« Dépêches

Polaris liquide Victory Motorcycles

victory

Polaris aidera cependant les concessionnaires à liquider les stocks existants tout en continuant à fournir des pièces pour une période de 10 ans et en honorant la garantie auprès des concessionnaires et des propriétaires de motos Victory.

« Ce fut une décision incroyablement difficile pour moi, mon équipe et le conseil d’administration de Polaris », a déclaré Scott Wine, président et chef de la direction de Polaris Industries. « Au cours des 18 dernières années, nous avons investi d’énormes ressources, mais aussi nos cœurs et nos âmes, pour forger la marque Victory Motorcycles. Nous sommes exceptionnellement fiers de ce que nous avons accompli. Depuis la création de la marque, nos équipes ont conçu et produit près de 60 modèles Victory, dont plusieurs ont reçu des prix de l’industrie. L’expérience, les connaissances, les infrastructures et les aptitudes que nous avons développées au cours de ces 18 années nous ont donné la confiance nécessaire pour acquérir et promouvoir la marque Indian Motorcycle. Je voudrais donc exprimer ma gratitude à tous ceux qui sont associés à Victory Motorcycles. »

Polaris semble désormais vouloir rediriger ses efforts sur Indian Motorcycle dont la croissance est soutenue, ainsi que sur la marque Slingshot (véhicules à trois-roues) qui connaît une belle progression en Amérique du Nord.

« Cette décision permettra d’améliorer la rentabilité de Polaris et de notre entreprise mondiale de motocyclettes et améliorera considérablement notre position concurrentielle dans l’industrie », a déclaré Scott Wine.

Polaris publiera ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l’exercice complet de 2016 et fournira des lignes directrices pour 2017 le mardi 24 janvier 2017. Une conférence Web et une conférence téléphonique auront lieu à 9 h, heure locale, le 24 janvier 2017 pour discuter des résultats.

Source : Communiqué de presse de Polaris (en anglais)

7 résponses à “Victory : la fin d’une belle histoire !”

  1. Luc Des Rochers

    « Polaris aidera cependant les concessionnaires à liquider les stocks existants tout en continuant à fournir des pièces pour une période de 10 ans ». C’est surement le minimum exiger par la loi. J’aimerais bien savoir quelle est la disponibilité (années) des pièces motos des grand constructeurs ? Ps. Il me semble que j’avais entendu dire que chez Honda c’était 25 ans.

    Répondre
  2. Richard

    Pour Buell me semble que Harley Davidson s’était engagé pour 7 ans. Mais comme le moteur était commun aux deux marques la problématique n’est pas la même pour Victory qui ne partage pas son moteur avec Indian.

    Répondre
  3. Gino Levesque

    Je suis plus que déçu de cette décision, moi qui ne jurais que par Victory. Serait-il possible de savoir le pourquoi de cette décision?

    Répondre
    • Didier Constant

      Gino, la décision est purement économique. Malgré ses 18 ans d’existence, Victory est moins rentable et moins populaire qu’Indian Motorcycle qui produit 2,5 fois plus de motos et dont l’image de marque et le nom sont plus porteurs. De plus, pour se conformer aux normes Euro 4 et Euro 5 (à venir), Victory aurait du développer un nouveau groupe propulseur, un projet extrêmement coûteux. En se débarrassant de Victory, Polaris peut concentrer tous ses efforts et ses investissements sur Indian et espérer une meilleure profitabilité.
      Dans le contexte de la stagnation, voir du déclin du marché global de la moto, la décision de fermer Victory, semble, selon le communiqué de presse de Polaris, la meilleure à prendre.
      Apparemment, les employés de Victory seraient réaffectés chez Indian Motorcycle et Slingshot, dont les ventes se portent bien.

      Répondre
  4. Socrate

    En tous cas pour les clients ça ressemble à une belle arnaque ! !! car ce sont les clients les premières victimes. .. allez revendre ce t’as de ferraille maintenant plus personne ne voudra miser sur ces bécanes. .sauf qqes irascibles …mais pas au prix du marcher avant liquidation. C’est tout simplement écoeurant ! !!

    Répondre
    • Jean Pierre theriault

      J’ai vendu ma Vision et la Crosscountry de ma blonde en août 2016 pour des raisons de service après vente. Très très heureux d’avoir changé pour une Goldwing (valeur sûre )

      Répondre
  5. financement moto

    Ca va être compliqué pour les concessionnaire Français de vire avec une seule marque conne Indian.
    Des concessions neuves comme celle de Rennes, qui ont fait leur business plan avec 2 marques.

    Répondre

Répondre