« Évaluation

Look, confort et protection au menu

Dainese_D1_EVO-05

Photos Dave Beaudoin et Dainese

J’ai adopté les D1 EVO au début de la saison et depuis, je ne peux plus m’en passer. Comparativement aux modèles précédents que j’ai possédés au cours des dernières années, des Draggin Jeans Next Gen (2011-2014) et des Esquad Strong (2014-2017), les Dainese sont beaucoup moins contraignants à porter au quotidien. En raison de leur coupe droite classique, de leur tissu plus souple, de leurs renforts intérieurs en jersey DuPont Kevlar, mais aussi de leurs protections certifiées Pro-Shape aux genoux. Celles-ci sont minces et souples, réglables en hauteur et amovibles. Ces pantalons sont également dotés de liserés réfléchissants et de pochettes intérieures destinées à recevoir des protections de hanches Pro-Shape optionnelles.

Ces jeans made in Italy sont les plus techniques et les plus protecteurs au catalogue de l’équipementier italien. Ils sont confectionnés en denim extensible, ce qui permet au pilote de se déplacer librement, sans restriction, et sont doublés de fibres d’aramide (des fibres techniques à haute résistance), renforcées de Kevlar au niveau des fesses et des hanches. Les D1 EVO s’avèrent résistants, mais aussi souples. En plus d’avoir du style, grâce à leur délavage stone wash. Il s’agit de véritables équipements de protection qui résistent à l’abrasion et au déchirement beaucoup mieux que ne le feraient des jeans classiques. Qui plus est, ils ne se font pas remarquer quand on n’est pas à moto et passent presque inaperçus.

Dainese_D1_EVO-01

À l’usage, ces jeans trois saisons — printemps, été, automne — s’avèrent extrêmement confortables et agréables à porter. Ils sont fabriqués avec soin et offrent un niveau de qualité élevé. Ils bénéficient de coutures doubles, de points cachés et d’ourlets de finition, même dans les poches. Des boutons-pression métalliques sont utilisés partout où ils se révèlent nécessaires. La braguette est de type à boutons métalliques, comme sur les Levi’s 501. La construction générale et les détails sont superbes ce qui explique que ces jeans coûtent plus cher que la moyenne. La qualité et le style se payent.

Les D1 EVO disposent de quatre poches, deux en biais à l’avant et deux appliquées à l’arrière, plus la classique demie-poche pour ranger votre montre à gousset (ou votre menue monnaie) incluse dans la poche avant droite.

Dainese_D1_EVO-07

Étant donné qu’ils sont souples et pas trop chauds à porter, on ne rechigne pas à les mettre en toute occasion. Même pour une sortie brève en ville. D’autant qu’ils résistent très bien au lavage (en machine) et vieillissent bien.

Pour ce qui est de la protection, je n’ai pas poussé le zèle journalistique jusqu’à vérifier les dires de Dainese à ce sujet. Personnellement, je n’avais pas trop envie de jouer les cobayes. Mais la qualité globale de ces pantalons m’incite à croire les affirmations de la compagnie quant à leur efficacité.

Bien qu’ils ne soient pas étanches, ils peuvent passer à travers une légère averse sans problème majeur. Mais si la pluie persiste, ils se gorgent d’eau. Il faut alors enfiler un pantalon de pluie par-dessus pour rester au sec.

Pour ce qui est de la taille, elle est conforme à celle de mes jeans Levi’s 501. Si vous pensez mettre des protections optionnelles en dessous — c’est comme porter des bretelles avec une ceinture —, prenez-les une taille plus grande.

Dainese_D1_EVO-03
Les protections Pro-Shape aux genoux s’enfilent par l’extérieur, grâce à des fermetures à glissière cachées par un rabat ourlé.

Dainese ne propose pas différentes longueurs de jambe en fonction de la taille du pilote. Celles-ci sont longues (environ 34,5 pouces à l’entrejambe) et il convient soit de les couper à la longueur adéquate, soit de faire un large ourlet replié. C’est la mode en ce moment, surtout si vous pilotez un Scrambler ou un Café Racer.

Les Dainese D1 EVO offrent un excellent compromis entre confort et sécurité. De plus, ils affichent des aspects pratiques que l’on apprécie, comme une ceinture de rein haute et un large passant de ceinture en cuir.

Compagnon idéal d’un blouson classique comme mon Dainese HF D1 et de baskets de moto en cuir, comme les Dainese Street Rocker D-WP ou les TCX X-Rap WP, les jeans D1 EVO tiennent leurs promesses. Personnellement, je les adore. Et je les recommande.

Coupe régulière droite. Tailles (US) : 28 à 43. Couleur : noir délavé. Prix : 299,95 $.

Offerts chez tous les revendeurs de la marque au Québec. Pour plus d’information, visitez le site de Dainese.

2018-Star-Venture-64

Verdict

On aime

  • La coupe classique
  • Le confort
  • La résistance à l’abrasion
  • La protection

On aime moins

  • Le prix

Note globale : 5/5 — Recommandé par motoplus.ca

Dainese_D1_EVO-02