« Compétition

Jonathan Rea couronné Champion WorldSBK 2018. Et de quatre !

2018 WorldSBK, Round 11, Magny Cours, France

À 31 ans, le pilote originaire de Ballymena, en Irlande du Nord, continue de marquer le championnat WSBK. Depuis qu’il a rejoint le Kawasaki Racing Team en 2016, Rea s’est transformé en une machine à victoires, décrochant quatre titres mondiaux coup sur coup et 51 succès en quatre saisons. Il est entré dans l’histoire en 2018 en battant le record de succès en WorldSBK grâce à son triomphe à Brno. Il est désormais le second pilote à avoir remporté quatre titres, avec Carl Fogarty (1994, 1995, 1998, 1999), mais le seul à les avoir réalisé consécutivement.

L’année 2018 a représenté son défi le plus important, étant donné qu’il a travaillé avec son groupe Provec Racing sur les nouvelles réglementations qui ont été introduites cette saison (dans le but de créer une plus grande égalité dans la catégorie). Des défis supplémentaires se sont ajoutés, puisqu’il s’est blessé au doigt durant l’intersaison et a eu la grippe lors de la première manche à Phillip Island. Quittant l’Australie avec un top 5 et une seconde place, il était prêt à renouer avec le succès en Thaïlande.

Le Chang International Circuit a accueilli le deuxième rendez-vous de la campagne, et Rea est revenu à son meilleur niveau en Course 1 en remportant la victoire avec 1,.5 s de marge suite à une belle bagarre avec Xavi Forés (Barni Racing Team) et Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati). Cependant, la Course 2 a été plus compliquée car sa machine a connu quelques problèmes de freins, l’empêchant de faire mieux que quatrième. Menant alors le Championnat à l’arrivée du plateau en Europe, il n’y avait aucun doute : Rea était l’homme à battre.

MagnyCours_WSBK_2018_RACE2_Rea__DSC2085
À Magny Cours, Rea réalise le 5e doublé de la saison 2018 et est couronné champion du Monde WSBK pour la 4e fois consécutive

À l’entame de ce qui allait être une intense partie de la saison, le pilote britannique a une fois de plus terminé sur la plus haute marche du podium en Course 1 au MotorLand Aragon suite à une splendide performance. Mais les règles de la grille inversée ont imposé un défi à Rea en Course 2. Celui-ci n’a pas été en mesure de suivre le rythme de Davies et a dû se contenter de la seconde position. Tandis que le Championnat s’enchaînait dès le week-end suivant au TT Circuit Assen, Rea est devenu le roi du tracé néerlandais. Avec un incroyable record sur le circuit batave et une victoire en Course 1, il est devenu le pilote ayant remporté le plus de succès sur ce tracé. Il n’a cependant pas pu battre son coéquipier Tom Sykes (Kawasaki Racing Team WorldSBK) en Course 2.

Rea a ensuite brillé sur les terres de Ducati en réalisant un doublé à l’Autodromo Internazionale Enzo e Dino Ferrai di Imola, décrochant ainsi sa 59e victoire en WorldSBK, ce qui le rapprochait un peu plus du record de succès dans la catégorie. Son rythme impressionnant sur le technique circuit italien lui a permis de quitter Imola avec une avance de 47 points au classement général.

De retour chez lui avec la manche à Donington Park, Rea a rencontré plus de difficultés lors de ce week-end, à cause de douleurs liées à un syndrome des loges. Dans l’impossibilité de suivre le rythme du vainqueur Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team), Rea a quitté le Royaume-Uni avec une deuxième et une troisième places, tout en ayant augmenté son avance au Championnat.

Magny_Cours_WorldSBK_2018_Saturday_Rea_DSC8712
Rea est titré deux manches avant la fin du calendrier. Et peut encore établir deux records : celui du plus grand nombre de points en une saison (556) et celui du plus grand nombre de victoires en une saison (17)

Déterminé à renouer avec la victoire sur l’Automotodrom Brno, il y a connu des hauts et des bas. Fou de joie d’un côté suite à sa 60e victoire en Course 1 qui lui a assuré le record de victoires en WorldSBK, il a également été dévasté de l’autre après avoir été impliqué dans un accrochage avec son coéquipier, ce qui lui a valu son premier résultat blanc de la saison.

