« Compétition

Avec sa victoire, Marquez se rapproche du titre !

Marc MARQUEZ

Ducati avait la possibilité de rentrer dans l’histoire ce dimanche en décrochant un quatrième succès consécutif, ce qui ne lui est jamais arrivé auparavant. Mais Marc Marquez avait son mot à dire.  À l’extinction des feux, l’Espagnol vire d’ailleurs en tête devant Andrea Dovizioso (Ducati Team) et Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar). Tout ceci n’est évidemment que provisoire, car en réalité Andrea Dovizioso ressort mieux de cette première courbe, ce qui lui permet de s’emparer des commandes. Au même moment, un premier coup de théâtre survient juste derrière avec la chute de Jorge Lorenzo (Ducati Team), qui s’élançait pourtant de la pole position.

« C’est dommage, car je pense que j’aurais pu être très compétitif ce dimanche, déplore Lorenzo. J’aurais probablement été plus rapide que Marc et Andrea, ce qui m’aurait permis de les distancer […] Je m’en sors avec l’orteil droit luxé et la fracture au deuxième doigt de ce même pied. J’ai hâte de voir comment ça évolue et si je pourrais revenir en Thaïlande. »

Jorge LORENZO
Envolée spectaculaire de Jorge LORENZO dans le premier virage, lors du premier tour

Visiblement déçu, le Majorquin attribue la responsabilité de l’incident à son futur coéquipier : « Marc a détruit ma course et causé ma chute, me privant d’une victoire probable et il le sait. Sa manœuvre dans le premier virage m’a obligé à prendre plus d’angle que nécessaire et à ouvrir les gaz alors que j’étais encore penché, ce qui a causé mon highside. »

Pendant ce temps-là, aux avant-postes, Andrea Dovizioso tente en vain de prendre ses distances. Marc Marquez ne se laisse pas décrocher. Et pendant qu’un duel s’engage entre les deux Suzuki GSX-RR d’Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) et d’Andrea Iannone pour la troisième place, un wagon se constitue non loin de là avec Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), Aleix Espargaro (Aprilia Racing Team Gresini), Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) et Jack Miller (Alma Pramac Racing)…

Au 14e tour, Marc Marquez décide finalement de passer à l’offensive, mais pour Andrea Dovizioso pas question de céder. Pendant une bonne dizaine de tours, la position de tête change ainsi constamment de main et les deux hommes, bientôt rejoints par Andrea Iannone et Álex Rins qui ne se font aucun cadeau.

Andrea IANNONE
Superbe course d’Andrea IANNONE qui termine troisième

Voilà qui nous promet une belle fin de course. Marc Marquez, qui a pris le risque de partir avec un pneu soft arrière à la différence de son adversaire, insiste une dernière fois à trois tours de l’arrivée et cette attaque sera la bonne.

Le pilote ibérique tient bon jusqu’au bout, au prix de trajectoires très soignées. Marc Marquez inscrit ainsi la 67e victoire de sa carrière, sa sixième de l’année. Ce troisième triomphe consécutif du Catalan en Aragon constitue également sa plus longue série de podiums depuis 2014 (7).

« La lutte était très serrée avec Andrea Dovizioso, reconnaît Marquez. Il y a d’ailleurs eu quelques contacts au virage 14. À cet endroit, j’étais un peu large, c’est alors qu’Andrea Iannone est revenu sur nous. C’était vraiment une superbe bataille : agressive, tout en restant correcte… Mais c’est le MotoGP et je pense que tous les fans ont apprécié ! »

Andrea DOVIZIOSO
Andrea DOVIZIOSO termine second après avoir mené la majorité de l’épreuve

En terminant deuxième de l’épreuve, Andrea Dovizioso empêche en tout cas un possible titre de Marc Marquez à Buriram. Lequel se fera au mieux à Motegi, puisque 72 points séparent à présent les deux hommes.

Andrea Iannone repart quant à lui avec une troisième place, ce qui fait perdre à Suzuki ses concessions. Álex Rins se classe pour sa part quatrième, juste devant Dani Pedrosa, qui égale là son meilleur résultat de la saison.

Aleix Espargaro, premier pilote indépendant à l’arrivée, signe lui aussi sa meilleure prestation au guidon de l’Aprilia RS-GP en terminant au sixième rang.

Danilo Petrucci et Jack Miller doivent, de leur côté, se contenter des septième et neuvième positions. Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), seulement 17e sur la grille, parvient en effet à s’intercaler entre les deux coéquipiers.

Valentino ROSSI
Parti 18e, Valentino ROSSI limite les dégâts et réalise la 8e position

Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), qui a lui aussi connu un week-end difficile, complète le Top 10.

Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), un temps dixième, ne peut faire mieux que 14e, juste derrière l’unique KTM RC16 en piste ce dimanche, celle de Bradley Smith (Red Bull KTM Factory Racing). Le Belge Xavier Siméon (Reale Avintia Racing) finit 19e.

La prochaine épreuve se tiendra dans deux semaines à Buriram.

Johann ZARCO
Un autre week-end ordinaire pour Johann ZARCO qui doit se contenter d’une décevante 14e place

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Galerie

Source : MotoGP.com — Photos : Constructeurs et équipes