« Évaluation

Un modèle de tourisme vraiment étanche

2022-Bering-Hurricane-01

Photos © Guy Parrot, Bering

La théorie…

L’ensemble Hurricane GTX, que nous vous avons présenté en février dernier, affiche une conception en tissu Powertech, un nylon ressemblant au Cordura, laminé avec une membrane étanche Gore-Tex qui lui garantit une étanchéité et une respirabilité supérieures. Sa doublure Shelltech Extrem amovible, renforcée par une isolation en Primaloft, rend le Hurricane parfait pour les journées froides et humides. Ses aérations Pulse Air System aux épaules, à la poitrine et dans le dos permettent à l’air frais de circuler à l’intérieur de l’ensemble quand il fait chaud. De fait, le Bering Hurricane est un excellent ensemble quatre saisons.

2022-Bering-Hurricane-GTX-00

Le Hurricane offre une bonne sécurité grâce à ses protections Omega aux coudes, aux épaules, aux hanches et aux genoux. Celles-ci sont homologuées CE EN1621-1 Niveau 1. Une poche pour dorsale optionnelle est également intégrée à la veste, pour une sécurité optimale. Sans nuire au confort.

À ce propos, la veste Hurricane GTX offre d’autres qualités indéniables, comme ses différents systèmes de réglage (taille, poignets, col). Les manches disposent d’un système antibattement très pratique lors des journées venteuses ou quand on roule à vitesse élevée.

De plus, la veste Bering propose de nombreuses poches, externes (5) et internes (3), qui sauront être très utiles. Le pantalon compte quant à lui, deux poches externes, une double aération aux cuisses et des soufflets d’aisance aux genoux. Veste et pantalon disposent d’un zip de connexion permettant de les relier ensemble.

Voici pour les caractéristiques principales.

La pratique

2022-Bering-Hurricane-GTX-00a

Sur papier, tous les ensembles sont parfaits. La prose dithyrambique des marketeurs nous vante leurs mérites supposés à grand renfort de phrases chocs et d’images fortes destinées à nous faire rêver. On se voit déjà faisant le tour du monde dans des conditions idylliques, à l’abri de la chaleur, de la pluie et des chutes. Parfaitement protégés des éléments et des aléas de la conduite. Le tout à un prix dérisoire.

Mais, généralement, la réalité nous rattrape à la première sortie et nous rappelle que rien ne vaut des produits utilisant des matériaux de qualité, réalisés par des équipementiers sérieux. Et que les économies de bout de chandelle se payent souvent cash.

Dans le cas de l’ensemble Hurricane GTX, notre première prise de contact — un voyage de 1400 km en deux jours — s’est effectuée dans des conditions exécrables, pour ne pas dire cauchemardesques. En effet, durant les 600 premiers kilomètres, nous avons roulé sous des trombes d’eau, dans une température d’à peine 10 °C, avec une visibilité quasi nulle. Sous mon ensemble, j’avais enfilé un t-shirt Forcefield Tech3, un ensemble maillot/sous-pantalon Forcefield Tornado 2, ma doudoune Klim Maverick et un tour de cou Forcefield Tech3, respectant ainsi la stratégie de superposition des couches. J’avais laissé la doublure Shelltech Extrem amovible à la maison, lui préférant mes accessoires éprouvés.

2022-Bering-Hurricane-GTX-03

Pour être franc, je m’attendais à être trempé de la tête aux pieds dès le premier arrêt. Mais, à ma grande surprise, après près de 7 heures de conduite sous une pluie diluvienne, j’étais parfaitement protégé et au sec. Même le contenu de mes poches était sec.

En fin de journée et pour le reste du voyage, nous avons eu droit à un soleil radieux et à des températures clémentes. Assez pour ranger la doudoune et le t-shirt. Et rouler en tout confort, aérations ouvertes en grand. À ce sujet, celles-ci sont efficaces jusqu’à environ 24 °C, mais, dans la circulation urbaine, sous des chaleurs caniculaires, elles se révèlent insuffisantes.

2022-Bering-Hurricane-GTX-04

Contrairement à certains ensembles laminés haut de gamme que j’ai testés dernièrement, en particulier le Klim Carlsbad et le Rukka Navigator GTX, le Bering est relativement léger. C’est peut-être dû au fait que le tissu Powertech dont il est constitué est plus fin que celui des deux modèles cités. Il s’agit de Cordura 630D laminé en Gore-Tex double couche dans le cas du Klim et de Cordura associé à une structure 3 couches Gore-Tex Pro pour le Rukka. Les deux possèdent également des protections haut de gamme D3O AIR de niveau 2 et une dorsale D3O, également de niveau 2, en équipement standard. Le Hurricane, quant à lui, a recours à des protections Omega de niveau 1, sur la veste et le pantalon, mais est dépourvu de dorsale.

2022-Bering-Hurricane-02

En utilisation tourisme, l’ensemble Bering s’est révélé idéal, mixant confort, légèreté et imperméabilité à toute épreuve. Il offre de nombreuses possibilités d’ajustement et une coupe moderne, plutôt seyante. Le seul reproche qu’on pourrait lui faire — en dehors de l’absence de choix de coloris — concerne les Velcros mâles cousus sur le rabat de protection de la fermeture éclair principale qui abîme les vêtements. Il aurait suffi de mettre les Velcros femelles sur le rabat tempête et les mâles sur la veste pour éviter ce problème. Sinon, c’est un sans faute.

Dans le cadre de cette évaluation, je ne l’ai pas utilisé en tout-terrain. Impossible donc de commenter ses performances dans cet environnement.

En résumé

L’ensemble Hurricane GTX est un modèle qualitatif qui remplit parfaitement sa mission. Après plus de 5 000 km parcouru avec le Bering, je pense que c’est un modèle davantage destiné au tourisme qu’à l’aventure, même s’il peut se distinguer en sentiers faciles et roulants. En fait, c’est sa ventilation moyenne qui limite ses prétentions dans cet environnement exigeant. Mais, le gros point fort de cet ensemble, en dehors du confort qu’il distille, c’est son étanchéité à toute épreuve. Le Bering porte bien son nom, en définitive…

Il est proposé dans les tailles : S — 4XL, en noir avec accents rouges.

Pour plus d’information sur les produits Bering, visitez le site de la marque ici »»»

2022-Bering-Hurricane-GTX-01

VERDICT

J’AI AIMÉ

  • La qualité globale ;
  • L’étanchéité ;
  • La coupe.

J’AI MOINS AIMÉ

  • La ventilation moyenne ;
  • Le Velcro sur le rabat de protection de la fermeture éclair principale qui abîme les vêtements ;
  • Le choix limité de coloris ;
  • L’absence de dorsale de série.

Note globale 5/5 — Approuvé par Motoplus.ca