« Projet KTM M+ RC390 Cup

Les choses sérieuses commencent enfin !

KTM_RC390_Premiere-inspect-00

Après notre première sortie sur piste, à l’Autodrome St-Eustache, j’avais hâte de travailler sur la RC390 et de la mettre au point. Le potentiel de la petite sportive autrichienne est prometteur et je suis curieux de voir jusqu’où on peut l’exploiter.

L’inspection des 1000 km consiste principalement à vérifier le jeu aux soupapes et le serrage des principaux boulons, à ajuster le niveau des liquides et à faire la vidange. Nous avons profité de l’occasion pour remplacer l’antigel par un mélange d’eau distillée et de Water Wetter, un liquide de refroidissement non gras, opération obligatoire pour rouler sur la plupart des circuits au Canada. Toutes ces opérations ont été conduites avec célérité et professionnalisme par Marc et nous nous sommes ensuite attaqués aux modifications. Quand je dis nous, je m’inclus, même si ma contribution se limite à un soutien moral et à la supervision des opérations.

KTM_RC390_Premiere-inspect-20
Les commandes reculées KTM offrent de nombreux ajustements

La première modification que nous avons entreprise a été d’installer les commandes reculées de KTM. Une opération qui semblait simple de prime abord, mais qui s’est rapidement complexifiée. En effet, sur la RC390 les commandes sont fixées en trois points, incluant l’axe du bras oscillant qu’il faut déposer. De toute façon, cette opération est nécessaire pour remplacer l’échappement et l’amortisseur. Sur une moto aussi compacte, la place est souvent limitée et l’entretien compliqué. En voulant installer l’écrou de bras oscillant fourni avec les platines, nous nous sommes aperçus que le filetage sur celles-ci était bloqué. Marc a donc dû reprendre le filet sur les deux platines avec un outil spécialisé pour que l’on puisse compléter l’opération. Il a ensuite fallu couper la durite de frein arrière pour qu’elle s’adapte correctement et revoir son passage pour éviter qu’elle se coince. Au total, l’installation a pris près de quatre heures. Une chance qu’on utilise principalement des pièces d’origine.

Sortir le pot d’origine et installer le pot Akrapovic a également été compliqué. Et, une fois en place, nous nous sommes rendu compte qu’il fallait ôter les diabolos de bras oscillant (pour la béquille de course), car celui du côté droit pouvait entrer en contact avec le pot quand la suspension arrière était comprimée. Marc a également téléchargé la cartographie recommandée pour la RC Cup et optimisée pour le pot Akrapovic.

Tendeurs de chaîne Fast Frank Racing
Le pot Akrapovic n’est pas beaucoup léger que celui d’origine (seulement 185 g de moins), mais il permet de gagner quelques chevaux et un peu de couple.

Le reste s’est avéré relativement simple en comparaison. La fourche et l’amortisseur WP RC Cup entièrement ajustables ont été installés en un tournemain. Il va rester à les ajuster et à vérifier si le tarage des ressorts d’origine correspond à nos besoins. Jean-Sébastien Perreault de PSR (Popaul Suspension Racing) devrait nous aider à les mettre au point pile-poil lors de notre prochaine visite à l’Autodome St-Eustache.

Les roues étant déposées, nous avons placé le disque de frein à pétales de 300 mm à l’avant (il est plus léger) et les plaquettes tendres recommandées pour la RC Cup. Cependant, la fourche n’étant pas équipée pour recevoir le capteur d’ABS, nous avons déconnecté le système ABS.

Pendant que nous y étions, nous avons également posé diverses pièces de remplacement en aluminium fournies par Fast Frank Racing, une entreprise américaine spécialisée dans la fabrication de pièces de performance pour motos de course. Parmi celles-ci, notons des entretoises de roue avant et arrière, une vis de colonne de direction allégée, des embouts de guidon et des tendeurs de chaîne de précision.

Entretoises de roue Fast Frank Racing
Entretoises de roue Fast Frank Racing

En plus d’être extrêmement légers (on a économisé près d’un kilo sur l’ensemble des pièces), ces accessoires sont conçus pour vous faciliter la vie. Ainsi, les entretoises de roue possèdent une fine lèvre à l’une de leurs extrémités que vous poussez dans les joints de roue de sorte qu’elles restent fixées au moyeu. Elles ne tombent plus lors des changements de pneus et ne roulent pas à terre au risque de les perdre. Par ailleurs, l’extrémité extérieure est biseautée pour faciliter l’installation.

Les embouts de guidon en aluminium 7075-T6 sont légers comme la ouate comparativement à ceux d’origine et permettent l’installation de protège-leviers de style compétition sans modification.

Embouts de guidon Fast Frank Racing
Embouts de guidon Fast Frank Racing

Nous avons ensuite remplacé les tendeurs de chaîne d’origine par ceux fournis. Ils offrent une plus grande précision de réglage et s’intègrent parfaitement dans les encoches du bras oscillant prévues à cet effet. Les marques de réglage sur les tendeurs de KTM ne sont pas très précises, ce qui rend l’ajustement de la roue arrière délicat après un réglage de tension de la chaîne.

Frank Racing nous a également envoyé des bobines de bras oscillant en aluminium afin de pouvoir utiliser une béquille de course. Contrairement aux modèles en acier, ceux-ci cassent en cas de chute, ce qui évite d’endommager le bras oscillant. Malheureusement, nous avons dû les ôter à la suite de la pose du pot Akrapovic.

Maintenant, la RC390 est fin prête pour un retour sur piste. On en a profité pour installer le sabot moteur du kit et pour fignoler la décoration de notre bête de course. La prochaine sortie nous permettra de valider toutes les modifications entreprises et de faire les réglages requis. Restés branchés pour connaitre la suite.

KTM_RC390_Premiere-inspect-15
L’amortisseur WP RC Cup est ajustable dans tous les sens

STATISTIQUES

  • Kilométrage total : 1 080 km
  • Poids tous pleins faits avant modifications : 164,2 kg
  • Poids tous pleins faits après modifications : 152,63 kg

Entretien effectué

  • Inspection des 1000 km (ajustement du jeu des soupapes, remplacement des liquides, vidange)
  • Remplacement de l’antigel par de l’eau distillée mélangée à du Water Wetter
  • Désactivation de l’ABS

 Modifications effectuées

Remplacement des pièces d’origine suivantes par des éléments de performance : pot d’échappement (Akrapovic), frein (pose d’un disque à pétales de 300 mm KTM Racing et de plaquettes de frein tendres de la RC Cup), suspensions (installation de la fourche et et de l’amortisseur WP RC Cup entièrement réglables), commandes reculées (KTM Racing), entretoises de roue, vis de direction, embouts de guidon et tendeurs de chaîne (Fast Frank Racing), klaxon

  • Économie de poids lors de cette étape : 5 700 g
  • Économie de poids totale depuis le début du projet : 11,572 kg (25,51 lbs)

Galerie

Merci à nos partenaires

Partenaires-06