« Essais

Gueule de roadster, cœur de sportive !

20_Yam_MT-03-Group_Static-JAG09728

Par Costa Mouzouris — Tradaptation : Didier Constant — Photos : Joseph Agustin, Ray Gauger, Yamaha Canada

Toutes les motos ne sont pas fabriquées de la même façon, c’est une Lapalissade. C’est pourquoi lorsque je teste une custom, je ne la pilote pas comme un pilote de course (sauf dans le cas de la Triumph Rocket 3, qui est étonnamment agile) pour me plaindre ensuite de ses freins inefficaces et de sa garde au sol ridicule. Je la pilote comme le ferait la majorité de ceux qui en achètent une.

Dans le même ordre d’idée, je ne teste les supersportives que sur piste parce que c’est l’environnement pour lequel elles ont été conçues. Sur route, elles sont inconfortables, en ville, intimidantes et leur suspension est trop rigide hors d’un circuit.

20_Yam_MT-03-Iced_Fluo_Static-VV901943

Même chose pour les grosses motos d’aventure dont le terrain de prédilection reste, malgré tout, la route. En tout-terrain, j’évite les sentiers étroits, de type enduro, pour me concentrer sur les chemins larges et compacts. Là, ces machines offrent des qualités de franchissement et un potentiel d’évasion hors du commun.

C’est dans cet esprit que j’ai testé la nouvelle Yamaha MT-03, lors de son dévoilement, au Texas. Une machine qui, considérant la clientèle à laquelle elle se destine —, m’intéressait au plus haut point, en raison de mon expérience en tant qu’instructeur de sécurité à moto.

Une MT, c’est quoi ?

20_Yam_MT-03-Iced_Fluo_Static-JAG09439 1

La MT-03 est une YZF-R3 dépouillée de ses habits de pistarde. Une interprétation simplifiée de la petite sportive de Yamaha. Une façon simple de proposer un nouveau modèle accessible et abordable aux néophytes. C’est d’autant plus judicieux que la MT est basée sur une moto aux performances éprouvées, comme le démontre la domination de la R3 dans le championnat canadien Lightweight Sport Bike de CSBK.

La MT-03 se vend au prix de 5 899 $ en noir ou en bleu. Pour la version Fluo glacé, avec sa robe gris clair, ses roues orange et son ABS de série, il faut ajouter 100 $. C’est 400 $ de moins que la R3, ce qui la place dans la fourchette de prix des Honda CB300R (5 699 $ ), et des Kawasaki Z400 et KTM 390 Duke (5 999 $).

Les principales différences entre la R3 et la MT — à part la carrosserie réduite — sont une position de conduite plus adaptée à la route et une fourche plus souple. L’accastillage minimaliste comprend une nacelle de phare élégante, un nouveau réservoir d’essence et des panneaux latéraux revisités.

20_Yam_MT-03-Iced_Fluo_Static-JAG09458

Le tableau de bord ACL est le même que celui de la R3. Il comprend un indicateur du rapport engagé et est facile à lire. Il inclut également un indicateur de vidange d’huile pratique, réinitialisable par le pilote, qui permet de suivre le kilométrage entre deux vidanges. Le voyant « huile » clignote sur le tableau de bord pour rappeler la vidange d’huile à la fin des 1 000 premiers kilomètres, puis tous les 5 000 km par la suite. Un voyant de changement de vitesse programmable est également livré de série, ce qui peut s’avérer utile pour un débutant qui ne sait pas encore quand passer les rapports.

Le guidon en acier tubulaire remplace les bracelets. Il est plus haut de 39 mm et reculé de 19 mm vers l’arrière. La position des repose-pieds n’a pas bougé et, bien qu’elle soit un peu exiguë pour un pilote de 1,80 m, il y a beaucoup d’espace pour les jambes des motocyclistes plus petits. La hauteur de la selle qui culmine à 780 mm, est adaptée à leurs besoins. Malgré ses dimensions raisonnables, la MT-03 ressemble à une moto de taille normale, sans la masse intimidante d’une grosse moto. Le poids tous pleins faits affiché par Yamaha est d’à peine 169 kg, ce qui n’est qu’un kilo de moins que la R3. Le réservoir contient 14 litres de carburant.

