« Essais

Un joujou extra…

Honda_Grom_11

Photos: © Dave Beaudoin et Didier Constant

En anglais, un Grom (ou grommet) est un jeune sportif extrême (skater/surfer/snowboarder) adepte d’acrobaties en tout genre. Un patronyme qui convient bien à la dernière-née de Honda appelée MSX125 en Europe. Une moto inspirée des anciens mini trail Honda des années 60-70, remise au goût du jour pour offrir une alternative aux jeunes urbains d’aujourd’hui. La Grom est une moto à la fois sportive et ludique, entièrement dédiée aux loisirs, une machine avec laquelle se déplacer devient un jeu permanent. Peu importe notre âge ou notre expérience, piloter la Grom nous remet immédiatement le sourire aux lèvres. Elle distille un plaisir contagieux que les passants dans la rue et les automobilistes nous envient. Il suffit d’observer comment ils la regardent pour deviner leurs pensées.

Car la Grom attire les regards. Elle est séduisante, bien proportionnée et tout à fait contemporaine avec sa fourche inversée, ses lignes tendues et ses petites roues de 12 pouces chaussées de pneus ballon. Sans oublier son cadre compact, sa selle basse, ou ses freins à disque, comme les grandes!

Lors de cette courte de prise de contact de trois jours, j’ai amené la Grom dans un skate park pour faire quelques photos d’ambiance. Les jeunes skaters tournaient autour de la moto avec un air détaché, comme si elle ne les intéressait pas, mais ils jetaient un coup d’œil en sa direction chaque fois que je les quittais du regard pour photographier la belle. J’aurais bien aimé faire quelques photos d’action décalées, mais je ne suis pas sûr qu’ils auraient aimé que je monopolise leur terrain de jeu favori. Pas plus que les parents de certains d’entre eux n’auraient goûté que je mette la vie de leurs chers bambins en danger. Ça tombait bien, car je ne voulais pas avoir la honte de me vautrer lamentablement sur la rampe à ma première tentative de «move»…

Honda_Grom_07

Compacte et basse de selle, la Grom se montre accueillante pour un pilote de ma stature (je mesure 5’11 et je pèse 190 lbs). Elle offre suffisamment d’espace pour les jambes pour que l’on se sente à l’aise et la selle, quoiqu’un peu dure, est conçue pour accommoder deux personnes de petite taille. La partie cycle compacte dispose d’un cadre en acier robuste et d’éléments de suspension qui font efficacement leur boulot. La fourche inversée de 31 mm offre un débattement de 99 mm alors que le monoamortisseur relié à un bras oscillant en acier robuste dispose de 104 mm de débattement. De quoi effectuer toutes sortes de figures en toute sécurité.

Le freinage est assuré par un disque hydraulique de 220 mm avec étrier double piston à l’avant et un disque hydraulique de 190 mm avec un étrier simple piston à l’arrière. La puissance de freinage est bonne et ralentit la bête efficacement. Assez pour faire des stoppies.

Avec un empattement restreint à 1 204 mm et un poids à vide de 102 kilogrammes, la Grom affiche une agilité étonnante qui renforce la confiance du pilote. Les roues de 12 pouces de diamètre sont chaussées de pneus larges de type ballon (120/70-12 à l’avant et 130/70-12 à l’arrière).

L’instrumentation numérique à ACL comprend un compteur de vitesse, un compteur kilométrique, deux totalisateurs journaliers, une horloge et une jauge de carburant.

La Grom est propulsée par un monocylindre horizontal quatre-temps, à SACT et deux soupapes de 125 cc. Offrant un couple important et une puissance décente de près de 10 ch, il permet d’atteindre une vitesse maximale de 114 km/h (vérifiée sur le compteur) dans la position de la limande. La réponse à l’accélérateur est docile et facile à contrôler, tout comme l’embrayage manuel. La boîte de vitesse à quatre rapports offre des changements de vitesse doux et uniformes. L’alimentation est confiée à un système d’injection électronique efficace et transparent.

