« Compétition

Quatre vainqueurs en cinq courses et 11 pilotes différents sur le podium

Miguel Oliveira offre une deuxième victoire en trois courses à KTM cette saison

« En l’absence de Marc Márquez, chacun semble avoir ses chances !» soulignait Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3) en conférence de presse. Et il ne croyait pas si bien dire. Ce dimanche, le Portugais a intégré le cercle fermé des vainqueurs en catégorie reine à son 150e départ en Grands Prix. Dans le dernier virage, alors que Jack Miller (Pramac Racing) et Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) se disputaient la première place, Oliveira les a surpris à la corde pour passer la ligne d’arrivée en vainqueur. Un moment magique aussi bien pour le Portugal que pour Tech3 qui n’avaient jamais triomphé à ce niveau de la compétition.

Fabio Quartararo a survolé ce GP d'Andalousie
Fabio Quartararo a gagné deux fois à Jerez, en Andalousie

En attendant, force est de constater qu’en cinq courses, quatre pilotes différents se sont imposés et deux d’entre eux officient pour le compte d’une écurie satellite : Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) et Miguel Oliveira.

2020-MotoGP_Jerez-2-Dovi
Vainqueur la semaine dernière en Autriche, Andrea Dovizioso est un candidat sérieux au titre cette année encore

Au total, ce sont ainsi 11 pilotes qui ont d’ores et déjà grimpé sur le podium : Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), Johann Zarco (Esponsorama Racing), Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Jack Miller (Pramac Racing), Pol Espargaró, et bien évidemment Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) et Andrea Dovizioso (Ducati Team), vainqueurs des deux précédentes manches. Autrement dit, cette saison 2020 égale à ce stade un record atteint à quatre reprises sur les cinq premières épreuves de la catégorie reine (1951, 1954, 1973 et 1974).

Brad Binder
Brad Binder a remporté sa première victoire en MotoGP à Brno, offrant à KTM son premier succès dans la catégorie reine

Tant de chiffres qui illustrent bien à quel point le championnat est plus que jamais ouvert. D’ailleurs, Fabio Quartararo, qui a malheureusement dû se contenter d’une 13e place, ne possède plus que trois points d’avance sur Andrea Dovizioso.

On constatera également que les sept premiers se tiennent en tout juste 25 points. Pas étonnant d’assister à un tel resserrement en tête dans la mesure où les 70 points que compte Fabio Quartararo constituent tout simplement le plus faible score inscrit après cinq épreuves depuis l’avènement du MotoGP.

Pol Espargaro, Miguel Oliveira, Jack Miller : un podium inédit en MotoGP
Pol Espargaro, Miguel Oliveira, Jack Miller : un podium inédit en MotoGP

Il n’y a pas à dire, l’absence de Marc Marquez, même si certains peuvent la regretter, ne nuit pas au spectacle, bien au contraire.

Source : MotoGP.com