« Évaluation

Un casque crossover original et qualitatif

2021-Schuberth_E1-25

Photos © Didier Constant, Richard Turenne, Schuberth

La saison dernière, j’ai essayé le Schuberth E1. Son principal atout est d’être dans l’air du temps, mais surtout modulable et donc, polyvalent. C’est cependant cette qualité qui constitue son point faible. En effet, il n’est pas vraiment compatible avec les lunettes de motocross en raison de son port oculaire réduit et de sa mentonnière articulée, ce qui limite son utilisation dans les chemins poussiéreux ou boueux.

Néanmoins, utilisé comme un modulable classique sur route, il est aussi efficace qu’un C3 Pro, ce qui est tout un compliment à son égard.

2021-Honda-AT_ADV_Sports-action-03

En mode routier, j’enlevais la palette la majeure partie du temps. D’abord, parce qu’elle est superflue sur route, ensuite parce qu’elle me gênait. Je m’explique. Cette palette est ajustable en trois positions, mais deux d’entre elles sont à toutes fins utiles inexploitables. La position haute ne protège pas du soleil et prend exagérément dans le vent, tirant le casque vers l’arrière à vitesse soutenue. On le ressent immédiatement dans le cou. Pas agréable. La position basse protège bien du soleil et des branches, mais elle vient réduire le champ de vision vertical de façon importante, au point de devenir intrusive à la longue. Il n’y a donc qu’en position intermédiaire que l’on puisse vraiment l’utiliser longtemps. Mais, là encore, ce n’est pas la panacée. La palette est réalisée dans un plastique souple et elle vibre beaucoup, générant un peu de bruit à haute vitesse.

2021-Schuberth_E1-23

Avec son poids élevé et sa ventilation perfectible en hors route, ce casque n’est pas le plus efficace en mode enduro. Ou alors, de façon occasionnelle. En tout-terrain, je mettais la palette en position intermédiaire la plupart du temps. Elle fonctionnait bien et vibrait moins que sur route, en raison de la vitesse réduite. Cependant, dans la boue ou dans le sable, le mécanisme de la mentonnière avait tendance à s’encrasser, ce qui peut nuire à son bon fonctionnement. Il faut le nettoyer soigneusement après chaque sortie hors route et mettre du silicone sur le mécanisme. Celui de l’écran solaire rétractable s’encrasse aussi et l’écran se raye facilement dans ces environnements hostiles.

On le voit bien, l’E1 est un compromis et se destine plus à la route qu’aux sentiers. Il est parfait en mode tourisme et lors de longs voyages. Le fait de pouvoir relever la mentonnière lorsque l’on est à l’arrêt offre de nombreux avantages et évite de devoir ôter le casque pour faire le plein, entrer dans un magasin, entamer une discussion, se désaltérer, grignoter ou fumer. Cependant, l’E1 n’affiche pas la double homologation P/J. Il doit impérativement être utilisé en position fermée lorsque l’on roule.

2021-Schuberth_E1-24

Les pilotes aimant être rejoints partout, en tout temps, apprécieront sa prédisposition avec le système de communication Bluetooth de la marque de Magdebourg. La calotte de l’E1 intègre deux antennes, une première pour la réception Bluetooth et une seconde pour la réception des ondes FM. Les antennes intégrées sont conçues pour être fonctionnelles avec l’interphone Schuberth SC10U disponible comme accessoire (photo ci-dessous). Ce dernier est fabriqué par Sena et s’intègre parfaitement au casque ; il permet la communication sans fil avec le passager et avec d’autres pilotes, mais aussi les discussions téléphoniques via un téléphone intelligent, l’écoute musicale, ainsi que la réception des instructions vocales de votre GPS. Il fonctionne bien, mais je trouve ses touches un peu petites, particulièrement quand on porte de gros gants. De plus, son installation n’est pas intuitive et réclame calme et patience.

