« Évaluation

Une combinaison gagnante !

11-SHOEI-NEOTEC-II-SRL

Photos © Didier Constant et Richard Turenne

Une nouvelle référence ?

Le Neotec II SRL, qui est engagé dans une lutte au sommet avec le Schuberth C4, lui aussi proposé avec un système de communication intégré, vient de franchir un pas de plus vers le titre très convoité de meilleur modulable connecté du marché. Il fait tout avec style et précision, en plus d’être un vrai casque deux-en-un (il possède en effet la double homologation Jet et Intégral).

Le Neotec II est prêt à recevoir le SRL. Les emplacements pour le module central, l’antenne et les écouteurs assurent une intégration parfaite du système. L’interphone Bluetooth ad hoc est pratiquement indétectable de l’extérieur. Il fonctionne à l’aide d’une simple commande à trois boutons située sur le côté gauche , à la base du casque. Avec lui, on peut facilement discuter avec d’autres utilisateurs, écouter de la musique, suivre les instructions vocales de son GPS et bien d’autres choses encore. Avec une simplicité déconcertante.

Le SRL offre toutes les fonctionnalités évoluées que l’on recherche dans un interphone haut de gamme (Bluetooth 4.1, multitâches audio, connections à 8 pilotes, rayon d’action de 1,6 km, 10 heures de temps de discussion, contrôle du bruit ambiant, radio FM, commandes vocales, application de gestion). Conçu à partir d’un interphone Sena 20S, c’est l’un des meilleurs systèmes de communication sans fil du marché.

01-SHOEI-NEOTEC-II-SRL

Les évolutions

Comparativement à son prédécesseur, le Shoei Neotec II SRL dispose d’une coque AIM redessinée et d’un système de ventilation retravaillé, particulièrement au niveau des évents et des extracteurs d’air. Le casque es plus aérodynamique, moins bruyant et plus confortable que l’ancien Neotec qui était pourtant excellent. Sa finition est parfaite et témoigne d’un souci de la qualité évident de la part de l’équipementier nippon.

L’embase du casque plus étroite limite le flux d’air, et, par voie de conséquence, le niveau sonore. Le Shoei est doté d’une bavette antiremous, sous la mentonnière. De plus, les mousses de joues plus épaisses améliorent également l’insonorisation.

La visière claire CNS-3 est inédite et reçoit en dotation d’origine un écran antibuée Pinlock. Bien pensé ! La visière solaire rétractable QSV-1 complète ce casque extrêmement polyvalent.

02-SHOEI-NEOTEC-II-SRL

Enfin, la classique et très efficace jugulaire à double boucle en D est remplacée par une sangle de rétention à boucle micrométrique qui, s’il elle est efficace, est inconfortable, car elle appuie sur la pomme d’Adam du pilote (pour les hommes) en roulant. On se demande ce qui a incité Shoei à l’inclure sur le Neotec II. Est-ce pour faire plaisir aux Européens qui en sont friands ?

Le Shoei Neotec II à l’usage

Quand j’ai enfilé mon Neotec II pour la première fois, je me suis senti en terrain de connaissance. L’ajustement est identique à celui de mon ancien Neotec et il affiche la même forme intérieure neutre, qui convient autant aux pilotes ayant un crâne rond qu’à ceux dont la tête est plutôt de forme ovale intermédiaire. Lors des premières sorties, je ressentais une très légère pression sur les côtés du front, laquelle a disparu progressivement au fur et à mesure que je le portais. Depuis, j’ai fait des balades de plus de 600 km, d’une traite, sans aucun inconfort.

07-SHOEI-NEOTEC-II-SRL

Pesé sur notre balance à bagages, le Neotec II, avec le SRL installé, affiche un poids de 1940 g. C’est lourd, mais, en mouvement, le bon aérodynamisme du Shoei le fait paraître plus léger qu’il l’est en réalité. Il est parfaitement équilibré sur la tête et ne taxe pas vos cervicales outre mesure.

La mentonnière articulée, avec son gros bouton central, se manipule facilement d’une seule main, avec des gants, même en roulant. Quand elle se referme, elle émet un son net qui confirme au pilote qu’elle est bien enclenchée.

La visière CNS-3 est excellente, offrant une vision de qualité optique, exempte de perturbations. Elle bloque les rayons UV et possède un fini impeccable. Grâce à l’écran Pinlock qui la complète, elle ne s’embue pas, même lors des journées très humides. La ventilation est efficace. Les prises d’air tombent sous la main et sont faciles à manipuler. Sous la pluie, l’étanchéité est parfaite et, tant que l’on garde la visière fermée, l’infiltration de l’eau n’est pas un problème.

05-SHOEI-NEOTEC-II-SRL

La visière solaire rétractable QSV-1 s’active sur le côté gauche du casque. Elle fonctionne parfaitement, mais le mécanisme qui est situé juste au-dessus de module du SRL rend son utilisation difficile par moment. Sinon, son mécanisme est doux et précis.

Étant donnée l’isolation renforcée du casque, l’insonorisation est meilleure que sur le Neotec original, mais, du coup, la chaleur qui règne à l’intérieur du Shoei est plus importante. Pratique lorsqu’il fait froid, mais plus gênant lorsqu’il fait près de 30 degrés, l’été. Même si le Neotec II n’est pas aussi silencieux que les meilleurs intégraux de Shoei (RF-1200, GT Air), il propose une insonorisation supérieure à celle du Neotec ou de tout autre modulable que j’ai eu l’occasion d’essayer ces dernières années.