Honda_Grom_01

Compacte, basse et légère, la Grom est un vrai jouet. Sa vivacité et sa maniabilité vous permettent d’exploiter son potentiel au maximum et de tenter toutes sortes de figures acrobatiques: wheelies, stoppies, burn-out, donuts et un paquet d’autres dont je ne connais pas les noms.

En raison de sa cylindrée restreinte à 124,9 cc, la Grom ne vous permet pas d’emprunter les autoroutes et autres voies rapides, pas au Québec en tout cas (c’est la loi). Ce qui limite votre terrain de jeu quand vous habitez sur l’Île de Montréal et que vous désirez en sortir. Ce que la Grom peut pourtant faire facilement. Elle offre en effet un confort décent pour une moto de son gabarit et on peut entreprendre des trajets de 100 à 200 km, voire plus, sans aucun problème à son guidon.

Mais ce n’est pas la vocation de la Grom. Urbaine, elle peut facilement remplacer un scooter ou une moto au quotidien. Elle ne se montrera peut-être pas aussi pratique ni polyvalente, mais elle vous ouvrira un large horizon de possibilités. Avec elle, se faufiler dans la circulation, sauter les trottoirs, faire des excursions hors route, se mettre en travers dans les virages n’est pas vraiment un problème. La Grom possède cette qualité incomparable de transformer chaque sortie en aventure. Avec elle, vous partirez au boulot le sourire aux lèvres. Et ça, ça n’a pas de prix.

Très populaire depuis sa sortie à la fin de l’été 2013, la Grom se vend comme des petits pains chauds. Et de nombreux propriétaires la modifient (échappement, suspensions, peinture personnalisée, etc.) pour la rendre encore plus performante et plus joueuse. Et même si elle s’adresse aux jeunes, une bonne partie des acheteurs sont des baby-boomers qui veulent revivre les années 70, le temps où ils faisaient l’apprentissage de la moto et de la liberté sur leurs CT70 et autres Z50. Et qui sait? Peut-être que leur nouveau jouet captera l’attention de leurs enfants qui délaisseront Tumblr, Facebook et Instagram un instant pour aller jouer dehors avec leurs véritables amis, à moto? Une chose est sûre: s’ils essaient la Grom, ils vont tomber sous le charme et devenir accros. Car la petite merveille de Honda est addictive. En plus, c’est l’une des meilleures machines pour apprendre. Basse de selle, pas intimidante pour un rond, facile à conduire et pas trop chère. Offerte en  rouge perlé et en noir métallique au Canada, la Grom se détaille en effet 3 199$. Une aubaine dans les circonstances.

Honda_Grom_10

Fiche technique

INFORMATIONS GÉNÉRALES

  • Poids à sec : 102 kg
  • Hauteur de selle : 765 mm
  • Capacité essence :  5,5 L
  • Consommation : 2,1 L/100
  • Autonomie : 262 km
  • Durée de l’essai: 150 km
  • Prix : 3199$
  • Coloris : rouge perlé et en noir métallique

MOTEUR

  • Moteur : monocylindre 4-temps, SACT, 2 soupapes, refroidi par air
  • Puissance : 9,39 ch à 7 000 tr/min
  • Couple : 7,37 lb-pi à 5 500 tr/min
  • Cylindrée : 124,9 cc
  • Alésage x course : 51,4 x 57,9 mm
  • Rapport volumétrique: 9,3:1
  • Alimentation : injection PGM-FI
  • Transmission : 4 rapports
  • Entraînement : par chaîne

PARTIE CYCLE 

  • Suspension : fourche inversée, tubes de 31 mm dépourvue de réglages; monoamortisseur
  • Empattement : 1 200 mm
  • Chasse/Déport : 25°/ 81 mm
  • Freins : simple disque de 220 mm et étriers double piston à l’avant; simple disque de 190 mm avec étrier simple piston à l’arrière
  • Pneus :
  • 120/70-12 à l’avant
  • 130/70-12 à l’arrière

On a aimé

  • Son côté ludique
  • Sa facilité de prise en main
  • Son moteur puissant pour un 125 cc
  • L’efficacité de sa partie cycle

On a moins aimé

  • Son format réduit qui nous fait paraître vulnérable dans la circulation

Galerie

Vidéoclip