« Évaluation

Un casque hybride efficace et confortable

2020-Bell_MX9ADV-Eval-01

Photos Didier Constant, Izoard Photos, Patrick Laurin et Bell

Même si je possède plusieurs casques hybrides, je ne suis pas un grand amateur du genre. Je les utilise principalement pour les photos d’essai des motos d’aventure. En effet, ce type de casque représente un compromis dicté par la mode et le look. Et, de ce fait, ils ne rivalisent pas avec les meilleurs casques intégraux ou de motocross offerts sur le marché. Ils constituent bien souvent un pis aller.

Ainsi, quand Bihr m’a proposé de tester le Bell MX-9 Adventure MIPS pour mon périple de trois semaines dans les Alpes, j’étais un peu soucieux. Je savais que je ne ferais pratiquement pas de tout-terrain et je craignais qu’il se montre inconfortable en usage intensif, sur route rapide. La suite des événements allait me donner tort.

 Le MX-9 Adventure en bref

2020-Bell_MX9ADV-Eval-00

Développé sur la base du casque de motocross Moto-9 de Bell, le modèle Adventure possède une coque en polycarbonate/ABS résistante, déclinée en trois tailles, permettant ainsi une parfaite adaptation à la morphologie du crâne d’un grand nombre de pilotes. Il intègre une palette amovible et une visière incolore antibuée et antirayure démontable, pour un look plus urbain. Le large port oculaire permet de le porter avec des lunettes de motocross en hors route. Il peut ainsi être utilisé dans quatre configurations différentes selon le terrain choisi : visière et palette — visière sans palette — lunettes de motocross et palette — lunettes de motocross sans palette. Par ailleurs, une visière fumée est livrée de série.

Le Bell MX-9 Adventure est doté du système d’absorption d’impacts MIPS (Multi-Directional Impact Protection System) qui permet de diffuser l’énergie provoquée par un choc dans les mousses, grâce à une enveloppe mobile et flexible fixée au calotin EPS à l’aide quatre ancrages élastiques. Cette enveloppe limite la force rotationnelle transférée au cerveau et le protège ainsi des chocs.

Système MIPS
Système MIPS

La calotte du MX-9 Adventure convient aux têtes « neutres » ou de forme « ovale intermédiaire ». C’est-à-dire à un large éventail des motocyclistes nord-américains.

À noter que le Bell dispose d’emplacements dédiés aux haut-parleurs de systèmes d’interphone à même le calotin en EPS. Cependant, pour ce voyage j’ai décidé de ne pas en installer, afin d’avoir la paix et de me concentrer uniquement sur la route et les magnifiques panoramas que j’ai traversés.

À l’usage

2020-Bell_MX9ADV-Eval-02

Le Bell MX-9 Adventure taille petit, comme tous les casques de l’équipementier américain. De ce fait, j’ai commandé un modèle XL. Pour information, je porte des casques de taille Large chez Klim, LS2, MT Helmets, Shoei et de taille XLarge chez AGV, Arai, Bell, HJC, Nexo, Nolan, Schuberth, Scorpion, Shark, Touratech, X-Lite.

Bien qu’il soit réalisé en polycarbonate/ABS, le MX-9 Adventure est relativement lourd — 1800 g en XL, avec palette et visière — principalement en raison du système MIPS.

Le MX-9 Adventure s’est montré confortable dès sa première utilisation. L’ajustement est parfait et le casque épouse parfaitement la forme de mon crâne, sans points de pression. Les mousses sont épaisses et moelleuses en même temps. Le tissu de l’intérieur est doux et renvoie une grande sensation de qualité. En plus de 5 000 km, je n’ai jamais ressenti le moindre inconfort, même lors de journées de 1 000 km de conduite. Un exploit !

2020-Bell_MX9ADV-Eval-04

Le port oculaire du casque est très grand, afin de pouvoir accueillir toutes les lunettes de motocross. Du coup, on bénéficie d’un champ de vision panoramique très étendu, en largeur comme en hauteur. Ce qu’on apprécie particulièrement dans les environnements difficiles. La visière claire d’origine et la visière fumée — celle que j’ai portée la plupart du temps durant ce voyage — offrent une vision nette, sans distorsion. Elles reçoivent toutes les deux un traitement antibuée NutraFog II, un fini anti-rayures ainsi qu’une protection UV. Que ce soit sous la pluie ou lors de matinée fraîches, les visières ne s’embuent pas, ce qui démontre la qualité du traitement qu’elles ont reçu. À aucun moment, je n’ai eu à regretter l’absence de lentille Pinlock.

