« Reportages

Mémoires vintage et frissons modernes

Parade Suzuki avec Kevin Schwantz

Photos © Didier Constant, Claude Privée, Morgan Mathurin, Nate Photo

Pour cette onzième édition, Jean-Pierre Bonato, le fondateur de la SRC a mis les petits plats dans les grands. En plus des vedettes historiques de l’événement — Freddie Spencer, Giacomo Agostini, Christian Sarron et autres légendes françaises du Continental Circus —, il avait invité un parrain prestigieux en la personne de Kevin Schwantz, Champion du Monde GP500 1993 avec Suzuki. Un pilote légendaire et charismatique dont la présence, encore aujourd’hui, déplace les foules. Ce qui a permis à la SRC d’établir un nouveau record d’assistance avec plus de 25 000 visiteurs.

Démonstration
Démonstration motos d’origine avec la Honda CB750F en vedette

L’autre vedette de ce rassemblement était la Honda CB750 Four qui fête cette année son 50e anniversaire. Cette moto culte qui vient de se voir attribuer le titre de Moto du 20e siècle a marqué la mémoire de nombreux motocyclistes, spécialement ceux qui avaient la jeune vingtaine au début des années 70. Près de 200 propriétaires européens de « quatre pattes » de toutes les époques — on retrouvait même plusieurs Japauto d’endurance, mais aussi des Honda Daytona Replica et une moto d’usine — étaient présents au Paul Ricard pour célébrer le jubilé de la reine des Youngtimers et participer à la parade sur le mythique circuit varois. Parmi eux, le marseillais Daniel Urdich, vainqueur du Bol d’Or 1969, associé au regretté Michel Rougerie, aux commandes d’une Honda engagée par Japauto.

Challenge Protwin
Départ du Challenge Protwin

Mais ce qui fait la spécificité de la SRC c’est la présentation de courses de différentes séries : Challenge Protwin, KTM 790 Cup, Racing Side-car Mania, ICGP, Klass 250 GP, Rombo Ducati et Europe Endurance Classic, course à laquelle je prenais part avec la Honda VF1000R de l’écurie V4 Project Team. Au total, une dizaine de courses étaient présentées durant le week-end ainsi qu’une vingtaine de démonstrations réparties en cinq catégories (motos d’origine, motos préparées, Café racers, motos de GP, motos de SBK et d’endurance), permettant à leurs propriétaires de rouler sur le magnifique circuit du Castellet en compagnie de leurs héros.

Départ en fumée
Les furieux sont lâchés dans des volutes de fumée bleue, comme à la grande époque des GP

Sans oublier un salon regroupant plusieurs constructeurs (Aprilia, Brough Superior, Ducati, Fantic, Husqvara, Honda, Indian, KTM, Mash, Morini, Moto Guzzi, MV Agusta, Royal Enfield, Suzuki et Yamaha) qui faisaient essayer leurs modèles 2019. Les visiteurs pouvaient également participer à des séances de dédicaces avec leurs pilotes préférés, observer les motos de l’écurie KTM Tech 3  de Grand Prix présentées par Guy Coulon et parcourir une expo sur les Suzuki Katana et GSX-R.

Parmi les attractions du village de la SRC, notons également les simulateurs de pilotage qui permettaient aux motards de se prendre pour un pilote du Tourist Trophy de l’Île de Man ou de MotoGP.

Simulateur IoMTT
Simulateur de pilotage IoMTT

Et comme souvent au Paul Ricard, le soleil et le mistral étaient au rendez-vous. Le paradis !

Galerie