« Compétition

À quoi devrait ressembler le plateau MotoGP la saison prochaine ?

00-motogp-brno-depart

Depuis le Grand Prix de France, les choses se bousculent en MotoGP et les annonces se succèdent. Johann Zarco passe chez KTM, Jorge Lorenzo chez Honda, Danilo Petrucci chez Ducati, Francesco Bagnaia chez Alma Pramac Racing, Hafizh Syarhin chez KTM Tech3. Du coup, il reste peu de bons guidons à prendre, moins que de pilotes intéressés à les obtenir.

Au chapitre des rumeurs, on attend la confirmation de l’engagement de Joan Mir chez Suzuki aux côtés d’Alex Rins. Andrea Iannone, qui a annoncé son départ de cette même équipe, pourrait signer chez Aprilia, en remplacement de Scott Redding qui connaît une saison désastreuse. Dani Pedrosa qui vient de quitter Honda après 18 saisons a confirmé que son sort serait dévoilé dans 15 jours, lors du GP de Catalogne, à Barcelone. Ira-t-il rejoindre Franco Morbidelli chez Marc VDS ? À moins qu’il signe chez Aprilia ? Ou qu’il créé sa propre structure ? Ou qu’il prenne sa retraite ?

26-dani-pedrosa-lorenzo
Dani Pedrosa (26) et Jorge Lorenzo (99) viennent de chambouler l’échiquier du MotoGP.

Deux autres équipes — Angel Nieto Team et Reale Avintia Racing — doivent officialiser leur statut pour les prochaines saisons. Les deux louent actuellement des Desmosedici GP17 de Ducati, mais lorgnent, malgré tout, du côté de Yamaha dont l’équipe satellite n’a pas encore été choisie. La structure Marc VDS semblait bien placée pour représenter la firme d’Iwata l’an prochain, jusqu’au GP de France, au Mans, où l’on a appris que Marc van der Straten Ponthoz, le milliardaire propriétaire de l’équipe et son gérant, le Belge Michael Bartholémy, étaient engagés dans une bataille juridique qui pourrait sonner le glas de la structure belge.

Franco Morbidelli
Franco Morbidelli commence à trouver son rythme en MotoGP

« Nous ne savons toujours pas ce qui va se passer dans ce dossier, déclarait Lin Jarvis, directeur général de Yamaha Racing en entrevue. Nous étions tout près de parvenir à un accord avec l’équipe de Marc van der Straten qui nous semblait être la meilleure option pour remplacer Tech3, jusqu’à ce que l’équipe soit impliquée dans un imbroglio juridique. Cela aurait été la solution idéale, car ils sont aussi présents en Moto2 et bénéficient de ce fait d’une filière de jeunes pilotes prometteurs. Je crois comprendre que la situation est en voie de se résoudre, sinon l’équipe n’aurait pas été présente au Mugello ce week-end. Espérons qu’ils finiront la saison et qu’ils continueront à courir l’année prochaine. Cependant, nous explorons d’autres avenues. Nous attendons de voir laquelle se concrétiseroa. Nous souhaitons aligner quatre motos sur la grille l’an prochain, mais il y a aussi une question de timing à prendre en considération. Nous avons jusqu’à la fin du mois de juin pour commander des motos de l’usine. Et pour ça, nous devons pouvoir compter sur une équipe solide avec un budget garanti ». N.D.L.R. : la situation de l’écurie Marc VDS a été résolue depuis cette entrevue. Lire ici »

En ce qui a trait aux Honda satellites louées cette saison par l’écurie Marc VDS, quelqu’un serait-il intéressé à les récupérer ? Pedrosa, dans une nouvelle structure qui pourrait également accueillir Alex Marquez, à qui on promet la montée en MotoGP depuis trois ans ? Pour le moment, il ne s’agit que de spéculations.

Andrea Iannone
Le choix d’Andrea Iannone déterminera la physionomie du championnat 2019

Si le sort de Iannone et Pedrosa est apparemment scellé, plusieurs pilotes sont sur la corde raide et risquent de se retrouver sans guidon en 2019. On parle de Scott Redding (Aprilia), de Thomas Luthi (Marc VDS), de Tito Rabat (Reale Avintia Racing), dont le contrat arrive à échéance, mais aussi des deux pilotes de la structure Angel Nieto Team, Alvaro Bautista et Karel Abraham.

Les divulgations qui seront faites à Barcelone dans le cas de Pedrosa, Iannone et Mir nous donneront certainement les réponses que nous attendons. Quoi qu’il en soit, la saison 2019 risque d’être très intéressante à suivre.

Joan Mir qui connait une bonne première saison en Moto2 devrait logiquement intégrer l'écurie Ecstar Suzuki, en remplacement de Iannone
Joan Mir qui connait une bonne première saison en Moto2 devrait logiquement intégrer l’écurie Ecstar Suzuki, en remplacement de Iannone

Plateau MotoGP provisoire pour 2019

  • Honda HRC : Marquez, Lorenzo
  • Movistar Yamaha MotoGP : Rossi, Vinales
  • Ducati Team : Dovizioso, Petrucci
  • Ecstar Suzuki : Rins, Mir ?
  • Red Bull KTM Racing Factory : Zarco, P. Espargaro
  • KTM Tech3 : Oliveira, Syahrin
  • LCR : Crutchlow, Nakagami ?
  • Alma Pramac Racing : Miller, Bagnaia
  • Aprilia Gresini : A. Espargaro, Redding ? Iannone ? Pedrosa ?
  • Marc VDS : Morbidelli, Luthi ? Iannone ? Pedrosa ?
  • Reale Avintia Racing : Siméon, Rabat ?
  • Angel Nieto Team : Bautista ? Abraham ?
  • Nouvelle équipe Honda ? : Pedrosa ? A. Marquez ?