« Essais à long terme

Balades champêtres en Urban G/S

2018-BMW-RNineT_Urban-GS-LT-15

Photos Didier Constant et Pierre Desilets

Pour être franc, si je n’ai pas roulé autant que je l’aurais voulu avec la G/S c’est parce que mon dos me fait souffrir depuis un mois. Un problème qui s’accentue chaque fois que je conduis la BMW. En effet, la position basse et avancée du guidon me place dans une posture qui met le bas de mon dos à mal. J’ai les lombaires en compote. J’ai commandé des rehausses de guidon et quelques accessoires pour remédier à la situation, mais ils tardent à arriver. Espérons que la situation sera corrigée dans quelques jours.

2018-BMW-RNineT_Urban-GS-LT-10

J’ai installé un support RAM Mounts pour mon GPS et mes accessoires électroniques (téléphone, Go Pro et Sena), ainsi que mon sac de réservoir Givi Tanklock 3D603, non sans mal — ça m’apprendra de ne pas lire la notice soigneusement — sans oublier un cache protecteur pour le monoamortisseur réalisé à l’aide d’un garde-boue de vélo de montagne acheté 4,30 $ chez Décathlon, à Brossard. Il s’installe en une minute, à l’aide des colliers de serrage en plastique fournis et protège l’amortisseur des projections en tout genre.

Cearde-boue de vélo de montagne acheté 4,30 $ chez Décathlon, à Brossard, protège l'amortisseur des projections (merci Richard pour le truc !)
Ce garde-boue de vélo de montagne acheté 4,30 $ chez Décathlon, à Brossard, protège l’amortisseur des projections (merci Richard pour le truc !)

Sinon, plus je roule sur avec les pneus à crampons montés d’origine sur ma Urban — des Continental TKC80 dans le cas présent — plus je me dis que c’est une hérésie pour une moto de route. D’autant plus que je ne prévois pas faire de sentier dans les mois à venir. Pas de façon intensive en tout cas. Sur chaussée asphaltée, ils sont bruyants et bougent à haute vitesse. De plus, en virage, on a l’impression de perdre l’avant dès qu’on commence à attaquer. Pas pour moi.

Pirelli_Scorpion_Trail_II-01

J’ai donc commandé une paire de Pirelli Scorpion Trail II (ci-dessous), un pneu pour aventurière moderne, à vocation Sport/GT, qui équipe en première monte les Ducati Multistrada 1200, par exemple. Il s’agit d’un pneu suffisamment performant pour envisager une conduite agressive sur route. Voire s’offrir quelques tours du circuit de St-Eustache, où je suis allé faire des photos avec mon collègue Patrick Laurin, la semaine dernière, avec les TKC80. Pas très rassurants dans les circonstances.

Patrick en action à l'Autodrome St-Eustache, avec les TKC80
Patrick en action à l’Autodrome St-Eustache, avec les TKC80

Sinon, Richard Turenne et moi sommes allés nous balader dans Lanaudière et les Laurentides, en compagnie de la Yamaha XSR700 que nous avons en essai au magazine. Une escapade bucolique qui m’a rappelé pourquoi j’avais choisi de passer l’été en compagnie de la superbe BMW R nineT Urban G/S, la plus réussie des BMW de la famille Classic Heritage, à mon avis. Une moto dont on ne se lasse pas sur les routes secondaires sinueuses et les chemins roulants. En musardant, le nez au vent.

Une fois les Pirelli installés et la première inspection complétée — dans quelques jours —, il restera à accessoiriser la G/S afin d’en faire la meilleure compagne possible. Polyvalente et diablement amusante. Rendez-vous la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

Richard au guidon de la BMW R nineT Urban G/S, dans le coin de St-Norbert
Richard au guidon de la BMW R nineT Urban G/S, dans le coin de St-Norbert

STATISTIQUES

  • Kilométrage total : 644 km
  • Distance parcourue depuis la dernière sortie : 463 km
  • Consommation moyenne : 6,0 L/100 km
  • Autonomie : 280 km

 Galerie