« Projet Yamaha R3

La Yamaha R3 version 2.0 prête à en découdre

Yamaha_R3_LT-2017-000

Photos © Didier Constant

Lors de sa dernière sortie en piste en septembre 2016, notre Yamaha R3 chaussée de pneus Michelin Pilot Power 2CT performants était équipée de commandes reculées et de guidons bracelets Woodcraft, des accessoires qui avaient grandement amélioré son comportement dynamique. La YZF-R3 inaugurait ainsi une position de conduite plus agressive permettant de charger l’avant et d’atteindre des angles d’inclinaison plus importants. Cependant, ces modifications avaient révélé la faiblesse des suspensions d’origine et du freinage, deux de ses points faibles.

Nous avons demandé à Moto Precision Group (MPG), une compagnie spécialisée dans la préparation de sportives pour la course ou la piste, de travailler sur notre R3. MPG regroupe trois experts québécois : Patrice Goyette, sorcier de la mécanique qui a œuvré avec les équipes Couturier Racing et Dumas Racing dans le championnat canadien CSBK, Francis Martin, double Champion canadien de Superbike (1999-2005) et David Anctil, pilote qui se distingue dans le championnat VRRA (Vintage Road Racing Association).

Yamaha_R3_LT-2017-02

Leur mandat principal était de bonifier la suspension. Durant la saison, nous nous étions procuré un kit de fourche Andreani complètement réglable et un combiné Öhlins TTX GP à réservoir séparé, lui aussi réglable, chez Fast Bike Industries, un distributeur américain localisé à Hendersonville, en Caroline du Nord. Patrice Goyette a installé ces éléments de performance et les a ajustés pour Patrick Laurin, le pilote de la R3.

Yamaha_R3_LT-2017-04

Et pendant que la moto était dans l’atelier de MPG, nous en avons profité pour faire installer divers accessoires de performance et de protection.

Parmi ceux-ci, un superbe protège-levier de frein Driven Racing D-Axis en aluminium taillé dans la masse (photo ci-dessous). Solide et réglable cet accessoire obligatoire en course et chaudement recommandé lors des roulages sur piste est superbement réalisé.

Yamaha_R3_LT-2017-07

Notre YZF-R3 étant encore équipée de son carénage d’origine et affichant un état quasi virginal, nous avons décidé de l’équiper de protections adéquates. MPG a opté pour de solides protecteurs de cadre ER Racing et remplacé les carters du moteur, de l’embrayage et de l’alternateur par des modèles renforcés de marque GB Racing utilisés en compétition à travers le monde.

Yamaha_R3_LT-2017-08

Ils se sont ensuite attaqués aux freins en posant une durite Spiegler Premium en acier tressé noir et en remplaçant le liquide de frein. Dans un proche avenir, nous troquerons les plaquettes de frein d’origine par des modèles racing plus mordants. Le disque de série a été conservé pour l’instant, jusqu’a ce qu’on trouve un élément plus efficace.

L’an dernier, nous avions équipé notre R3 d’une superbe ligne d’échappement intégrale Hindle Evolution Titanium Supersport. Afin d’en tirer le meilleur parti, MPG a décidé de lui adjoindre un filtre à air K&N ainsi qu’un contrôleur Bazzaz ZFi qui permet d’optimiser la cartographie de l’injection sur une large plage de régimes. Goyette a ensuite passé la moto sur son banc dynamométrique Dynojet pour peaufiner les réglages de l’injection. Ainsi équipée, la R3 produit une puissance de 38,27 ch à 11 300 tr/min et un couple de 18,33 lb-pi à 9 200 tr/min mesurés à la roue arrière. Les courbes de puissance et de couple sont régulières, sans trou ni pic. Magnifiques !

Yamaha_R3_LT-2017-09

Après avoir récupéré la moto, nous avons installé des grips de réservoir TechSpec. En plus de protéger le réservoir à essence, ces plaques adhésives en caoutchouc texturé (trois finitions sont proposées)  apportent un contrôle exceptionnel permettant au pilote de serrer efficacement le réservoir avec ses jambes, sans risque de glisser. Elles réduisent considérablement les efforts sur les bras au freinage ou lors des changements d’angle et n’endommagent ni votre combinaison ni le réservoir. Elles peuvent s’ôter et se réinstaller aisément grâce à leur surface adhésive spéciale. Faciles à installer (moins de 10 minutes, montre en main), elles sont offertes prêtes à l’usage selon votre modèle de moto. Des plaques universelles, à découper, sont également proposées pour des installations personnalisées ou pour des motos pour lesquelles un modèle ad hoc n’a pas été conçu. Au Canada, les grips de réservoir TechSpec sont distribués par Full Bore Marketing.

En prenant en compte l’achat du kit de fourche Andreani, du combiné Öhlins TTX GP, des accessoires mentionnés et la main d’œuvre, ces modifications totalisent un déboursé d’environ 4 500 $. À cela, il faut ajouter les pneus Michelin Pilot Power 2CT, les commandes reculées et les guidons bracelets Woodcraft ainsi que les grips de réservoir TechSpec, Sans oublier l’achat de la moto. Ce qui représente un total dépassant 9 000 $. Ce tarif se compare avantageusement à celui de notre KTM RC390 Cup+ (11 800 $) qui a subi quasiment les mêmes transformations.

Pour que le projet soit complet, il resterait à installer un ensemble selle/carénage de course, en fibre de verre — ou de carbone, encore mieux —, un amortisseur de direction et faire préparer le moteur pour en tirer le maximum de chevaux. Peut-être l’an prochain ?

Mano à mano avec Didier sur la KTM RC390 Cup Replica de motoplus.ca
Mano à mano entre la Yamaha R3 et la KTM RC390 Cup Replica de motoplus.ca

Dans l’immédiat, nous profiterons d’une journée de roulage de l’ASM à l’Autodrome Saint-Eustache, lundi prochain, pour valider les modifications apportées et comparer les deux machines dans le même environnement. Gros fun en perspective !

Modifications

 Galerie

Partenaires

Partenaires-R3-5