« Dépêches

La production est lancée !

Andrea Dovizioso et le Diavel 1260S

Le succès de ce nouveau cruiser, qui a fait ses débuts officiels à l’EICMA 2018, souligne l’énorme intérêt que cette moto suscite chez les amateurs du monde entier, qu’ils soient Ducatisti ou non.

Le Diavel 1260 — la deuxième génération de cette moto non conventionnelle, unique et incomparable — aux performances époustouflantes, est plus amusant à piloter sur toutes les routes. Son cœur de roadster sportif est mis en avant par un moteur Testastretta DVT 1262 qui combine une accélération à couper le souffle et une puissance douce à bas régime. Son châssis amélioré rend le Diavel 1260 étonnamment agile, tandis que la technologie et l’électronique de pointe offrent des performances incomparables, particulièrement au niveau du freinage qui se compare à celui d’un Superbike (et ce, en toute sécurité, grâce à l’ABS Bosch de virage) ainsi qu’un contrôle plus facile des performances moteur. Le confort du pilote et du passager reste exceptionnel grâce à une position de conduite droite, une selle large généreusement rembourrée et une roue arrière de 17 pouces qui accueille un pneu de 240 mm de largeur.

Le Diavel 1260S
Le Diavel 1260S

Le Diavel 1260 est également disponible en version S plus sportive avec des suspensions Öhlins de première qualité, des jantes dédiées, un système de freinage encore plus performant et un shifter Ducati (Quick Shift Up & Down Evo) de série.

Les Diavel 1260  et 1260 S arriveront chez les concessionnaires nord-américains à partir d’avril. Le Diavel 1260 sera proposé en gris, tandis que le Diavel 1260 S le sera en gris ou en noir.

Danilo Petrucci et le Diavel 1260S
Danilo Petrucci et le Diavel 1260S

Galerie