« Compétition

Week-end parfait pour Bautista !

FirstLap_C1

La domination d’Álvaro Bautista (Aruba.it Racing — Ducati) en WorldSBK s’est poursuivie lors du Round Pirelli de Thaïlande, avec la Superpole et trois succès en trois courses. Un taux de réussite de 100 % depuis son entrée en Championnat MOTUL FIM World Superbike. De quoi donner des maux de tête au Roi Rea et aux autres pilotes du WSBK.

Si l’Espagnol a dû jouer des coudes à l’occasion de la première manche avant de s’emparer des commandes à 12 tours de l’arrivée, Bautista a pris rapidement le large lors de la Course Tissot-Superpole, avant l’interruption des hostilités sur drapeau rouge. Durant la Course 2, Bautista s’est adjugé une victoire grandiose, avec plus de 10 secondes d’avance, comme celles qu’il avait remportées en Australie, soulignant son rythme incroyable, peu importe les circonstances.

Bautista-01
Six victoires en six courses pour Alvaro Bautista qui domine le championnat avec insolence et brio

« Je pense que c’était le week-end parfait, déclare le pilote ibérique. Avant de venir ici, nous savions que ce week-end ne serait pas comme celui en Australie. Kawasaki ayant gagné sept des huit dernières courses, nous arrivions sur leur territoire! Pour nous, ce n’est pas facile, car la moto est nouvelle et chaque piste est une découverte! »

Avec ce sixième triomphe, Bautista s’impose comme l’homme à battre cette saison, sans l’ombre d’un doute, et imprime sa domination sur un championnat qui avait bien besoin de renouveau.

Avec six deuxièmes positions, Jonathan Rea occupe logiquement la deuxième place au classement, tandis que son coéquipier Leon Haslam est sixième derrière les Yamaha officielles de Lowes et Van Der Mark. Difficile en fait de ne pas remarquer la montée en force des Yamaha cette saison. Alex Lowes grimpe sur la troisième marche du podium à trois reprises, derrière Jonathan Rea et occupe la troisième place au classement provisoire. Les trois autres R1 se classent parmi les sept premiers dans les trois courses, avec la Ducati de Bautista et les Kawasaki.

Rea
Jonathan Rea est pour l’instant incapable de contrer Bautista et sa Ducati Panigale V4.

En revanche, les autres pilotes Ducati ont connu des déboires sur leurs Panigale V4. Michael Rueben Rinaldi, sur la moto de l’écurie Barni Racing enregistre deux huitièmes positions lors des deux courses de 20 tours (C1 et C2) et termine onzième lors de la course Superpole (SP). Chaz Davies réalise finit 15e en C1, 8e en SP et abandonne sur bris mécanique en C2. Quant à Eugene Laverty sur la Ducati Go Eleven, il chute en première manche et ne peut disputer les deux dernières courses, sa moto ne pouvant être réparée.

Chez BMW, résultats mitigés pour les deux pilotes de la S1000RR avec Sykes 9e en C1, 10e en SP et abandon en C2. Pas mieux pour Reiterberger qui termine 14e en C1 et en SP, 11e en C2.

Sykes
Tom Sykes fait bonne figure sur la S1000RR, même si les résultats tardent à venir

Chez Honda/Moriwaki, c’est toujours la débandade avec une 13e place en C1 (son meilleur résultat du week-end) et deux abandons pour Leon Camier. Même sentence pour Kiyonari  qui enregistre deux abandons et une 12e place en C2. La Honda CBR1000RR SP2 est toujours à la traîne, malgré l’implication du HRC.

Chez les privés, le Turc Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Kawazaki) est performant et régulier. Il se classe en effet dans le Top 10 dans les trois courses : 10e en C1, 9e en SP et en C2, ce qui lui permet d’occuper la 9e place au classement provisoire.

Razgatlioglu
Toprak Razgatlioglu impressionne par sa régularité.

Le prochain rendez-vous du paddock WorldSBK se tiendra au MotorLand Aragón, l’épreuve à domicile pour Bautista. « J’attends avec impatience ma course à domicile, car je veux profiter du Championnat Superbike devant tous mes fans espagnols, annonce le représentant Ducati. Je pense que maintenant, le WorldSBK est plus populaire en Espagne, et ça me fait très plaisir! Je me sens responsable de cette notoriété grandissante. J’essaierai de refaire exactement la même chose au MotorLand Aragón! » 

En terminant premier et second au terme des six premières courses du calendrier, Bautista et Rea ont établi un nouveau record, jusque là détenu par Colin Edwards et Troy Bayliss en 2002 (cinq fois, de la Course 2 à Silverstone à la Course 2 à Misano).

Résultats

Trois course, trois podiums identiques : Rea (2), Bautista (1), Lowes (3)
Trois course, trois podiums identiques : Rea (2), Bautista (1), Lowes (3)

Course 1 —  Course Superpole — Course 2

Bautista
Bautista dans ses œuvres

Championnat

Source : WorldSBK.com — Photos : écuries et constructeurs