« Évaluation

Un casque hybride performant et abordable

BMW_G310GS-Action-04

Photos : Dave Beaudoin, Didier Constant

En Amérique du Nord, le DS-X1 (DS pour Dual Sport, soit double usage, X pour Cross, soit tout terrain) est le premier casque hybride offert par l’équipementier coréen HJC, le plus gros fabricant de casques de moto au monde. Vous pouvez voir ses principales caractéristiques dans la présentation que nous en avons faite ici.

Le DS-X1 s’utilise en trois configurations : visière et palette — visière sans palette — lunettes motocross (non incluses) et palette. Lesquelles correspondent à trois utilisations distinctes : route et sentier, route, sentier. Dave et moi possédons un HJC DS-X1. Un modèle Lander noir/gris, en taille L. Et, dans la majorité des cas, nous l’utilisons avec la visière et la palette, la configuration la plus polyvalente et la plus esthétique. Look baroudeur garanti.

HJC_DS-X1_Gris-02

Même si le DS-X1 n’est pas original et que tous les grands fabricants proposent un hybride dans leur gamme (AGV AX-8 Dual EVO, Airoh S5, Arai XD-4, Bell MX-9 Adventure, BMW GS Carbon, Icon Variant, Schuberth E1, Scorpion EXO-AT950, Shoei Hornet X 2…), le HJC se démarque par une qualité de fabrication et un confort étonnants à un prix défiant toute concurrence. En effet, offert à moins de 230 $, le DS-X1 est une aubaine. De loin, le moins cher de la catégorie. Et, pourtant, sa qualité n’a rien à envier à celle de ses concurrents.

La forme intérieure du DS-X1 convient aux têtes « neutres » ou de forme « ovale intermédiaire ». C’est-à-dire à une large proportion des motocyclistes nord-américains.

Comme le RPHA 11 que nous avons essayé l’an dernier, il taille serré. Je porte habituellement une taille Large chez Shoei, Arai, MT Helmets, Scorpion. J’ai donc commandé le DS-X1 dans cette taille, mais il me comprime légèrement au niveau du front. Cependant, j’ai de la place au niveau des joues et des oreilles (un large réceptacle est prévu pour loger les écouteurs d’un système de communication Bluetooth… pratique !). Un DS-X1 de taille XL aurait été marginalement plus confortable, mais au fur et à mesure que les mousses vont se tasser, l’ajustement de mon L devrait être parfait. Sinon, pour peaufiner l’ajustement, sachez que HJC vend des coiffes et des coussinets de joue de différentes épaisseurs. C’est assez rare pour être signalé ! Si vous êtes sur le marché pour acheter un DS-X1, prenez le temps de l’essayer en magasin avant.

C’est aussi l’un des casques d’aventure les plus agréables à porter. Pesé à 1550 g en taille L, il figure parmi les cinq casques les plus légers que nous avons essayés récemment. Principalement en raison de sa coque composite en polycarbonate injecté.

Evaluation_OlympiaXMoto2_Suit-05-950x633
Dave au « Dragon », avec sa GSA et son HJC DS-X1

La qualité du HJC est très bonne et mérite d’être soulignée. L’ajustement et la finition sont remarquables. Le casque affiche une présence solide et inspire confiance à son propriétaire.

Le DS-X1 est conçu pour empêcher que le casque ne se soulève lors de la conduite sur route, à des vitesses élevées (plus de 120 km/h) un défaut commun à la plupart des casques hybrides. Il est neutre et stable sur la tête et ne cause pas de fatigue excessive au niveau des cervicales. Il n’y a que lorsque l’on tourne la tête que le casque offre parfois assez de prise au vent pour qu’on le sente tirer sur le cou. HJC possède sa propre soufflerie, ce qui explique la bonne tenue aérodynamique du DS-X1 et son faible niveau sonore.

Cette bonne tenue est due aussi à sa palette bien dessinée qui renvoie une sensation de solidité rassurante et ne vibre pas trop. Elle se fixe à l’aide de trois vis, deux sur les côtés et une sur le dessus du casque. Elle s’installe et s’enlève en un tournemain. On lui reprochera de ne pas être suffisamment longue pour bloquer efficacement les rayons solaires, spécialement en fin de journée.

L’insonorisation offerte par le HJC est satisfaisante. En effet, il est peu bruyant, un exploit pour un casque de ce type. C’est dû en partie à son ajustement serré et à ses mousses épaisses, mais aussi à la bonne tenue de la palette et à son absence de vibrations parasites. On perçoit seulement un léger sifflement selon l’angle d’attaque de la palette, principalement à haute vitesse. Il suffit alors de bouger la tête pour que ce sifflement disparaisse. Avec des bouchons auditifs, le niveau sonore à l’intérieur du casque est relativement bas.

BMW_G310GS-Action-07

La large visière HJ-27 du DS-X1 est d’excellente facture. Elle peut recevoir une lentille antibuée Pinlock (vendue séparément). Un joint étanche est assuré par des pattes de verrouillage intégrées, un bord inférieur biseauté et une forme sculptée en 3D optiquement correcte. Le large port oculaire offre une visibilité maximale et un confort supérieur pour les porteurs de lunettes de vue. Il facilite également le port des lunettes de motocross pour une utilisation en tout terrain.

La visière pivote sur trois crans seulement et le casque ne possède pas de levier pour entrouvrir la visière afin de favoriser le désembuage en ville ou en sentier, quand on roule à basse vitesse. Par temps froid, l’écran Pinlock optionnel s’avère alors essentiel, car la visière s’embue facilement. Un achat à considérer.

