« Essais à long terme

Avec les ContiSportAttack4, la S1000XR se prend pour une sportive

2020_BMW_S1000XR_LT-01

Photos © Didier Constant, Pierre Desilets, Patrick Laurin

Mécaglisse est situé à une heure et demie au nord de Montréal, par la 125N. C’est une belle promenade. Surtout par une belle journée d’été. Patrick et Pierre amenant la Husqvarna 701 Supermoto dans le GMC Sierra,  je décide de les suivre au guidon de la BMW.

Quand nous quittons Montréal, il fait un temps magnifique. C’est la première fois depuis environ une semaine. Le soleil est au rendez-vous et la température est fraîche. Juste en dessous de 20 °C. Idéale pour rouler à moto. La lumière rasante est féérique et Pierre en profite pour faire quelques photos en roulant, à partir du pick up.

2020_BMW_S1000XR_LT-57

Nous arrivons au circuit vers 10 h, comme prévu. Nous avons la piste pour nous tout seuls. Ça n’arrive pas souvent, nous savourons donc notre chance. Nous faisons nos photos d’ambiance et nos statiques sur la piste, en utilisant au mieux les superbes conditions d’éclairage qui prévalent pour mettre les motos en valeur dans cet environnement idéal.

Le circuit de Mécaglisse est court et technique — la partie asphaltée à tout le moins — et présente plusieurs changements d’élévation. Situé en pleine forêt, au cœur d’un endroit sablonneux planté de jeunes conifères, le circuit donne l’impression d’être perdu au milieu de nulle part. Selon les angles sous lesquels on l’observe, on se croirait parfois dans le sud de la Californie, parfois dans la forêt boréale avec ses sapins, ses épinettes et ses bouleaux blancs. En fait, le décor change plusieurs fois en un tour de circuit.

2020_BMW_S1000XR_LT-50

Pour cette prise de contact, la XR est réglée en mode « Dynamic pro » et les suspensions en mode « Dynamic ».

C’est la première fois que j’essaie la XR sur piste et je n’ai donc pas de référence. Mais, ce qui ressort immédiatement, c’est la précision du train avant qui est superbement planté, même quand on pousse la machine en virage. On ressent immédiatement une grande confiance.

2020_BMW_S1000XR_LT-51

Sur ce tracé serré où l’on passe seulement les trois premiers rapports et où l’on atteint des vitesses peu élevées, le poids de la S1000XR se fait sentir, surtout lors des premiers tours, avant que les pneus montent en température. Puis, après quelques minutes, la BMW trouve son rythme — le pilote aussi — et les repose-pieds commencent à frotter copieusement. On atteint les limites de la garde au sol. Même en déhanchant. Le genou qui frôlait l’asphalte, au début, le caresse carrément désormais.

Dans les virages serrés, la moto est plutôt agile pour son gabarit et se place en courbe d’une bonne poussée sur le guidon. Dans le pif paf (virages 2-3-4), la moto est vive et stable. Et dans les virages ouverts, elle fait preuve d’une bonne rigueur. Posée sur l’angle, elle ne bouge pas d’un poil. Imperturbable !

2020_BMW_S1000XR_LT-54

L’adhérence offerte par les ContiSportAttack4 est excellente. Ils collent au bitume offrant une adhérence et une motricité difficiles à prendre en défaut. En sortie, à l’accélération, on sent le pneu arrière travailler sans jamais chercher à se dérober. Là encore, le pilote est en confiance. Vraiment surprenant !

Après deux séances d’une quinzaine de minutes, je dois laisser la place à la Husqvarna, puisque c’est pour elle qu’on est venu à Mécaglisse. Et si la Supermoto — qui est chaussée en ContiAttack SM EVO — est plus légère et mieux adaptée au circuit, la BMW n’a pas été ridicule dans les circonstances, enregistrant des chronos très proches de ceux de la Husqvarna.

2020_BMW_S1000XR_LT-56

Le changement de monte pneumatique s’avère donc extrêmement bénéfique, sur route comme sur piste. Les ContiSportAttack4 révèlent pleinement le caractère sportif de la S1000XR, sans nuire à ses qualités routières ni à son confort. Personnellement, je suis épaté. Je regrette seulement de ne pas avoir eu les valises pour cette séance sur piste, ça aurait donné des photos hautement dramatiques ;-).

STATISTIQUES

  • Kilométrage total : 2795 km
  • Distance parcourue depuis notre dernière sortie : 283 km
  • Consommation moyenne : 5,6 L/100 km
  • Autonomie : environ 357 km
  • Pneus : ContiSportAttack4

Équipement du pilote

BMW-XRide-01