« Éditos

La vie est un éternel recommencement

Photos © Didier Constant 2002

En fait, si vous êtes motocycliste depuis une vingtaine d’années ou plus, vous avez forcément entendu parler de Jean-Pierre. J’inclue son curriculum vitae à la fin de l’article pour que vous puissiez vous faire une idée du personnage. Mais, pour résumer, son principal fait d’armes est d’avoir dirigé de main de maître les revues Moto Journal et Cycle Canada de 1972 à 2004, du temps de leur grandeur. Des magazines dont le professionnalisme et l’éthique ont assis leur réputation. Mais ça, c’était à une autre époque, avant la virtualisation de la presse moto.

Si vous me lisez aujourd’hui, c’est un peu grâce à lui — ou à cause de lui —, tout dépend de votre interaction avec ce site. En effet, c’est lui qui m’a mis le pied à l’étrier en 1985. Un pari risqué ! À l’époque, je venais de m’établir au Québec. J’étais un débutant fraîchement émoulu de l’Éducation nationale française. Bien que je fisse de la moto depuis 1977, je n’avais que 27 ans, mais surtout aucune expérience en journalisme. La première année, je me suis occupé de la publicité pour les magazines et du salon de Québec. Nous avons travaillé ensemble pendant deux ans, puis je suis parti explorer d’autres avenues au début de 1987.

Nos chemins ont suivi une trajectoire parallèle pendant une douzaine d’années, pour se rejoindre à nouveau en 1999. Il m’a alors engagé comme rédacteur en chef du magazine Motocycliste que la compagnie Turbopress, dont il était le président, produisait pour le compte de la Fédération motocycliste du Québec (FMQ). Je suis resté à la tête de Motocycliste, puis de Moto Journal jusqu’à la fin de 2007, date à laquelle j’ai repris ma liberté, à la suite de la vente de la compagnie à un groupe d’investisseurs privés. J’ai alors fondé Motoplus.ca qui a été mis en ligne le 5 mars 2008, il y a maintenant 16 ans.

C’est donc avec une certaine émotion, mais surtout avec une grande fierté que j’accueille aujourd’hui Jean-Pierre Belmonte à Motoplus.ca. J’espère que vous saurez profiter de son immense expérience et de sa connaissance incommensurable du milieu de la moto au Québec. Mais surtout, que vous dégusterez ses chroniques comme autant de madeleines de Proust. Personnellement, j’en ai lu quelques-unes en primeur et je les ai adorées, même si certaines relatent des événements que je connaissais déjà ou dont j’ai été le témoin privilégié.

Bienvenue Jean-Pierre !

NB : Les photos illustrant ce texte datent de 2002 et ont été prises à l’occasion d’un voyage du magazine Motocycliste à La Baie James, par la route et par les sentiers, avec des routières sportives, les motos de l’aventure à l’époque, bien avant que la catégorie ne soit créée et qu’elle connaisse un essor phénoménal. Comme le dit le dicton «qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse !»

Jean-Pierre Belmonte en quelques dates

1950

  • Naissance

1968-1969

  • Membre des Forces de réserve de l’armée canadienne, technicien avionique.
  • DEC aérotechnique, Institut aérotechnique du Québec

1971

  • DEC Aéronautique pilotage, CÉGEP de Chicoutimi
  • Brevet commercial de pilote, endossement avion multimoteur, vol aux instruments

1972

  • Rédacteur adjoint de Moto Journal

1973-1989

  • Rédacteur en chef de Moto Journal

1989-1992

  • Membre du conseil d’administration de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ)

1989-2004

  • Président de Turbopress Inc.
  • Éditeur de Cycle Canada, Moto Journal et MDT

1990-2009

  • Fondateur et président de la Fondation Promocycle
  • Membre fondateur du Rider Training Institute (Canada)
  • Responsable des essais de vitesse maximale sur l’anneau de vitesse du Centre d’essai pour véhicules automobiles (CEVA)

2001

  • Diplôme de reconstructionniste collision (motocyclette), Institute of Police Technology and Management, Univertisty of North Florida

2004- 2007

  • Président d’Expomax Canada, promoteur des salons de la moto de Montréal et de Québec
  • Éditeur de la revue Motoshow (Québec), le Guide des salons de la moto de Montréal et de Québec

