« Compétition

Bautista sur un nuage !

bautista-02

Le pilote de l’écurie Aruba.it Racing Ducati poursuit sa domination sans partage sur le Championnat WSBK : 9 courses, 9 victoires, 2 Superpole en 3. Difficile de faire mieux. Au point que ses adversaires commencent à invoquer des modifications réglementaires pour limiter ses velléités de victoires. Il faut dire que le duo Ducati Panigale V4/Bautista est intraitable. L’Espagnol égale la performance de Neil Hodgson (Ducati Corse) qui avait lui aussi remporté les neuf premières courses de la saison 2003 pour conquérir le titre devant Rueben Xaus, James Toseland et Régis Laconi, tous sur Ducati.

Qui plus est, course après course, les autres pilotes Ducati commencent tranquillement à trouver le mode d’emploi de leur machine. Ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour les autres écuries.

Rea
Jonathan Rea reste abonné aux deuxièmes places en ce début de saison

Derrière Bautista, la hiérarchie est respectée. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) est le meilleur des poursuivants — même s’il a perdu son sourire d’antan — tandis que son coéquipier Leon Haslam se bat pour terminer dans le Top 5. Il lui faut s’adapter à la ZX-10RR qui a été développée par et pour son coéquipier.

Davies
Chaz Davies a retrouvé sa touche magique à Aragon

Chaz Davies (Aruba.it Racing Ducati), qui a souffert lors des deux premiers rendez-vous de la saison en Australie et en Thaïlande, retrouve progressivement sa forme et sa compétitivité. Problème physique ou adaptation difficile au V4 en début de saison ? Toujours est-il qu’il termine troisième des deux courses principales et rate de peu la dernière marche du podium lors de la Course Superpole. Il faut dire que Davies adore le tracé d’Aragon qui lui a toujours bien réussi.

Les Yamaha poursuivent leur belle progression, particulièrement dans le cas d’Alex Lowes (Pata Yamaha WorldSBK Team) qui termine respectivement 4e et 5e dans les Courses 1 et 2 et monte sur la dernière marche du podium dans la Course Superpole. Dans les trois cas, il s’est battu aux avant-postes et a montré qu’il faudrait compter avec lui cette saison. D’autant qu’il a gagné en sagesse et ne chute quasiment plus. On se croise les doigts et on espère qu’il continuera sur cette lancée. Son coéquipier Michael van der Mark engrange une 6e et une 8e places, mais termine 15e et dernier dans la Course Superpole.

Van der Mark
Van der Mark à la lutte avec Tom Sykes (66) et Sandro Cortese

Sandro Corteses  et Marco Melandri, les deux pilotes de l’écurie GRT Yamaha WorldSBK, se tiennent aux alentours de la 10e position, et luttent avec les deux représentants de l’équipe BMW Motorrad WorldSBK Team, Tom Sykes et Markus Reiterberger pour les places d’honneur.

Ce week-end, on a assisté au réveil d’Eugène Laverty qui réalise deux 6e places sur sa Panigale V4 R Go Eleven et de Jordi Torres sur la ZX-10RR de l’écurie Pedercini Racing (10, 8, 7). L’Espagnol montre un potentiel certain, tout comme le Turc Toprak Razgatlioglu, sur la ZX-10-RR de Turkish Puccetti Racing (8, 10, DNF).

Torres
Belle performance de Jordi Torres ici en bagarre avec Sandro Cortese

Michael Ruben Rinaldi (Barni Racing Team), sur la quatrième Ducati Panigale V4 R commence à trouver le bon rythme. Il termine 13e de la Course 1 et 9e de la Course 2, mais à environ une seconde du temps de référence de Bautista.

En revanche, dans l’équipe Moriwaki Althea Honda, c’est toujours la débandade, Leon Camier (12, 12, 11) et Kiyonari (14, 13, 14) ne parvenant pas à s’imposer au guidon de leurs CBR1000RR SP2.

En bas de classement, on retrouve l’Italien Delbianco, sur la Honda CBR1000RR SP2 de l’écurie Althea Mie Racing Team qui s’acclimate comme il peut au WSBK, sur une machine peu compétitive.

Le plateau se retrouvera à Assen, en Hollande, le week-end prochain, un des circuits les moins favorables à la Ducati. Il sera intéressant de voir comment Bautista s’en sortira dans les circonstances.

Résultats

bautista-01

Course 1 Course SuperpoleCourse 2 — Championnat

Photos écuries et constructeurs