« Compétition

Marquez l’emporte en solitaire à Termas de Rio Hondo

00-depart

Tous derrière et lui devant !

La météo s’est finalement montrée plutôt clémente en ce dimanche pour ce deuxième rendez-vous du calendrier MotoGP et dans ces conditions, un pilote dominait littéralement en la personne de Marc Márquez (Repsol Honda Team), qui décrochait ainsi la 71e victoire de sa carrière, sa 45e en MotoGP.

Le Catalan n’a à vrai dire commis aucune erreur durant cette course. Parti de la pole, le natif de Cervera signait un départ parfait pour conserver les commandes au premier virage devant Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati) et Jack Miller (Pramac Racing). À l’inverse, Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) connaissait une nouvelle fois un départ pour ainsi dire catastrophique, qui lui faisait perdre plusieurs positions.

Marquez
Impérial, Marquez survole le GP d’Argentine

Tandis que Marc Márquez prenait le large, un groupe de cinq pilotes se formait derrière avec Andrea Dovizioso, Jack Miller, Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol)… Oui, mais voilà : le Britannique avait en réalité volé le départ. Contraint d’observer un ride-through, l’Anglais ressortait de la ligne des puits bon dernier.

Pendant ce temps-là, Valentino Rossi venait à bout de Jack Miller, puis d’Andrea Dovizioso pour s’emparer de la deuxième place, sauf que l’Italien commettait une petite erreur dans la foulée. Repoussé au quatrième rang, tout était de fait à refaire pour le Docteur, qui loin de se décourager tentait à nouveau sa chance quelques tours plus tard, cette fois-ci avec succès.

Rossi
À 40 ans, Rossi réussit l’exploit de terminer deuxième au terme d’une lutte serrée avec Dovizioso

Danilo Petrucci (Mission Winnow Ducati) et Maverick Viñales effectuaient alors la jonction sur le quatuor, ce qui portait à six le nombre de pilotes en lice pour le podium. Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), parti seulement 16e, rejoignait également ce groupe, qui finissait néanmoins par exploser à dix tours du but, après que Maverick Viñales se fut raté dans un virage.

Andrea Dovizioso se retrouvait ainsi en duel face à Valentino Rossi ; Álex Rins étant pour sa part pris en sandwich entre les Ducati GP19 de Danilo Petrucci et Jack Miller en cinquième position. L’Espagnol portait tout compte fait une attaque sur Danilo Petrucci, mais se faisait aussitôt déborder par Jack Miller.

Dovizioso
Belle course de Dovizioso qui monte sur la dernière marche du podium

Le dernier tour sera en tout cas riche en émotions. Valentino Rossi parvenait à prendre l’ascendant sur Andrea Dovizioso pour lui ravir la deuxième marche du podium. Franco Morbidelli touchait quant à lui la roue arrière de Maverick Viñales. Les deux pilotes partaient au tapis.

Devant Marc Márquez s’imposait avec une avance de presque 10 secondes sur Valentino Rossi, qui n’avait jamais fait aussi bien depuis le Sachsenring. Au pied du podium, complété par Andrea Dovizioso, figuraient donc : Jack Miller, Álex Rins et Danilo Petrucci. Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) terminait de son côté septième. Le Niçois Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) parachève ce Top 10, en compagnie des deux frères Espargaró Aleix (Aprilia Racing Team Gresini) et Pol (Red Bull KTM Factory Racing).

Quartararo
Quartararo impressionne et se place 8e sur sa Yamaha M1

Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team) finissait 12e. Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing) se voyait – comme au Qatar – récompense d’un point symbolique.

Au Championnat, Marc Márquez mène la danse quatre points devant Andrea Dovizioso et 14 devant Valentino Rossi. Prochain rendez-vous dans deux semaines au Texas.

Zarco
Zarco continue de souffrir sur la RC16

Résultats du GP d’Argentine

  1. Marc MARQUEZ — Honda
  2. Valentino ROSSI — Yamaha
  3. Andrea DOVIZIOSO — Ducati
  4. Jack MILLER — Ducat
  5. Alex RINS — Suzuki
  6. Danilo PETRUCCI — Ducati
  7. Takaaki NAKAGAMI — Honda
  8. Fabio QUARTARARO — Yamaha
  9. Aleix ESPARGARO — Aprilia
  10. Pol ESPARGARO — KTM
  11. Miguel OLIVEIRA — KTM
  12. Jorge LORENZO — Honda
  13. Cal CRUTCHLOW — Honda
  14. Francesco BAGNAIA — Ducati
  15. Johann ZARCO — KTM
  16. Hafizh SYAHRIN — KTM
  17. Andrea IANNONE — Aprilia

Source : MotoGP.com — Photos : Constructeurs, équipes, MotoGP.com