L’intérieur en tissu SuperCool est antibactérien. Il est amovible (la coiffe et les coussinets de joue s’ôtent séparément), lavable et permet d’évacuer l’humidité. Son fini est impeccable et les mousses sont plus épaisses que la moyenne, pour un confort supérieur.

Le DS-X1 possède un système de ventilation qui se compose de cinq prises d’air, dont une large à la mentonnière, de quatre extracteurs d’air et du système de canalisation avancé (ACS) de HJC lequel intègre des prises d’air à haut débit pour faire circuler l’air dans la coque et l’évacuer à l’arrière. Cependant, le volume d’air circulant dans le casque, quand tous les évents sont ouverts, est moyen. On aimerait qu’il soit plus élevé par temps chaud, l’été.

Enfin, pour terminer, notons que le HJC DS-X1 vieillit bien. La peinture est toujours brillante et son fini intact, même après un an d’utilisation intensive. Les mousses et la coiffe intérieure ne montrent pas de signes prématurés d’usure, même après plusieurs lavages. Et la sangle de la jugulaire est dans un état impeccable. Le système de rétention par double anneau en D est lui aussi en parfait état.

Evaluation_OlympiaXMoto2_Suit-04

Bilan

Quand j’ai commandé mon HJC DS-X1, son prix relativement bas m’inquiétait un peu. J’avais peur d’avoir affaire à un casque de piètre qualité. En fait, il n’en est rien. La qualité du HJC est superbe, à tous points de vue, la finition est exemplaire et l’intérieur épais et résistant. La visière est exempte de distorsions et le large port oculaire offre une visibilité extraordinaire, en plus d’accommoder la plupart des lunettes de motocross du marché.

Le DS-X1 est un excellent casque d’aventure qui n’a pas à rougir de la concurrence. Il se révèle à l’usage et s’avère un achat très sensé. D’autant que son prix le rend particulièrement attractif. Nous n’hésitons pas à le recommander.

Il est offert en cinq coloris unis (blanc, argenté, anthracite, noir mat, noir brillant) et cinq motifs multicolores dans les designs Awing et Lander. Prix : 206,96 $ à 224,96 $ selon le motif.

Les casques HJC sont distribués au pays par Parts Canada. En vente chez tous les bons motocistes de la province.

Second avis

Trois pour le prix d’un !

Le besoin que je m’étais créé pour justifier l’acquisition du HJC DS-X1 était qu’il me fallait un casque enduro/route pas trop cher, afin de conserver mon Shoei RF1200 propre. D’aucuns savent qu’en hors route, soit on soulève la poussière, soit on la mange, et ce dernier cas s’appliquant la plupart du temps à moi, je ne voulais pas passer des soirées à décrasser tous les interstices de mon casque à la brosse à dents.

Victoire retentissante, puisque voilà maintenant plus d’un an que le HJC DS-X1 est mon casque de tous les jours et que le Shoei dort dans sa housse sur l’étagère.

Evaluation_OlympiaXMoto2_Suit-156-950x633
Dave adore son HJC DS-X1

Dès le premier essai, j’ai vite découvert les qualités de ce casque hybride. Confortable et spacieux au niveau des joues et des oreilles tout en n’étant pas trop lâche, étanche sous la pluie, assez léger pour l’oublier pendant la balade et surtout silencieux et exempt de vibrations, même avec la palette. Sans cette dernière, les décibels baissent encore d’un cran, rendant la balade encore plus tranquille, et permettant également de mieux entendre ses compères ou sa musique à vitesse d’autoroute, si on possède un système de communication Bluetooth.

Évidemment, le DS-X1 n’est pas tout à fait sans reproches. La visière, bien qu’elle ne cause aucune distorsion, a tendance à s’embuer rapidement par temps pluvieux ou froid. L’impossibilité de maintenir cette dernière ouverte afin de créer une circulation d’air supplémentaire rend alors indispensable l’installation d’un écran antibuée Pinlock. Ceux qui roulent par temps chaud apprécieront également la visière fumée optionnelle, qui saura atténuer l’effet de serre créé par la visière transparente, surtout lorsque la palette n’est pas présente pour créer un peu d’ombre. De plus, cette dernière, faite exclusivement de plastique, laissera avec le temps des marques sur la surface du casque. Si vous prévoyez métamorphoser le casque régulièrement, l’ajout de petites bandelettes autocollantes aux points de contact de la palette saura protéger la peinture de l’usure.

Tout comme le boss, je suis étonné du niveau de qualité du HJC DS-X1, qui, malgré son prix, vient jouer dans la cour des grands sans peur ni honte. Ce casque demeurera assurément dans mon arsenal d’équipement de tous les jours pendant encore très longtemps !

— Dave Beaudoin

Verdict

NOTE GLOBALE : 4,5 /5,0 — Recommandé par motoplus.ca

HJC_DS-X1_Lander

ON AIME

  • Qualité globale
  • Ajustement parfait
  • Poids contenu
  • Prix bien étudié

ON AIME MOINS

  • Palette un poil courte
  • Visière qui s’embue sans écran Pinlock
  • Ventilation perfectible

Galerie

Vidéoclip

3 résponses à “HJC DS-X1”

  1. Claude Gendron

    où puis-je me procurer ce casque pour l’essayer ?

    Il semble qu’il ne soit pas très disponible chez les détaillants ayant pignon sur rue.

    Répondre
  2. Didier Constant

    Tous les concessionnaires faisant affaire avec Parts Canada peuvent commander ce casque et le recevoir sous 24 heures, s’il est en stock chez le distributeur. En revanche, je ne sais pas quels concessionnaires en tiennent en inventaire. Je ne suis qu’un messager ;-)

    Répondre
  3. Didier Constant

    Le mien, je l’ai essayé au salon de la moto et je l’ai commandé par Internet.

    Répondre

Répondre