« Compétition

John McGuinness signe avec Norton

John McGuinness

Photos © IoMTT.com

John McGuinness rejoint ainsi l’Australien Josh Brookes, au sein de l’écurie Norton et pilotera une Norton SG7, dérivée de la V4 RR, la sportive exclusive de la compagnie britannique, dans les catégories Superbike et Senior TT.

En 2015, McGuinness a remporté une des courses de la catégorie Superbike et le Senior TT, durant lequel il a battu le record du tour. En 2016, il est monté sur le podium en Superbike et au Senior TT. Malheureusement, l’an dernier il n’a pu disputer le TT en raison de blessures graves subies lors du North West 200, dont il se remet encore aujourd’hui. Cependant, il s’attend à être de retour en pleine forme à temps pour ses débuts avec Norton, en juin.

John McGuinness et Stuart Garner
John McGuinness et Stuart Garner, le PDG de Norton Motorcycles

« Je ne voulais pas mettre fin à ma carrière en raison d’une blessure, a commenté McGuinness. Mais je ne savais pas si je serais capable de revenir, physiquement parlant. En ce moment, les choses vont bien. Je me sens beaucoup plus en forme et le moral est bon. J’ai hâte de rouler. Je devrais me débarrasser de mon attelle (à la jambe droite — N.D.L.R.) d’ici la fin du mois et commencer la rééducation afin d’entamer les premiers essais de la moto au printemps. »

McGuinness a connu une remarquable carrière au TT. Il figure au deuxième rang des pilotes y ayant remporté le plus de victoires (23) derrière le regretté Joey Dunlop (26).

McGuinness est à juste titre considéré comme l’un des grands pilotes de circuit routier de tous les temps. Sa carrière au TT, qui a débuté en 1996, s’étend sur plus de vingt ans. Il est monté sur le podium de l’île de Man à 46 reprises en 78 épreuves, un record.

McGuinness est persuadé de pouvoir remporter d’autres victoires maintenant qu’il fait équipe avec la prestigieuse marque britannique.

John McGuinness
John McGuinness

« Après 12 ans passés avec Honda, j’étais prêt pour un changement de constructeur. J’avais besoin d’une injection d’enthousiasme et je l’ai trouvée avec Norton. Dès ma première rencontrée avec Stuart (Garner) l’ambiance était bonne et la passion partagée. J’ai vu Steve Hislop gagner le TT sur une Norton en 1992. C’était énorme ! Tout le monde s’en souvient encore ! De ce que j’ai pu observer l’an dernier (la 6e place de l’Australien Josh Brookes au Senior TT sur la Norton SG7 — N.D.L.R.), la moto est bien née. Elle est rapide et performante. Il n’y a pas de raison que nous ne puissions pas bien faire cette année. Il faut juste souhaiter que l’alignement des planètes nous soit favorable. »

Josh Brookes sur la SG7
Josh Brookes sur la SG7 lors du Senior TT 2017. Il a terminé 6e sur la Norton.

Même son de cloche de la part de Stuart Garner, le PDG de Norton Motorcycles qui reconnaît être intéressé à s’adjoindre les services de McGuinness depuis longtemps déjà. « Pouvoir intégrer John à l’équipe Norton est fabuleux, surtout quand on considère son expérience et ses connaissances. Norton saisira l’occasion de l’impliquer dans tous les aspects du développement de la moto — il représente un atout énorme pour nous. Tout le monde à l’usine est enthousiaste. C’est vraiment spécial ! Nous attendons tous avec impatience le TT, mais nous n’avons fixé aucun objectif précis. Cependant, nous ne tenons rien pour acquis. John McGuinness et Norton constituent une équipe de rêve, mais nous savons que les résultats au TT sont durement gagnés quel que soit votre nom. »

Vidéoclip