« Conso

Alpinestars Tech-Air Street/Race

Alpinestars-tech_air_race-00

Lancé en Europe en 2014, le système de gilet gonflable autonome d’Alpinestars est désormais distribué en Amérique du Nord. Appelé Tech-Air, ce système se décline en deux modèles, Street, pour la route et Race, pour la piste. Les deux utilisent un micrologiciel distinct pouvant être mis à jour. La version Street ne peut pas être utilisée sur piste, car elle n’intègre pas les algorithmes ad hoc, tandis que la version Race a recours aux deux logiciels, route et piste et peut donc être paramétrée selon l’usage requis. Le Tech-Air peut même être porté hors route, selon le conseiller technique de la marque présent à Montréal.

Alpinestars-tech_air_race-01
Gilet Alpinestars Tech-Air

Si le système de gilet gonflable d’Alpinestars n’est pas unique, il se démarque par son fonctionnement autonome. C’est-à-dire qu’il n’est pas relié à la moto par un câble et qu’il n’a pas recours à des capteurs situés sur le véhicule. En fait, les capteurs (gyroscopes et accéléromètres) sont localisés dans le gilet. L’autre avantage du Tech-Air d’Alpinestars c’est que contrairement aux airbags d’autres marques, il n’est pas intégré à un vêtement, mais indépendant. Ainsi, il peut être porté avec une veste (route) ou une combinaison de course (piste) de la marque, selon vos besoins. Il suffit alors de désolidariser le gilet du vêtement dans lequel il est installé, grâce à des fermetures à glissière, puis de le réinstaller dans un autre. Alpinestars permet ainsi aux utilisateurs de réaliser des économies substantielles en utilisant leur gilet Tech-Air dans plusieurs vêtements Alpinestars, à condition que ceux-ci soient compatibles avec le système Tech-Air. Cette technique propre à la compagnie permet au système Tech-Air de s’affranchir de nombreuses contraintes et d’être plus convivial pour les utilisateurs.

Alpinestars développe le Tech-Air depuis 2001 et le teste en MotoGP avec l’aide de ses meilleurs pilotes (Marquez, Pedrosa, Stoner, Vinales, Lorenzo), depuis 2009. Il fonctionne sans recourir à un GPS ou à un système propre au véhicule.

Le Tech-Air est constitué d’un gilet en tissu extensible (le châssis), attaché au vêtement dans lequel il est utilisé par le biais d’un zip. Il intègre le coussin gonflable fait d’une seule pièce. La dorsale homologuée CE embarque le double système pyrotechnique de déclenchement, les capteurs nécessaires aux nombreuses mesures et la centrale électronique amovible. Ce gilet communique avec le vêtement compatible, qui inclut un système de branchement et de contrôle ad hoc, par l’intermédiaire d’un câble électronique dédié.

Marc Marquez
Marc Marquez a chuté 27 fois en 2017. Merci Alpinestars !

La détection d’un accident (par impact ou perte de contrôle) s’effectue dans un délai variant de 30 à 60 millisecondes et le gilet se gonfle complètement en 25 millisecondes. Après déploiement, il reprend sa forme originale en moins d’une minute. La version Race, qui contient deux cartouches, permet au pilote ayant chuté de revenir immédiatement en piste car le gilet peut subir deux gonflages consécutifs.

Le gilet gonflable Tech-Air procure une protection totale des épaules, des reins et de la poitrine alors que la dorsale protège la colonne vertébrale. C’est le seul système à l’heure actuelle pouvant être utilisé en même temps qu’un sac à dos (sur route).

Le système pyrotechnique de déclenchement est conforme aux règlements des compagnies aériennes et on peut donc voyager avec un gilet Tech-Air sans crainte.

Un des inconvénients (mineurs) du Tech-Air c’est son poids relatif. La version Race pèse en effet un peu plus de deux kilos, ce qui n’est pas négligeable. Et il s’avère plus chaud qu’une dorsale conventionnelle.

Alpinestars-tech_air_race-02
La dorsale intégrée au gilet Tech-Air Race embarque la centrale électronique, les cartouches de déclenchement et les capteurs. Le cousin gonflable est intégré au gilet.