Autres postes occupés

  • Président du Salon de la moto de Québec
  • Président du Salon de la moto de Montréal
  • Fondateur et directeur du Festival de la moto hors route de Parent

Études publiées avec Promocycle

  • Contre-braquage (2001)
  • Évaluation du temps de réaction au freinage sur une motocyclette (2002)
  • Rapport d’évaluation des différents systèmes de freinage sur les motocyclettes de route (2003)
  • Amorce de freinage : Les étapes à suivre pour effectuer un freinage intensif à motocyclette en ligne droite (2004)

Participations à des événements sur la sécurité à moto

  • North American conference on speed management, Quebec City, QC, Canada, Juin 2001
  • International Motorcycle Safety Conference, Orlando, FL, USA, Mars 2001
  • International Motorcycle Safety Conference, Long Beach, CA, U.S.A, Mars 2006
  • International Motorcycle Safety Conference, Cologne, Germany, Septembre, 2006
  • Motorcycle Risk & Performance Management Symposium, Whistler, BC, Canada, Septembre 2007
  • Sécurité routière et facteurs humaines, Québec, QC, Canada, Novembre 2007
  • International Transport Forum, OECD, Workshop on motorcycle Safety, Lillehammer, Norway, Juin 2008
  • Conférence de l’Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité (INRETS). La recherche en sécurité routière des deux-roues motorisés. Marseille, France, Mars 2009
  • Première Conférence internationale des motocyclistes. FEMA. Bruxelles, Belgique. Juin 2010
  • Experienced Rider Training Symposium, Niagara Falls, Canada. Mai 2011

 

10 réponses à “Nouvelle chronique”

  1. Francois Cominardi

    Très bonne idée cet ajout de Jean-Pierre Belmonte et revenir sur l’histoire au Québec. La première rencontre des représentants de motocyclistes avec Lise Payette de la SAAQ démontre bien que l’intérêt premier de la SAAQ était de ne pas trop voir de motocyclistes sur les routes. Est-ce que cela a changé ?

    Répondre
  2. Andre mailhot

    Wow je suis tres entousiaste à l’idée de relire mon ami J.P.,allias « Piston grafigné ». Ça fait vraiment trop longtemps.

    Répondre
  3. Jean Meunier

    Bien apprécié de relire tout cet historique sur l’homme qu’est Jean-Pierre Belmonte.

    Répondre
  4. Jennifer Ross

    Enfin de retour notre Jean-Pierre! Bravo et bienvenue!

    Répondre
  5. pierre lachapelle

    Bonjour Didier, j ai regardé tes photos et je crois qu’elles sont plus de l’année 2002 ou 2003 !
    La fjr 1300 est arrivée au Québec en 2003, la ST 1300 en 2003 aussi, la ZZR 1200 en 2002 et la Sprint ST 955 en 1998. À ce moment, la catégorie Sport Touring était en pleine expansion, elle est maintenant pratiquement disparue!

    Répondre
    • Didier Constant

      Tu as raison Pierre, les photos ont été prises en août 2002 (j’ai vérifié la date des fichiers). Ma mémoire me joue des tours parfois… ce doit être du à mon grand âge ! Pas drôle de vieillir. J’ai corrigé le texte en conséquence. Merci de ton commentaire. Cordialement !

      Répondre
  6. Sylvain Desmeules

    J’ai rencontré Jean-Pierre lors d’un voyage vers LG2, en 1982 (nous étions les premiers véhicules privés à franchir la barrière de la route encore privée à cette époque). Ils étaient un groupe de 4 journalistes pour faire l’essai long parcours de 4 motos différentes. Je me souviens d’avoir joué plusieurs parties de billard contre lui. Un bon diable comme on dirait par chez nous.

    Répondre
  7. Rémi Barrette

    Est-ce que par hasard la photo d’une longue ligne droite aurait pu être prise entre Barraute et Amos? Elle me rappelle la route que je prenais pour aller à Senneterre dans le temps.

    Répondre
  8. Claude Lauzon

    Bon retour cher J P
    Et considérez vous comme salué

    Répondre

Laisser un commentaire