20_Yam_MT-03-Iced_Fluo_Static-JAG09437

La fourche inversée de 37 mm est plus légère que celle de la R3, principalement en raison de l’absence de carénage et de ses fixations. Sans oublier la position de conduite modifiée qui place moins de poids sur l’avant.

L’éclairage à DEL est standard, y compris les clignotants, ce qui manque à la R3, ou à toute autre moto de la catégorie. Ils sont cependant de conception plutôt basique, avec une seule DEL clignotante qui les rend un peu difficiles à voir en plein jour.

La MT-03 utilise les mêmes pneus Dunlop GPR300 que la R3. Ils offrent un feed-back et une adhérence qui inspirent confiance.

Quid du moteur ?

2020_YAM_MT-03_engine-20

Le bicylindre parallèle de 321 cc a les mêmes spécifications et la même injection EFI que celui de la R3. Voici ce que j’en disais lors de mon essai de la R3 2019 : « Le moteur n’est pas un foudre de guerre à bas régime. La moto accélère franchement dès 60 km/h, mais, en bas de ce régime, il est nécessaire de rétrograder pour accélérer franchement, sans à-coup.

Cependant, si vous montez les rapports et laissez le moteur tourner au-delà de 9 000 tr/min, la R3 vous dessine un sourire instantané au coin des lèvres. À ce régime, le moteur devient un peu plus bruyant et la moto est d’une rapidité trompeuse. Vous pouvez sentir un léger sursaut dans la bande de puissance lorsque l’aiguille du tachymètre dépasse 9 000 tr/min, vous incitant à jouer du levier de vitesse avec vigueur pour rester dans cette bande de régimes. La boîte de vitesses à six rapports fonctionne en douceur, avec une touche légère, ce qui n’est pas tout à fait inattendu sur une moto de cette catégorie ».

20_Yam_MT-03-Iced_Fluo_Acc_Static_Garage-JAG09669

Sur la MT-03, tout cela reste vrai. Ce que j’ajouterais, c’est que j’aime vraiment ce moteur. Bien qu’il n’ait pas le punch à bas régime d’un gros cube, il compense par une puissance surprenante à hautes révolutions, ce qui rend la moto très amusante à conduire. De plus, elle ne vibre pratiquement pas. On ressent seulement quelques légers bourdonnements au niveau du guidon et de la selle à des vitesses supérieures à celles de l’autoroute — en bas de 120 km/h, il n’y a que de légères palpitations pour vous faire savoir que vous ne roulez pas sur un e-bike. Et la sonorité de l’échappement est agréable.

Yamaha Canada ne publie pas de chiffres sur la puissance, mais Yamaha Europe le fait, revendiquant 41 chevaux pour la R3. Les chiffres à la roue arrière sont cependant disponibles grâce au banc dynamométrique de CSBK. Selon les chiffres obtenus, une R3 de série produit environ 40 chevaux à la roue arrière. Une Ninja 400 sur le même banc produit environ 45 chevaux et une Honda CBR300R environ 32. KTM affirme que la puissance au vilebrequin de la RC390 est de 43 chevaux. Toutes ces motos, à l’exception de la Honda, sont donc dans la même catégorie, même si, d’après mon expérience, je peux dire que la KTM est probablement la plus puissante à bas régime.

Impressions de conduite

20_Yam_MT-03-Costa_Mouzouris-VV901512

Alors que la position de conduite de la R3 est loin d’être aussi extrême qu’une vraie machine de sport, et qu’elle est en fait agréablement confortable dans un environnement urbain, la MT-03 est un bien meilleur choix si vous n’avez pas votre licence de course CSBK. Même si elle n’est qu’un kilo plus légère sur papier, la MT-03 semble beaucoup plus légère que la R3, puisque la majorité du poids a été enlevé en haut et en avant.

Grâce à son premier rapport court, la MT-03 démarrer franchement et facilement. Le passage des rapports est doux et précis. Comme prévu, la direction est légère et neutre tout en offrant une excellente stabilité, même dans le vent, sur l’autoroute. Bien sûr, il n’y a pas de protection contre les éléments pour les longs trajets, ce qui n’empêche pas la MT-03 d’être efficace dans ce genre d’exercice.

