« Retourner au nouveau site
Motoplus.ca: l'information moto en temps réel
toppub   Logo
   


ÉVALUATION    

17 juillet 2013

Shoei GT-Air: dans le plus pur esprit Gran Turismo
Depuis la présentation du nouveau Shoei GT-Air, l'équipementier japonais a vu sa cote atteindre des sommets. Il faut dire qu'en l'espace de quelques saisons, Shoei a complètement renouvelé sa gamme et propose des casques à la fine pointe de la technologie dans tous les créneaux du marché: sport avec le X-Twelve, tourisme avec le Neotec, route avec le Qwest et maintenant sport-tourisme avec le GT-Air. Nous avons soumis ce dernier à un essai prolongé de trois mois pour voir ce qu'il avait à offrir et pourquoi il créait le buzz depuis le début de l'année...

Par Didier Constant - Photos: Bill Petro, Shoei
 
GT-Air-1
CARACTÉRISTIQUES
  • Coque en AIM à 5 plis
  • Coque AIM (Advanced Integrated Matrix) en fibre de verre organique, fibre de carbone et fibres multicomposite en couches superposées pour une coque résistante aux chocs et d’une rigidité optimale.
  • 3 tailles de coque (XS-M, L, XL-XXL) pour un ajustement parfait et une compacité optimale
  • Surface épurée pour limiter les turbulences aérodynamiques
  • Calotin en EPS (polystyrène expansé) multidensité améliorant l'absorption des chocs
  • Protection accrue (fruit de 50 années d'expérience)
  • Intérieur 3D pour un ajustement parfait, entièrement démontable
  • Tissu intérieur doux et durable. Ultra absorbant et sèche rapidement
  • Coussinets en polyuréthane
  • Coussinets d’oreille amovibles permettant d'installer des écouteurs (système de communication). Permettent, lorsqu’installés, de réduire les nuisances sonores et de procurer un confort acoustique optimal
  • Jugulaire avec système de rétention à double anneau en D
  • Visière prête à recevoir un écran antibuée Pinlock
  • Livrée avec un écran antibuée Pinlock
  • Traitement antibuée et antirayure
  • Filtre 99% des rayons UV
  • Écran solaire rétractable répondant à la norme européenne EN1836 (Norme pour les verres solaires)
  • Levier spécial pour une manipulation facile avec des gants
  • Système de ventilation sophistiqué
  • Entrées et sorties d’air multiples
  • Contrôle du flux d’air à l’intérieur du casque
  • Approuvé DOT
  • Coloris (unis): Noir, Blanc, Noir mat, Anthracithe métallisé, Argenté, Rouge brillant, Jaune
    Designs multicolores: Journey (TC-1, TC-2,), Wanderer (TC-5, TC-6)
  • Tailles: TP à TTG
  • Prix: 629,99$ (noir, blanc), 669,99$ (couleurs métallisées), 759,99$ (designs multicolores)
CB-8
INFORMATIONS GÉNÉRALES

NOTES D'ÉVALUATION
Rapport qualité/prix: 8/10
Qualité: 9/10
Confort: 9/10
Visière: 8/10
Aération: 9/10
Niveau sonore: 9/10

Note des évaluateurs: 9/10

NOTE GLOBALE
(sur une échelle de 5 étoiles)

5 étoiles
- Recommandé par motoplus.ca

Offert chez tous les bons motocistes de la province. Distribué par Motovan.

 
 
CB500-1  
Le Shoei GT Air est aussi efficace sur une moto carénée, de type sportif...

Dans la gamme Shoei, le GT-Air occupe une place de choix entre le casque de compétition X-Twelve et le sportif RF-1100, deux icônes de la marque. S'inspirant de ces deux références, il reprend le meilleur de leurs caractéristiques et ajoute une petite touche tourisme, empruntée au modulable Neotec, testé récemment, avec lequel il partage certaines caractéristiques.

Au premier coup d'œil, il se distingue de ses prédécesseurs à vocation sportive par l'ajout d'un écran solaire secondaire rétractable, comme sur le Neotec. Une première pour Shoei qui a longtemps résisté au chant des sirènes du marketing, jusqu'à être persuadé de pouvoir offrir cette technologie sans amoindrir la résistance de la partie frontale du casque. Le look et le côte pratique, oui, mais pas au détriment de la sécurité des motocyclistes. Comme tous les produits haut de gamme de la marque, le GT-Air, s'adresse aux motocyclistes qui recherchent ce qui fait de mieux. Il se distingue des casques bon marché, offrant des caractéristiques similaires, par la qualité de sa finition, de son ajustement et par une foule de petits détails qui expliquent la différence de coût qui les sépare.

Personnellement, je teste de nombreux produits, et plus particulièrement des casques. Quand j'ai reçu le GT-Air, je l'ai exploré sous toutes ses coutures et je suis resté surpris par sa qualité globale. Sur le modèle que j'ai essayé, un Wanderer TC-5, la qualité des graphiques et de la peinture est stupéfiante. Le fini noir mat incorpore, sur les côtés, un motif en nid d'abeille du plus bel effet. La bande et les liserés qui parcourent le casque dans le sens vertical se découpent parfaitement, sans que l'on sente l'épaisseur du motif, ce qui indique qu'ils ont été réalisés à la peinture et non avec un autocollant. Le vernis mat est imperceptible et très résistant. Aucune plainte à formuler ni de défaut visible. C'est du super boulot.

