« Dépêches

Tradition et modernité

BMW_Concept_R18-2019-04

Le Concept R18 allie l’esthétique de l’iconique BMW R5 de 1936, à cadre rigide, au style Bobber contemporain. Cependant, il sacrifie à la modernité en utilisant un sublime cadre en titane articulé faisant appel à un monoamortisseur logé sous la selle, à l’abri des regards. À la façon des nouveaux Softail de Harley ou des Triumph Bobber et Speedmaster.

BMW R5 1936
BMW R5 1936

Avec sa peinture noire sobre et classique, soulignée par un filet blanc appliqué à la main, sa fourche massive, ses jantes à rayons, son gros phare rond et sa selle monoplace minimaliste en cuir embossé, le Concept R18 est une moto sublime, esthétiquement réussie.

C’est le premier prototype BMW à utiliser l’énorme bicylindre à plat de 1 800 cm³. Un moteur massif, à la présence physique imposante, qui reprend les codes esthétiques des premiers Boxer de la marque jusque dans les moindres détails, comme en témoignent les deux gros carburateurs Solex qui l’équipent. Un anachronisme qui serait incompatible avec une mise en production éventuelle.

BMW_Concept_R18-2019-09

Chacun de ces détails contribue au caractère unique de ce proto qui fusionne le langage du design traditionnel et historique avec les fonctionnalités actuelles de BMW en un tout cohérent.

Quand on connaît le sort réservé aux prototypes BMW présentés au Concours d’élégance de la Villa d’Este — le Concept 101 a donné naissance à la K1600B, le Ninety à la NineT Racer et le 9Cento à une future F850RS —, il y a fort à parier que le Concept R18 sera à l’origine d’une custom classique d’ici quelques mois. Voire d’une nouvelle famille de moto.

Galerie

Vidéoclip