20_Yam_MT-03-Midnight_Black_Acc_Static-JAG09787

Rien ne devrait donc empêcher un propriétaire de MT d’entreprendre de longues promenades à son guidon, surtout avec l’ajout d’un sac de réservoir et de sacoches latérales, accessoires commercialisés par Yamaha. En fait, de nombreux accessoires proposés pour la R3 s’adapteront également à la MT, notamment les poignées chauffantes.

Une moto pour vous ?

Si vous êtes à la recherche d’une moyenne cylindrée, la MT-03 vaut certainement le coup d’œil. Outre son faible coût, d’achat, mais aussi d’utilisation, la MT-03 revient moins chère à immatriculer et à assurer que les motos de moyenne et grosse cylindrées voire les sportives.

20_Yam_MT-03-Costa_Mouzouris-VV902785

La Yamaha se distingue également par son faible coût d’entretien, la seule chose qu’un concessionnaire doit examiner étant le réglage des soupapes, au 42 000 km. Pour être complète et attrayante par les nouveaux pilotes des jeunes générations il lui manque seulement un port USB. À part cela, elle est assez complète.

En fait, tout dépend de ce vos critères de jugement. Personnellement, je pense que la MT-03 est superbe, mais que la KTM 390 Duke l’est encore plus. Yamaha dispose d’un meilleur réseau de concessionnaires que le constructeur autrichien, et c’est un facteur important lors de l’achat d’une première moto.

20_Yam_MT-03-Costa_Mouzouris-VV901734

Yamaha devrait suivre l’exemple de KTM et proposer une version aventure de la MT-03. L’intégration de ce moteur doux et volontaire dans un châssis de moto d’aventure abordable et facile à gérer ouvrirait le marché à de nouveaux pilotes, peut-être plus grands, ou à ceux qui ont tendance à explorer le tout-terrain. Ils n’auraient même pas besoin de changer le nom — MT c’est une dénomination parfaite pour une éventuelle Mini Ténéré.

INFORMATIONS GÉNÉRALES

2020_Yam_MT-03_Blue

  • Poids tous pleins faits : 167 kg
  • Hauteur de selle : 780 mm
  • Capacité essence :  14 L
  • Consommation : 4,6 L/100 km
  • Autonomie : 305 km
  • Durée de l’essai : 300 km
  • Prix : 5 899 $
  • Coloris : Bleu Racing Yamaha, Noir techno ou Fluo glacé

MOTEUR

20_Yam_MT-03-Iced_Fluo_Acc_Static_Garage-JAG09670

  • Moteur : bicylindre parallèle, DACT, 4 soup./cylindre, refroidissement liquide
  • Puissance : 41,4 ch à 10 750 tr/min
  • Couple : 21,8 lb-pi à 9 000 tr/min
  • Cylindrée : 321 cc
  • Alésage x course : 68 x 44,1 mm
  • Rapport volumétrique : 13,1 : 1
  • Alimentation : injection électronique
  • Transmission : 6 rapports
  • Entraînement : par chaîne

PARTIE CYCLE

20_Yam_MT-03-Iced_Fluo_Static-JAG09471

  • Suspension : fourche inversée Kayaba, tubes de 37 mm, non ajustable ; monoamortisseur Kayaba ajustable en précontrainte du ressort
  • Empattement : 1 380 mm
  • Chasse/Déport : 25°/95 mm
  • Freins : à l’avant : 1 disque de 298 mm et étrier à deux pistons, non radial ; simple disque de 220 mm avec étrier simple piston à l’arrière. ABS de série
  • Pneus : Dunlop Sportmax GPR 300
    110/70-17 à l’avant
    140/70-17 à l’arrière

VERDICT

20_Yam_MT-03-Iced_Fluo_Acc_Static_Night-VV900647

PLUS

  • Look superbe
  • Légèreté/Maniabilité/Vivacité
  • Filiation réussie avec le reste de la famille MT de Yamaha

MOINS

  • Freinage perfectible, surtout à l’arrière

GALERIE