« Évaluation

Le casque de course abordable et efficace

2020-AGV_CorsaR-13

Photos : Patrick Beaudry/SNAPePhoto, Pierre Desilets, Patrick Laurin, Daniel Mallard

Propriétaire d’un Corsa Winter Test original, entre 2013 et 2018, je connais bien le casque de course d’AGV. C’est un modèle que j’ai apprécié à l’époque, bien qu’il fut basique (pour un casque de course), relativement lourd et peu performant étant donné son prix élevé. Entre autres défauts de jeunesse, il offrait un ajustement particulier qui ne convenait pas à tous. Dans mon cas, je me situais entre deux tailles. Le XL étant trop grand, j’avais opté pour un L qui me comprimait légèrement au niveau du front, au bout d’une heure de route. Heureusement, sur piste, je pouvais enchaîner plusieurs séances de 20 minutes successives sans ressentir d’inconfort. Le Corsa est ainsi devenu mon casque de piste de facto.

MV Agusta F3 — 800
AGV Corsa Winter Test 2013 — Photo © Pierre Desilets

Quand AGV m’a proposé d’essayer le nouveau Corsa R, présenté en détail dans Motoplus, en 2019, j’ai accepté sans hésiter. Pourtant, j’étais curieux de voir si le nouvel intérieur réversible et ajustable corrigerait le problème d’ajustement du premier modèle.

Sur les recommandations du représentant d’AGV, j’ai commandé un Corsa R Casanova Replica en taille XL. Et j’ai bien fait. L’ajustement est nettement mieux que sur le Corsa original. Le casque me fait parfaitement. Il s’enfile facilement, est serré au front et aux joues, sans point de pression, et je peux le porter toute une journée sans inconfort.

Sur la piste

Photo © Patrick Laurin
Photo © Patrick Laurin

Le Corsa R est principalement destiné à une utilisation sur piste, bien qu’on puisse l’utiliser occasionnellement sur la route, sur une sportive de préférence.

La coque multifibres (fibre de carbone, aramide et fibre de verre) du Corsa R, dont la forme a été obtenue en modélisant en trois dimensions la tête de Valentino Rossi, est de type ovale intermédiaire. C’est la forme intérieure la plus courante sur le marché.

La coque se décline en quatre tailles distinctes (XS-S, MS, ML-L et XL-XXL), ce qui garantit un couvre-chef compact adapté à votre morphologie crânienne. Le calotin en EPS multidensités (5) est également proposé en quatre tailles pour un fit optimal. Et pour parfaire l’ajustement de votre casque et maximiser le confort, la coiffe intérieure et les coussinets de joue remplaçables sont proposés en différentes épaisseurs. Le luxe ultime !

Photo © Daniel Mallard
Photo © Daniel Mallard

Quand j’ai sorti mon Corsa R de sa boîte, je suis resté surpris par sa légèreté, mais surtout par la sensation de solidité et de qualité qu’il renvoyait. Sa peinture et sa finition sont irréprochables, l’ajustement des différentes pièces mobiles est exempt de critique et son intérieur en Shalimar est luxueux, extrêmement doux et confortable. De plus, la doublure de couronne est réversible. L’une des faces est recommandée pour les journées chaudes alors que l’autre est à choisir par temps froid. La coiffe intérieure permet d’ajuster l’emplacement du point de pression du rembourrage sur votre tête.

La coque dispose de cinq trappes d’aération à l’avant et de deux extracteurs d’air à l’arrière. Il est également doté de nouveaux canaux internes au menton pour répartir le flux d’air de manière uniforme sur toute la surface de la visière. La ventilation abondante du Corsa R est l’une des meilleures que l’on peut trouver sur un casque de compétition. Ce qu’on apprécie particulièrement lors des roulages sur piste estivaux, quand la température atteint ou dépasse les 30 degrés Celsius.

Grâce à sa large ouverture faciale, le Corsa R offre un champ de vision élargi qui couvre 85° verticalement et 190° horizontalement. Génial sur piste pour voir tout ce qui se passe autour de vous et sélectionner la meilleure trajectoire possible en fonction de l’environnement. D’autant que la visière RACE 3 de 5 mm d’épaisseur, de classe optique 1 (sans distorsion) offre une vision parfaite, même par temps couvert. La lentille antibuée Pinlock 120 et les Tear-offs fournis de série renforcent le confort visuel. Le Pinlock 120 est parfait pour éliminer la buée lors des journées fraîches ou humides alors que les Tear-offs permettent de garder la visière propre et exempte d’insectes ou de salissures.

Photo © Patrick Laurin
Photo © Patrick Laurin

Le mécanisme d’opération de la visière est bien meilleur que sur le premier Corsa. Le bouton de déverrouillage du loquet situé sur le menton est beaucoup plus facile à repérer et à enfoncer rapidement, la surface du bouton étant encastrée dans le boîtier du loquet. De plus, la visière a un mouvement beaucoup plus fluide, pivotant de la position fermée à la position ouverte ou restant dans n’importe quelle position intermédiaire si le pilote souhaite un débit d’air supplémentaire. Le fonctionnement n’est peut-être pas aussi fluide et simple que celui des Arai ou des Shoei, mais il constitue une amélioration considérable par rapport à la génération précédente de Corsa.

Léger et parfaitement stable sur la tête, l’AGV Corsa R offre des performances aérodynamiques supérieures. Il ne bouge pas sur le crâne et n’est pas affecté par des turbulences rédhibitoires. Ce qui explique aussi sa bonne performance acoustique. Il est en effet relativement silencieux, mais ne vous dispense pas pour autant de porter des bouchons auditifs. La plupart des casques qualifiés de « silencieux » génèrent un niveau sonore proche de 85 décibels, ce qui est le point de départ des dommages auditifs. Quand on sait que ceux-ci sont cumulatifs et irréversibles, il n’y a pas de chance à prendre. On porte des bouchons en tout temps.

Enfin, le système d’hydratation du Pista GP R/RR peut s’installer sur le Corsa R pour lequel il est proposé en option.

Approuvé et recommandé

De g. à d.: Casanova, SIC 58, Noir mat
De gauche. à droite : AGV Corsa R Casanova, SIC 58, Noir mat

Si l’AGV Pista RR peut être considéré comme le casque de course ultime, le Corsa R peut être qualifié de casque Supersport. Il est performant, pratique et s’adresse à une plus large base de motocyclistes sportifs. Vendu à un tarif presque raisonnable — SIC 58 : 1299,99 $, Casanova : 1199,99 $, Noir Mat : 1059,99 $ —, il se classe parmi les meilleurs de sa catégorie, avec le Arai Corsair-X et le Shoei X-Fourteen. Il est léger, aérodynamique, bien ventilé et affiche un intérieur vraiment bien conçu et efficace. Je n’hésite pas un instant à le recommander.

Photo © Patrick Beaudry/SNAPePhoto
Photo © Patrick Beaudry/SNAPePhoto

Les casques AGV sont distribués au Canada par Les Importations Thibault ltée.

VERDICT

ON AIME

  • Look agressif
  • Aérodynamisme réussi
  • Stabilité à haute vitesse
  • Ventilation évoluée
  • Visière irréprochable
  • Intérieur bien conçu

ON AIME MOINS

  • Trappes de ventilation difficiles à manipuler avec des gants
  • Prix élevé

 Note globale : 5/5 — Approuvé par motoplus.ca