Le SRL à l’épreuve de la route

Le SRL (Shoei Rider Link) a été développé par Sena, en collaboration avec Shoei, pour une intégration transparente dans le Neotec II. L’installation est relativement aisée, pour peu qu’on suive les instructions de la vidéo fournie par Sena. Il faut compter un bon quart d’heure pour un résultat pro. Ensuite, à l’usage, le SRL fonctionne parfaitement, selon les mêmes modes que le 20S EVO dont il est issu.

09-SHOEI-NEOTEC-II-SRL

La principale différence vient des commandes, qui sont de petite taille sur le Neotec II. En roulant, il est difficile de se rappeler si la touche + est située à l’avant et la touche — à l’arrière, ou vice-versa. Du coup, contrôler le volume en roulant, répondre à un appel ou passer d’une conversation interphone à un appel téléphonique peut parfois se révéler long, ardu, voire périlleux. L’absence de la grosse roulette et du bouton central du 20S se fait alors cruellement sentir.

Ce souci mis à part, le SRL s’avère exempt de reproche. La qualité sonore qu’il propose est excellente et permet l’écoute jusqu’à des vitesses de 120 km/h, sans souci particulier. Le son est clair, audible et si vous parlez avec un interlocuteur, au téléphone, celui-ci ne saura pas que vous êtes à moto. La réception est impeccable. Même chose quand on écoute de la musique ou les instructions du GPS. J’ai remarqué, sur le SRL comme la plupart des systèmes Sena que je possède, que la qualité audio est meilleure quand on porte des bouchons auditifs.

Le jumelage avec un téléphone ou un autre système de communication est d’une facilité déconcertante. Un enfant peut le faire sans problème. Les instructions sont simples.

06-SHOEI-NEOTEC-II-SRL

Selon Sena, la portée du SRL, en terrain découvert, est d’environ 1,6 km. Je ne l’ai pas mesurée avec précision, mais je dirais que les prétentions de Sena sont réalistes. Cependant, la portée diminue rapidement et fortement dans des environnements moins favorables : ville, montagne, forêt. Cependant, elles restent tout à fait respectables (de l’ordre du kilomètre).

Le système permet d’utiliser les commandes vocales, lesquelles fonctionnent correctement. Personnellement, je ne suis pas un adepte de cette technologie et, comme je ne suis pas un utilisateur intensif de l’interphone (je l’utilise principalement pour rester en contact avec mes compagnons de voyage ou écouter les instructions de mon GPS), je ne les active pas sur mes systèmes personnels.

En revanche, je suis un inconditionnel de l’application Sena pour téléphone intelligent. Elle est simple, efficace, complète et permet de configurer votre SRL selon vos préférences en un tournemain.

00-SHOEI-NEOTEC-II-SRL

Parfait pour voyager

Certains pilotes ne peuvent se passer d’un casque modulable lorsque vient le temps de voyager. Il peut en effet remplacer un intégral et un jet lors d’un long périple, offrant un côté pratique et une versatilité que ces derniers ne peuvent égaler. Pour les photographes et les fumeurs, en particulier, la mentonnière relevable est un atout indéniable.

Si vous avez une « tête à Shoei », le Neotec II est un must. C’est le modulable qu’il vous faut. Il fait jeu égal avec le Schuberth C4, l’un des meilleurs du moment, et avec le BMW System 7 (ce dernier se transforme en casque ouvert, grâce à sa mentonnière amovible).

Si vous possédez déjà un Neotec de première génération, en bon état, les améliorations apportées sur la version II ne sont pas suffisantes pour changer de casque sur le champ.

Mais si vous êtes sur le marché pour acquérir un nouveau modulable et un système de communication adaptable, la combinaison Shoei Neotec II et Sena SRL est imbattable. L’intégration des deux est parfaite et vous garantit de posséder le meilleur modulable connecté du moment.

La qualité du Shoei Neotec II SRL est exemplaire. C’est un casque polyvalent qui propose ce qui se fait de mieux en termes de conception modulaire et de technologie. À l’exception de la sangle à microcliquet que je déteste, c’est un casque exempt de critiques. Son prix, bien qu’en hausse, est compétitif avec celui de ses plus proches compétiteurs.

Offert dans les tailles allant du XS au XXL le Shoei Neotec II est proposé en huit coloris unis (brillants ou mats) au prix de 929,99 $ et dans trois versions multicolores Excursion, au tarif de 1059,99 $. Le module Sena SRL se détaille quant à lui 409,99 $.

Les casques Shoei et les systèmes de communication Sena sont distribués au Canada par Motovan Corporation.

 Dans la boite

08-SHOEI-NEOTEC-II-SRL

Verdict

ON AIME

  • L’intégration du système Bluetooth Sena SRL
  • La qualité superlative
  • Le confort
  • L’insonorisation

ON AIME MOINS

  • La boucle micrométrique
  • Le poids en hausse
  • La petite taille des boutons du SRL
  • Le prix en hausse

Note globale : 5/5 pour le casque — 5/5 pour le système de communication — Recommandé par motoplus.ca

Vidéoclips

Présentation

Installation du SRL

Galerie