L’aérodynamique du casque est bonne et compense le poids élevé que l’on ne ressent quasiment pas en roulant. Particulièrement quand on ôte la palette, ce que j’ai fait dès que j’ai dû parcourir de longs trajets. Cette dernière s’ajuste en deux positions. Dans la plus reculée (et la plus relevée, donc), elle induit une pression indue sur les cervicales au-delà de 80 km/h. Cette position est réservée exclusivement à la conduite tout-terrain. En position avancée, plus basse, la pression sur la nuque n’apparaît pas avant 120 km/h. Tolérable sur route secondaire, aussi longtemps qu’on ne roule pas à haute vitesse. Durant ce périple, j’ai parcouru près de 4 000 km sans la palette et le casque s’est montré confortable et aérodynamique. Le flux d’air est dénué de turbulences et la prise au vent est réduite, voire quasiment nulle, rendant le MX-9 Adventure très agréable à porter sur de longues distances. En fait, il s’avère être un très bon casque routier. De plus, sans la palette, il affiche un look futuriste, surtout dans sa livrée noir/gris mat. Les propriétaires de roadsters extrêmes ou futuristes apprécieront.

2020-Bell_MX9ADV-Eval-05

Cependant, en raison de ses grandes entrées d’air (deux sur le front qui restent ouvertes en permanence, une sur la mentonnière) et de l’absence de bavette sous la mentonnière, il est relativement bruyant à haute vitesse. Le port de bouchons auditifs est fortement recommandé. En contrepartie, le Bell distille une excellente ventilation que j’ai pu apprécier durant les journées chaudes de septembre. L’intérieur évacue bien la transpiration et reste sec, même lorsqu’il fait chaud. Un bon point !

 En résumé

2020-Bell_MX9ADV-Eval-07
Votre serviteur en action dans la montée du col d’Izoard

Homologué DOT — ECE 2205 et doté de la technologie d’absorption d’impacts MIPS, le Bell est sécuritaire, autant qu’il est confortable à porter et agréable à regarder. Il est livré avec une housse de transport, deux visières — une claire et une fumée —, quatre autocollants réfléchissants à apposer sur le casque si désiré, deux rondelles en plastique à utiliser quand vous ôtez la palette et deux bouchons en caoutchouc servant à combler les orifices du pas fileté apparent sur le sommet du casque, là où vient s’ancrer la fixation arrière de la palette.

Offert au tarif compétitif de 269,99 € en France et de 324,95 $ au Canada, le BELL MX-9 Adventure MIPS se situe à mi-chemin, en termes de prix, dans le large éventail des casques hybrides proposés sur le marché. Il entre en compétition directe avec les AGV AX-8 Dual EVO, Airoh S5, Arai XD-4, BMW GS Carbon, HJC DS-X1, Icon Variant, Schuberth E1, Scorpion EXO-AT950 et Shoei Hornet X 2, pour ne citer que les plus reconnus. Il se décline en une petite dizaine de coloris et de décorations sobres et originales.

Le Bell MX-9 Adventure est un excellent casque hybride qui pourrait bien devenir le meilleur compagnon de vos aventures, quel que soit le terrain que vous empruntez.

CARACTÉRISTIQUES

bell-mx-9-adventure-mips-01

  • Casque Adventure pour adulte homologué ECE 22-05
  • Coque en polycarbonate/ABS
  • 3 tailles de coques et de calotte pour un maintien personnalisé
  • Système de gestion de l’énergie MIPS
  • Système de ventilation Velocity Flow Ventilation
  • Écran démontable avec traitement antibuée NutraFog II, anti-rayures et protection UV
  • Visière Flying Bridge Visor 100 % réglable avec entrées d’aération
  • Intérieur antibactérien démontable et lavable
  • Jugulaire doublée avec fermeture double D
  • Garantie 5 ans
  • Visière fumée additionnelle incluse
  • Homologation : DOT — ECE 2205
  • Poids (vérifié) : 1800 g (en XL, avec palette et visière)
  • Tailles : XS à XXL
  • Prix : 269,99 € en France/324,95 $ au Canada

 VERDICT

NOTE GLOBALE : 4,0/5,0 — Recommandé par motoplus.ca

bell-mx-9-adventure-mips-03

ON AIME

  • Confort supérieur
  • Ajustement parfait
  • Ventilation efficace
  • Champ de vision large
  • Deux visières incluses
  • Qualité globale
  • Prix contenu

ON AIME MOINS

  • Poids élevé
  • Niveau sonore élevé

Les casques Bell sont disponibles chez les bons motocistes de la province et les boutiques en ligne. Ils sont distribués au Canada par Bell Hemets. En France, c’est la société Bihr qui assure la distribution des produits de la marque américaine.