Remis de son abandon, il a ensuite remporté quatre courses consécutives. Rea a en effet été intouchable sous le soleil californien surplombant le rapide et fluide circuit de Laguna Seca, et semblait piloter sa ZX-10RR avec une réelle facilité. Arrivé ensuite sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli pour le neuvième et dernier rendez-vous de la saison avant la pause estivale, il a de nouveau été impossible à arrêter, décrochant un doublé, même s’il a dû travailler dur avec son équipe pour cela en Course 2.

Après neuf semaines loin des circuits, la saison a repris lors du Nolan Portuguese Round, théâtre d’un retour triomphant de Rea qui a décroché son troisième doublé de la saison, ainsi que ses cinquième et sixième victoires consécutives. Celles-ci lui ont de plus permis d’envisager une première possibilité de titre, dès ce week-end en France.

Le Circuit de Nevers Magny-Cours avait été le témoin en 2017 du sacre de Jonathan Rea et le tracé a de nouveau eu une importance fondamentale pour le Nord-Irlandais ces derniers jours. Il était dans une telle dynamique en arrivant en France qu’il était difficile d’envisager que quelqu’un puisse l’arrêter. Et personne ne l’a fait. Rea a de nouveau été sacré Champion du monde en Bourgogne, et a ainsi continué de marquer l’histoire en décrochant son quatrième titre consécutif.

MagnyCours_WSBK_2018_RACE2_Rea__DSC1509

Jonathan Rea en quelques dates

  • 2 février 1987 — Naissance à Ballymena, en Irlande du Nord.
  • 1997 — Champion de British 60cc motocross.
  • 2003 – Passe aux courses sur route – Championnat British 125GP.
  • 2004 – Rejoint le Championnat British Supersport.
  • 2007 – Deuxième du Championnat British Supersport.
  • 2008 – Débute en Championnat du Monde Supersport et réalise une wild-card en WorldSBK.
  • 2009 – Arrive en WorldSBK avec Ten Kate Honda. Remporte sa première victoire lors de la Course 2 de Misano.
  • 2012 – Décroche sa dixième victoire en WorldSBK à Donington Park lors de la Course 2.
  • 2015 – Rejoint le Kawasaki Racing Team WorldSBK. Sacré Champion du Monde (14 victoires et 24 podiums).
  • 2015 – Remporte sa 20e victoire en WorldSBK lors de la Course 1 d’Assen. Sa cinquième avec Kawasaki.
  • 2015 – Décroche sa 25e victoire en WorldSBK au terme de la Course 2 de Portimão.
  • 2016 – Gagne pour la 30e fois en WorldSBK lors de la course d’ouverture de la saison à Phillip Island.
  • 2016 – Sacré Champion du Monde (9 victoires et 23 podiums). Premier pilote à cumuler deux titres consécutifs depuis Carl Fogarty.
  • 2017 – Remporte sa 40e victoire à Phillip Island lors de la Course 2.
  • 2017 – Premier pilote de l’histoire à décrocher trois titres WorldSBK consécutifs. Gagne pour la 50e fois. 16 victoires et 24 podiums.
  • 2018 – Égale le record de victoires de Carl Fogarty à Imola en gagnant pour la 59e fois.
  • 2018 – Devient le pilote comptabilisant le plus de victoires en WorldSBK sur l’Automotodrom Brno.
  • 2018 – Remporte sa 66e victoire à Portimão (signant ainsi un troisième doublé consécutif cette saison après ceux de Laguna Seca et de Misano).
  • 2018 – Décroche son quatrième titre mondial sur le Circuit de Nevers Magny-Cours et devient le premier pilote de l’histoire à enchaîner quatre sacres consécutifs.

Source : WorldSBK.com et Kawasaki — Photos © Kawasaki