« Compétition

McGuinness et Dunlop s’associent pour la victoire !

PICTURE BY STEPHEN DAVISON

Photos © IoMTT.com

La nouvelle est tombée aujourd’hui ! Étonnante ! Excitante ! Deux des légendes du Tourist Trophy de l’Île de Man, John Mc Guinness (23 victoires) qui fera son retour au TT cette année après avoir raté l’édition 2017 en raison de blessures subies au North West 200 et Michel Dunlop (15 victoires) s’unissent pour disputer les courses Supersport TT au sein de l’équipe MD Racing de Michael Dunlop. Les deux disposeront de Honda CBR600RR similaires.

Amis dans la vie et adversaires sur la piste, les deux affichent un étonnant palmarès dans la catégorie. Dunlop a remporté la course de quatre tours l’an dernier sur une Yamaha R6. Quant à McGuinness, il a remporté les deux courses Supersport en 2005 et 2006. Depuis 2006, il n’a cessé d’ajouter des podiums Supersport à son palmarès en 2007, 2008, 2011 et 2013.

Depuis 2010, McGuinness s’est aligné sous les couleurs de Padgetts Racing et, plus récemment, de l’équipe Jackson Racing, terminant dans le top cinq à huit reprises. En 2016, il a terminé cinquième.

Dunlop détient toujours le record du tour en Supersport avec une vitesse moyenne de 207,07 km/h, performance réalisée en 2013, sur une CBR600RR.

MD Racing effectue un retour sur Honda pour les deux courses Supersport, qui seront disputées le mercredi 4 juin et le vendredi 6 juin, pour la première fois depuis 2015.

PICTURE BY STEPHEN DAVISON
McGuinness et Dunlop connaissent parfaitement la Honda CBR600RR. Nul doute qu’ils sauront en tirer le meilleur au TT.

« Tout a commencé comme une blague entre nous deux, reconnaît McGuinness. J’ai dit à Michael que l’on pourrait faire équipe et il m’a pris au mot. Il m’a préparé une CBR600RR identique à la sienne. Je suis un grand fan de Michael en tant que pilote, mais aussi en tant que gérant d’équipe. Bien qu’il dirige une structure privée, il a remporté de nombreuses victoires aux dépens des usines. Le nom Dunlop signifie beaucoup pour les fans de TT et en tant que tel, j’ai hâte de représenter ce nom lors de l’édition 2018. À nous deux, nous totalisons 38 victoires au TT. Nous avons une bonne idée de ce qu’il faut faire pour remporter ces deux courses Supersport. » 

« Je n’avais jamais vraiment prévu construire une autre moto, admet Dunlop. Mais quand John a commencé à m’en parler, j’ai trouvé que c’était une bonne idée et je ne pouvais pas vraiment dire non. C’est bon pour moi, c’est bon pour mon équipe. John a remporté 23 courses au TT. Nul doute que je peux apprendre en travaillant à ses côtés. Les gens ne le voient pas comme un pilote de Supersport, mais il a gagné des courses et réalisé beaucoup de podiums sur des 600cc. Je vais lui procurer une moto capable de gagner. »

Nul doute que cette association fera couler beaucoup d’encre. Et pourquoi pas deux doublés — une victoire et une deuxième place chacun serait parfait — pour l’écurie MD Racing lors de ces finales Supersport TT ?