« Évaluation

Pour un top case, la taille, ça compte…

Go_West_Trip-Dave-49

Texte et photos : © Dave Beaudoin

Je hais les coffres arrière. Ils sont trop chers! Et trop petits pour se montrer aussi utiles qu’un gros sac de réservoir ou de queue, sans être aussi polyvalents. Par ailleurs, la capacité d’emport maximale recommandée par le constructeur est tout simplement ridicule. Lorsqu’on en fait fi — de vous à moi, qui se donne le trouble d’installer une troisième valise si c’est pour y mettre seulement 5 kg de matériel —, on risque de rehausser le centre de gravité de la moto ou de voir le coffre prendre son envol de façon spectaculaire lors d’une balade hors route…

Mais il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’idée. Ainsi, lors d’un récent pèlerinage moto en France, alors que nous étions attablés pour le diner, j’ai remarqué une moto d’aventure allemande stationnée plus haut dans la rue qui longeait le restaurant et dont le coffre arrière attira mon attention par sa taille inhabituelle. Je crus d’abord être victime d’une illusion d’optique. Pour en être certain, je pris une photo de loin avec mon téléphone portable, glissai les doigts sur l’écran pour agrandir l’image et constatai que le coffre était gigantesque. Plus gros que tous ceux que j’avais pu voir auparavant. Ma vision lointaine ne m’avait pas trahi.

Le propriétaire s’étant volatilisé pendant que je terminais mon civet de lapin, je ne pus lui demander ni la marque ni le modèle de son top case. Et en l’absence de réseau WiFi, impossible de vérifier sur Internet de quel coffre il s’agissait. Arrivé au gîte, le soir même, je naviguai sur la Toile pour trouver réponses à mes questions.

Go_West_Trip-Dave-05

Il s’avéra qu’il s’agissait en fait d’un coffre Trekker Outback OBK58 de marque Givi, dont la taille monstrueuse est unique. En effet, cette valise tout en aluminium possède une contenance de 58 litres. Assez pour contenir deux casques intégraux et une foule d’objets. Grâce à sa plaque de fixation Monorack, elle peut officiellement transporter autant de poids qu’une valise latérale, soit 11 kg. Selon le fabricant…

J’étais ravi de constater qu’on pouvait enfin s’offrir une troisième valise qui servait réellement à transporter du matériel : un deuxième casque, un appareil photo, des vêtements, un sac de couchage, une paire de souliers et des bottes de marche… la liste est exhaustive. Sauf que je demeurais sceptique. Les avantages décrits sur la fiche technique seraient-ils à la hauteur des assertions de Givi, mais surtout de mes attentes? Et comment se comporterait-il à l’usage, particulièrement en sentier?

Lors des préparatifs de mon voyage dans l’Ouest américain, je réalisai que je devrais emporter une quantité impressionnante de matériel. J’ai alors décidé d’acheter ce Givi Trekker Outback OBK58 en me disant que j’aurais probablement besoin de plus d’espace que je n’en disposais. De toute façon, comme la nature a horreur du vide, je trouverais bien quelques souvenirs à y mettre, au cas où j’aurais surestimé mes besoins de rangement. En plus, il s’harmonise parfaitement aux valises BMW de ma R1200GSA. Dès lors, pourquoi m’en priverais-je?

Go_West_Trip-Dave-07

Ce fut un réel plaisir de voyager avec ce top case. Il est assez logeable pour accueillir mon casque ainsi que mon blouson et ma dorsale. De plus, comme il est verrouillable, il s’avéra éminemment pratique lors de nos multiples arrêts photo. Être capable de ne rien laisser sur la moto permet de partir explorer les environs à pied l’esprit tranquille.

Lors de sorties en duo, il s’est également montré très utile pour ranger nos casques, transporter nos courses pour le repas du soir ou trimballer mon sac photo afin d’aller saisir des clichés exceptionnels dans un parc au clair de lune.