2021-Schuberth_E1-29,jpg

L’intérieur du Schuberth est doux et confortable. Il comporte des mousses de confort recouvertes d’un textile microfibre antibactérien et certifié Öko-Tex 100. Elles sont amovibles, lavables et sèchent rapidement. Même chose pour les coussinets de joue. La base du tour de cou comporte deux éléments réfléchissants caractéristiques de Schuberth, qui accroissent la visibilité nocturne.

L’insonorisation du Schuberth est excellente. Quand la visière est fermée et la bavette antiremous installée, on n’entend très peu les bruits extérieurs. La ventilation est également bonne, principalement sur route. L’air circule bien à l’intérieur du casque, même s’il ne comporte pas d’extracteur d’air et s’avère plutôt hermétique, ce qui le rend chaud en tout-terrain. Une touche intéressante est le filtre à air amovible situé derrière la trappe de ventilation du menton que l’on peut enlever, nettoyer ou remplacer, le cas échéant.

2021-Schuberth_E1-00c

En matière de sécurité, l’E1 bénéficie du système anti-éjection breveté A.R.O.S. (Anti- Roll-Off-System) qui garantit que le casque reste en place en cas de chute, et l’empêche de rouler autour de la tête en maintenant la jugulaire dans sa bonne position.

Dernier point à prendre en considération, l’E1 taille petit. Mon tour de tête de 60 cm me qualifie pour un casque de taille L (59/60) selon la charte de Schuberth, mais pour être à l’aise et ne pas avoir de maux de tête au bout de 20 minutes, je dois porter un XL. Ce n’est pas un problème, mais c’est une caractéristique à connaître. Les tailles couvrent généralement deux tours de tête. Si le vôtre se situe dans la valeur la plus élevée, vous devriez peut-être essayer la taille au-dessus de celle recommandée.

Comme tous les Schuberth, l’E1 bénéficie d’une qualité superlative et d’une liste de caractéristiques de pointe impressionnante. Un excellent achat que les roules toujours apprécieront tout particulièrement !

2021-Honda-AT_ADV_Sports-action-04

L’E1 répond aux exigences des normes ECE-2205 et DOT FMVSS 218. Il est proposé dans les tailles allant de XS à 3XL et est décliné en huit coloris : Noir mat, Tuareg jaune, Tuareg rouge (photo ci-dessus), Cut gris, Cut bleu et trois nouvelles décos appelées Endurance, une en gris/noir/rouge, une en gris/noir/orange et une en bleu/blanc/rouge. Prix : 1099,00 $

Pour information, visitez le site de SCHUBERTH (Amérique du Nord) en cliquant ici »»».

 Verdict

2021-Schuberth_E1-00ba

PLUS

  • La qualité superlative ;
  • L’aérodynamisme supérieur ;
  • La palette ajustable en trois positions ;
  • L’écran solaire rétractable ;
  • La lentille Pinlock installée de série ;
  • La bonne ventilation ;
  • L’insonorisation supérieure ;
  • L’interphone Schuberth SC10U optionnel ;
  • La garantie de 5 ans ;
  • La polyvalence.

MOINS

  • La palette souple vibre et génère un peu de bruit à haute vitesse ;
  • Le port oculaire étroit est incompatible avec des lunettes de motocross ;
  • La coque se décline seulement en 2 tailles (XS-L — XL-3XL) ;
  • Le système de rétention par boucle à réglage micrométrique ;
  • Le mécanisme de la mentonnière s’encrasse facilement en tout-terrain ;
  • La lourdeur (1950 g en XL, sans le système de communication) ;
  • Le prix élevé.

Note globale : 4,5/5 — Les casques SHUBERTH sont distribués par SCHUBERTH NORTH AMERICA.

Vidéoclip

Une réponse à “SCHUBERTH E1”

  1. Julien

    J’adore ce casque mais il est quasi impossible de se le procurer au Canada ! Avez vous des adresses pour l’acheter en ligne?

    Répondre

Répondre