« Compétition

Rins renoue avec la victoire à Motorland Aragon !

2020-01-GP-Aragon-Rins_Marquez

Aragon aurait presque pu rester propriété des Marquez… Il faut dire que le petit frère Alex (n° 73, Repsol Honda Team) nous a offert du grand spectacle en revenant comme un boulet de canon sur les GSX-RR dans les derniers tours.

Mais le catalan, auteur de son tout premier podium une semaine plus tôt, au Mans, doit finalement se contenter d’une deuxième place à quelques dixièmes près, car la victoire revenait à Alex Rins (n° 42, Team Suzuki Ecstar), qui n’avait pas remporté une course depuis Silverstone 2019.

Magnifique course d'Alex Marquez qui effectue une remontée d'anthologie et termine deuxième, dans le sillage d'Alex Rins
Magnifique course d’Alex Marquez qui effectue une remontée d’anthologie et termine deuxième, dans le sillage d’Alex Rins

Cette journée est d’autant plus mémorable pour Suzuki, que son autre pilote Joan Mir, classé troisième de l’épreuve, se retrouve propulsé aux commandes du championnat par six points, compte tenu des déboires de Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT).

Yamaha avait pourtant dominé les premiers tours, à l’instar de ce qu’on avait pu voir en essais. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) prenait un excellent départ et se hissait en tête devant Fabio Quartararo et Franco Morbidelli, les deux pilots de l’écurie Petronas Yamaha SRT. Toutefois, dans le peloton des poursuivants, la bataille faisait rage. Álex Rins se débarrassait notamment de Jack Miller (Pramac Racing), puis de Franco Morbidelli et de Fabio Quartararo, pour se lancer à la poursuite de Maverick Viñales, qui avait pris quelques longueurs d’avance.

Nouveau podium pour Joan Mir qui termine troisième et s'empare de la tête du classement provisoire
Nouveau podium pour Joan Mir qui termine troisième et s’empare de la tête du classement provisoire

Joan Mir l’imitait quelques instants plus tard, profitant d’une bagarre entre les deux hommes de l’équipe Petronas Yamaha SRT.

Au huitième passage, on assistait finalement à un changement de leader avec une attaque d’Alex Rins sur Maverick Viñales. Joan Mir venait leur tenir compagnie, avec un autre invité surprise qui s’incorporait au groupe en la personne d’Alex Marquez. Andrea Dovizioso (Ducati Team), Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu), Jack Miller, Fabio Quartararo ou encore Franco Morbidelli : aucun d’eux ne lui avait résisté et le natif de Cervera se payait même le luxe de doubler Maverick Viñales et Joan Mir, pour s’intercaler entre les deux Suzuki.

Impérial en début de course, Maverick Vinales doit se contenter de la quatrième place
Impérial en début de course, Maverick Vinales doit se contenter de la quatrième place

À l’inverse, Fabio Quartararo connaissait un véritable calvaire et dégringolera en 18e position. Pendant ce temps-là, Alex Marquez tentera de trouver l’ouverture sur Alex Rins. En vain, le n° 42 défendait parfaitement son bien. La hiérarchie n’évoluera plus.

Mauvais week-end pour Quartararo (20) qui termine 18e et perd la tête du championnat
Mauvais week-end pour Quartararo (20) qui termine 18e et perd la tête du championnat

Alex Rins triomphait ainsi devant Alex Marquez et Joan Mir. Maverick Viñales et Takaaki Nakagami achevaient respectivement cette épreuve aux quatrième et cinquième rangs, tandis que Franco Morbidelli se classait sixième. Andrea Dovizioso terminait de son côté septième. Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), qui avait complètement raté son départ, Jack Miller et Johann Zarco (Esponsorama Racing) complétaient le Top 10.

Johann Zarco, 10e
Johann Zarco, 10e

Résultats :  Top 10

A. Marquez, A. Rins, J. Mir
A. Marquez, A. Rins, J. Mir
  • Alex Rins - (Team Suzuki Ecstar) - 1:48.404
  • Alex Marquez — (Repsol Honda Team) — +0,263
  • Joan Mir — (Team Suzuki Ecstar) — +2 644
  • Maverick Viñales — (Monster Energy Yamaha MotoGP) — +2 880
  • Takaaki Nakagami — (LCR Honda Idemitsu) — +4 570
  • Franco Morbidelli — (Petronas Yamaha SRT) — +4 756
  • Andrea Dovizioso — (Ducati Team) — +8 639
  • Cal Cruchlow — (LCR Honda Castrol) — +8 913
  • Jack Miller — (Pramac Racing) — +9 390
  • Johann Zarco — (Esponsorama Racing) — +9 617

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Takaaki Nakagami, 5e
Takaaki Nakagami, 5e
Franco Morbidelli, 6e
Franco Morbidelli, 6e
Andrea Dovizioso, 7e
Andrea Dovizioso, 7e
Cal Crutchlow, 8e
Cal Crutchlow, 8e
Jack Miller, 9e
Jack Miller, 9e

Source et photos : MotoGP.com

Une réponse à “MotoGP 2020 : GP d’Aragon”

  1. eric offenstadt

    C’est tout bon !

    Répondre

Répondre