Go_West_Trip-Dave-40

Détail non négligeable qui m’a frappé seulement après avoir passé la commande, sa forme, bien qu’élargie comparativement à celle d’un coffre standard, a été pensée pour pouvoir ouvrir les valises latérales de l’arrière vers l’avant. Si les vôtres s’ouvrent différemment, cela pourrait devenir un inconvénient. Heureusement, le top case s’enlève en un tournemain, sans clé, si désiré, contrairement aux valises latérales qui doivent être verrouillées par souci de sécurité. Ma compagne de voyage qui roulait le plus souvent derrière moi m’a rapporté avoir noté un léger mouvement vertical au passage des irrégularités de la chaussée, mais cela n’a pas semblé affecter l’intégrité du coffre ni de son système d’attache costaud.

En somme, j’ai adoré ce top case durant ce voyage et je n’aurais pas pu avoir autant d’agrément avec un modèle de taille standard. Il m’accompagnera assurément lors de mes prochaines longues escapades!

Go_West_Trip-Dave-04

DESCRIPTION

Le nouveau coffre arrière OBK58 de Givi complète la gamme de valises rigides en aluminium Trekker Outback de l’équipementier italien conçues spécifiquement pour les motos d’aventure. Sur ma BMW R1200GSA, il requiert une platine Monokey en aluminium qui s’installe sur le porte paquet d’origine. Le Trekker Outback OBK58 peut contenir deux casques intégraux et une foule d’objets hétéroclites. Et pour ceux qui n’aiment pas le fini alu, il est également offert en noir. Fabriqué en aluminium de 1,5 mm d’épaisseur, il dispose d’un couvercle plat qui intègre des crochets en inox dans le but d’arrimer des bagages sur le dessus, à l’aide de courroies ou de tendeurs. À l’intérieur, vous pouvez fixer des objets sous le couvercle avec un filet élastique (optionnel) qui peut être retenu grâce à des crochets intégrés. Parmi les caractéristiques de base, on remarque un tapis antichoc placé dans le fond de la valise pour absorber les vibrations et les impacts transmis pendant la randonnée ainsi que deux poignées de transport en inox.

givi_trekker_outback_58-03

CARACTÉRISTIQUES

  • Modèle : Coffre arrière Givi Trekker Outback OBK58
  • Système de fixation : Monokey
  • Construction : aluminium de 1,5 mm d’épaisseur
  • Volume : 58 litres
  • Contenance : 2 casques intégraux
  • Charge maxi préconisée : 10 kg
  • Dimensions : 323 x 454 x 555 mm
  • Coloris : aluminium ou noir
  • Accessoires  standard :  crochets intérieurs pour fixer le filet élastique dans le couvercle; crochets en inox aux quatre coins, sur le couvercle, pour arrimer un sac; deux poignées en inox pour transporter le coffre; renforts en technopolymère pour protéger les coins du coffre; serrure verrouillable à clef
  • Accessoires en option: Sac intérieur imperméable (99,99 $), dossier noir en mousse  (99,99 $), filet élastique, platine Monokey (209,99 $)
  • Prix : 629,99 $ (platine Monokey en aluminium en sus)

givi_trekker_outback_58-05

 VERDICT

J’AI BIEN AIMÉ

  • Sa contenance monstrueuse
  • Sa solidité à toute épreuve
  • Sa bonne tenue en hors route
  • Ses crochets d’arrimage sur le couvercle
  • Le fait qu’il soit possible d’ouvrir les valises latérales sans devoir ôter le coffre

J’AI MOINS AIMÉ

  • Son encombrement relatif (l’inconvénient de son avantage)
  • Le fond qui gagnerait à être plus robuste

givi_trekker_outback_58-04

NOTES D’ÉVALUATION

  • Prix : 8/10
  • Conception : 10/10
  • Robustesse : 8/10
  • Étanchéité : 10/10
  • Qualité de fabrication : 8/10
  • Rapport qualité/prix : 8/10
  • Note des évaluateurs : 9/10
  • NOTE GLOBALE : 9,6/10 soit 5 étoiles (sur une échelle de 5 étoiles) — Recommandé par motoplus.ca

Pour informations sur les équipements GIVI, visitez le site du fabricant. En vente chez tous les bons motocistes. Distribué au Canada par Les Importations Thibault ltée.

Coffre Givi Trekker Outback OBK58

Galerie Ouest américain