99 $

Shoei_vfx-evo-03a

Le Shoei VFX-EVO est l’un des casques de motocross les plus sophistiqués au monde. Bourré de technologies de pointe, tant au niveau de la performance que de la sécurité, le Shoei VFX-EVO revendique fièrement le dispositif d’amortissement dynamique Motion Energy Distribution System [M.E.D.S.] exclusif à Shoei. Sa mission est de réduire de façon importante l’énergie de l’accélération rotationnelle de la tête en cas d’accident. Le Shoei VFX-EVO a été revu de fond en comble, sans sacrifier la qualité et la performance qui ont fait la réputation de Shoei en motocross et en tout-terrain. Sans être le plus léger ni utiliser de coque en fibre exotique, c’est l’un des plus confortables de ce groupe et l’un de ceux dans lesquels on se sent le mieux. Un des cinq meilleurs casques de ce guide.

Caractéristiques

  • Utilisation : compétition/loisirs ;
  • Forme intérieure :
  • Coque multiplis AIM+ (Advanced Integrated Matrix) qui combine fibre de verre, fibre de carbone et fibres composites ;
  • 4 tailles de coque ;
  • Calotin multidensité en 4 tailles ;
  • Poids : 1650 g (L) ;
  • Homologation : ECE 22.05, DOT FMVSS 218, Snell 2020 ;
  • Dispositif d’amortissement dynamique : MEDS ;
  • Cote de sécurité : 5/5 ;
  • Taille normale ;
  • Fabriqué au Japon ;
  • Note : 9,5/10.

 Les casques spécialisés

AGV AX9 Carbon | 949,99 $

2022-AGV-AX9-Carbon

En l’absence de casque dédié spécifiquement au motocross dans le catalogue canadien d’AGV, le modèle hybride AX9 de l’équipementier italien est utilisable en tout-terrain, lorsque l’on enlève sa visière et que l’on porte des lunettes MX. Ainsi configuré, il est parfait en sentier, à moto ou en VTT, mais aussi en mode routier, avec une aventurière. Il s’agit d’un casque haut de gamme bourré de caractéristiques de pointe. Par rapport aux autres modèles de ce guide, il fait preuve d’une polyvalence extrême. De plus, il se montre particulièrement léger (1430 g en taille XL) et très confortable. Un bon compromis.

Caractéristiques

  • Utilisation : loisirs ;
  • Forme intérieure : intermédiaire ovale ;
  • Coque en fibre de carbone ;
  • 3 tailles de coque ;
  • Calotin multidensité en 4 tailles ;
  • Poids : 1430 g (XL) ;
  • Homologation : ECE 22.05, DOT FMVSS 218 ;
  • Dispositif d’amortissement dynamique : non ;
  • Cote de sécurité : 4,5/5 ;
  • Taille petit ;
  • Fabriqué en Chine ;
  • Note : 9,0/10.

Bell Moto-3 | 389,99 $

2021-Bell-moto-3-04a

Bien qu’il ne soit plus utilisé en compétition, en dehors des courses de moto classiques, le Bell Moto-3 reste un casque tout-terrain très compétent, particulièrement au guidon d’aventurières, de Scramblers ou de motos de style rétro. Le Moto-3 est le casque le plus léger de ce guide (1240 g en taille XL), bien qu’il utilise une coque conventionnelle en fibre de verre. Confortable et bien ventilé, il affiche des lignes simples, pures et délicieusement surannées qui confèrent aux motocyclistes qui le portent un look plutôt chic sur leurs montures d’inspiration vintage. Mon casque MX rétro préféré.

Caractéristiques

  • Utilisation : loisirs/compétitions classiques ;
  • Forme intérieure : intermédiaire ovale ;
  • Coque en fibre de verre ;
  • 3 tailles de coque ;
  • Calotin multidensité en 3 tailles ;
  • Poids : 1240 g (XL) ;
  • Homologation : ECE 22.05, DOT FMVSS 218 ;
  • Dispositif d’amortissement dynamique : non ;
  • Cote de sécurité : 4,0/5 ;
  • Fabriqué en Chine ;
  • Taille normale ;
  • Note : 8,5/10.

Classement par prix (croissant)

2022-SMK-Allterrain-Decos-01a

  1. SMK Allterra — 159,99 $
  2. AFX FX-17 — 169,99 $
  3. CKX TX319 — 189,99 $
  4. EVS T5 — 194,99 $
  5. ZOX Rage — 219,99 $
  6. LS2 Subverter EVO — 279,99 $
  7. Bell Moto-3 — 389,99 $
  8. Leatt 8.5 V22 — 679,99 $ (lunettes incluses)
  9. Leatt 9.5 Carbon — 839,99 $ (lunettes incluses)
  10. Shoei VFX-EVO — 779,99 $
  11. Arai VX-Pro4 — 859,99 $
  12. AGV AX9 Carbon — 949,99 $
  13. Bell Moto-10 — 1069,95 $

Classement par note

Arai_jeff_stanton

  1. Arai VX-Pro4/ Bell Moto-10/ Leatt 9.5 Carbon/ Shoei VFX-EVO — (9,5/10)
  2. Leatt 8.5 V22/AGV AX9 Carbon — (9,0/10)
  3. Bell Moto-3/LS2 Subverter EVO — (8,5/10).
  4. AFX FX-17/CKX TX319/EVS T5 /SMK Allterra / ZOX Rage — (8,0/10)

Classement par poids

TRIUMPH_DS1_2019_BA8I8346_GRD_RT.psd

  1. Bell Moto-3 — 1240 g
  2. Leatt 9.5 Carbon — 1280 g
  3. Leatt 8.5 V22 — 1370 g
  4. SMK Allterra — 1390 g
  5. ZOX Rage — 1400 g
  6. AGV AX9 Carbon — 1430 g
  7. LS2 Subverter EVO — 1450 g
  8. CKX TX319 —  1450 g
  9. Arai VX-Pro4 — 1470 g
  10. EVS T5 — 1550 g
  11. AFX FX-17 — 1560 g
  12. Shoei VFX-EVO — 1650 g
  13. Bell Moto-10 — 1730 g

Équipements complémentaires

2022-Scott-x-plore-17

Afin de réaliser ce guide d’achat, nous avons essayé différents accessoires de tout-terrain (motocross ou enduro) que nous vous mettons en référence ci-dessous.

Lunettes tout-terrain

KLIM-Edge-Off-Road-Goggle_03

Bottes tout-terrain

2021-Sidi-atojo-srs-Cairoli

Ensembles tout-terrain

2022-Scott-X_Plore-12

Gants tout-terrain

2020_leatt_glove_gpx4.5_lite-00

Protections

2022-Forcefield-EX-K-Harness-00