L’autre inconvénient, c’est que le gilet doit être renvoyé à Alpinestars pour inspection en cas de chute. À cette occasion, Alpinestars procédera également au remplacement du coussin et des deux déclencheurs pyrotechniques, moyennant un déboursé d’environ 299 $ US plus frais de port retour (le propriétaire doit envoyer le gilet à Alpinestars, à ses frais et la méthode d’expédition qu’il aura sélectionnée sera celle privilégiée par Alpinestars pour le renvoi du gilet à son propriétaire). Le gilet doit également être vérifié tous les deux ans, une opération facturée environ 99 $ US plus frais de port retour. Sa durée de vie est estimée à une dizaine d’années.

Le gilet dispose d’une autonomie d’environ 25 heures après une charge complète de six heures. Il est livré avec un câble micro USB et un chargeur idoine.

Les gilets Tech-Air Street et Tech-Air Race se détaillent 1499 $. Ils seront en vente dès le printemps chez les concessionnaires autorisés.

Les produits Alpinestars sont distribués au Canada par Parts Canada.

Alpinestars-tech_air_race-03
La centrale électronique et les cartouches pyrotechniques

 Fiche technique

  • Unité de contrôle électronique des airbags (UCE) incorporée dans une protection dorsale en polymère solide, légère et ergonomique, optimisée pour l’utilisation en course et sur piste.
  • Protecteur dorsal offrant une protection intégrale du haut du corps pour les épaules, les reins, la poitrine et le haut de l’abdomen.
  • Capteurs électroniques incorporés dans la dorsale.
  • Le gilet est complètement autonome et peut être porté avec les vêtements Alpinestars compatibles Tech-Air.
  • La membrane principale est faite de Lycra, de tissu mesh 2D et de Cordura.
  • L’intérieur se compose de Lycra perforé, de maille 3D et d’une bordure au toucher doux pour un niveau de confort élevé.
  • Comprend un filet intérieur amovible et une ceinture Velcro élastique pour positionner le système d’airbag, assurer un ajustement personnalisé et améliorer le réglage.
  • Le système de déploiement utilise des cartouches de gonflage à l’argon certifiées CE selon la norme ISO 14451.
  • Le micrologiciel du système est évolutif et peut être configuré pour exécuter les réglages de l’airbag Tech-Air.
  • L’UCE est scellée à l’intérieur du gilet pour assurer sa performance en tout temps. Le gilet et les composants sont certifiés pour fonctionner dans toutes les conditions météorologiques entre -10 ° C et +50 ° C.
  • L’UCE a été homologuée ECE R10 04, ce qui garantit l’intégrité électromagnétique et la stabilité de l’unité.
  • Le système utilise une batterie au lithium-ion intégrée et certifiée, avec une autonomie de 25 heures et un temps de recharge d’environ 6 heures. Le chargeur micro USB permet une recharge pratique du système, avec une heure de charge pour une couverture de quatre heures.
  • Le gilet intègre un connecteur pratique, permettant au système d’être branché rapidement et facilement au blouson ou à la combinaison de course pour une activation en toute sérénité de l’airbag et de l’affichage LED de son état.
  • Les fermetures à glissière YKK à l’avant avec code de couleur permettent de fixer facilement et solidement le gilet au vêtement compatible.
  • Catégorie II CE Certifié selon la directive européenne EPI 686/89 / CEE, en utilisant une version de EN1621-4: 2013, qui garantit des performances de protection contre les chocs entre 45 millisecondes à 5 secondes.
  • Produit certifiés CE selon la directive pyrotechnique 2007/23 / CE.

Autres caractéristiques

  • Volume du coussin gonflable : 12 L
  • Temps de mise en œuvre : 80 ms
  • Déclenchement mécanique (câble) : Non
  • Déclenchement électronique : Oui
  • Capteurs sur la moto : Non
  • Capteurs dans le gilet (autonome) : Oui
  • Dorsale fournie : Oui
  • Matériau de la dorsale : polymère
  • Matériau du gilet : Textile/Matériau ventilé
  • Poids (annoncé) : environ 2 kg
  • Tailles proposées :
    Hommes : XXS – 5XL (Race) — XS – 3XL (Street)
    Femmes : S – L (Street)
  • Prix : 1499 $ (Race et Street)

Vidéoclip

Une réponse à “Gilet gonflable”

  1. francis Gagnon

    Venderais, combinaison bleu balystik BMW, avec renforts.

    Répondre

Répondre