Conçu pour les amateurs de routières sportives, le GT-Air met de l'avant des lignes tendues très contemporaines et un système de ventilation à haut débit. Au niveau de l'aérodynamisme, le GT-Air dispose d'un déflecteur arrière qui n'est pas sans rappeler celui du RF-1100 et du Neotec. La coque AIM (Advanced Integrated Matrix) en fibre de verre, fibre de carbone et fibres multicomposites de l’Air GT se décline en trois tailles (TP-M, G et TG-TTG), pour un ajustement parfait et une compacité optimale. Il a été dessiné de façon à pouvoir accueillir un écran solaire rétractable sans compromettre l'épaisseur du calotin en EPS (polystyrène expansé) multidensité améliorant l'absorption des chocs. En fait, le GT Air offre beaucoup d'espace au niveau du front. La coque intègre de larges échancrures et autres formes moulées qui semblent destinées à favoriser l'écoulement de l'air et à réduire le bruit.

Englobant, l’intérieur 3D entièrement démontable offre un maintien général supérieur. Il est réalisé dans un tissu antibactérien, doux et durable. Ultra absorbant, il sèche rapidement, sans dégager d'odeurs désagréables. Comme le Neotec, l'intérieur intègre des coussinets d’oreille amovibles dont la vocation est de réduire les nuisances sonores et de procurer un confort acoustique optimal. On peut également les ôter pour installer des écouteurs (système de communication) sans que ceux-ci viennent toucher aux oreilles du pilote. J'ai installé mon nouveau Sena SMH10R sur le Shoei sans aucune difficulté, en quelque minutes. Il s'intègre parfaitement au casque et on ne sent ni les écouteurs, ni le micro.

GT-Air-4
Dans sa version Wanderer TC-5, le Shoei GT Air est tout simplement sublime!

Au niveau de la taille, le GT-Air est dans la norme Shoei. Alors que je porte une taille XL dans la plupart des autres marques (Arai, Schuberth, Bell, Shark, Vemar), je suis à l'aise dans un casque de taille Large avec Shoei et AGV. L'enfilage et le déchaussage sont délicats, mais une fois sur la tête, le GT-Air est parfaitement ajusté, serré et près du visage, comme sur un casque de compétition. Le confort est indiscutable. Spécialement en roulant. Je ne ressens aucun point dur ni aucune gêne, même après de longues heures en selle. Parfait pour ma forme de tête, neutre, assez étroite. Par ailleurs, mes lunettes de vue s'insèrent à merveille dans le casque et restent bien en place quand je roule, ce qui n'est pas toujours le cas dans d'autres casques. Pour compléter l'ensemble, le GT-Air est livré avec un déflecteur nasal, une bavette antiremous et un déflecteur de cou amovibles.

À l'instar du Neotec, le GT-Air adopte une nouvelle visière sans platine, à démontage rapide, avec ajustement d’écran automatique sur 5 crans. Elle est prête à recevoir un écran antibuée Pinlock large, livré de série. Le Pinlock est d'une efficacité redoutable et il est fortement conseillé de l'installer. Impossible de le faire embuer, quelles que soient les conditions. La visière bénéficie en outre d'un traitement antirayures et filtre 99% des rayons UV. L'écran solaire rétractable qui répond à la norme européenne EN1836 (norme pour les verres solaires) s'actionne par le biais d'un levier spécial se manipulant facilement avec des gants. Il s'abaisse assez loin et fonctionne très bien. De plus, il est de qualité optique et n'affecte pas la vision. En trois mois d'utilisation, il ne présente pour le moment aucune rayure ni usure prématurée. Le champ de vision offert est supérieur à la moyenne dans le plan horizontal et dans la moyenne dans le plan vertical. Un double joint en caoutchouc fait le tour de l'ouverture du casque en suivant l’intégralité du champ de vision. Il offre une étanchéité au-dessus de tout soupçon.

Comme son nom l'indique, le GT-Air met l'accent sur l'aération. Son système de ventilation sophistiqué comprend des entrées et sorties d’air multiples lesquelles garantissent un contrôle du flux d’air supérieur à l’intérieur du casque. Ce système de ventilation est l'un des plus efficaces que j'ai eu l'occasion de tester sur un casque intégral. La prise d'air située sur la mentonnière et celle localisée sur le dessus de la tête sont à la fois esthétiques et modernes, tout en se montrant fonctionnelles. Quand on ouvre l'évent sur la mentonnière, on sent immédiatement l'air circuler vers le bas du visage. La prise d'air supérieure a deux positions, semi-ouverte et entièrement ouverte. Elle laisse un grand volume d'air entrer dans le casque et le dirige à travers deux grands trous dans le calotin en EPS et dans les canaux qui sont situés au-dessus de la tête du pilote. Parfait pour garder le cerveau au frais.

CB-6
...que sur une moto basique dénudée. Un véritable casque Grand Tourisme.

Malgré l'efficacité de son système de ventilation, le GT-Air reste très silencieux, même les prises d'air ouvertes. Je l'ai testé sur un scooter BMW C600 Sport, sur des roadsters, sur des sportives carénées de même que sur des GT et chaque fois j'ai été étonné par son niveau sonore relativement bas. Personnellement, je porte toujours des bouchons auditifs quand je roule. Mais il m'est arrivé de les oublier à deux occasions et le GT-Air était encore peu bruyant comparativement à certains autres de mes casques. L'absence d'élément décoratif et d'autres gadgets sur la coque, de même que la très bonne étanchéité de la visière jouent certainement un rôle à ce niveau. Toujours est-il que le silence du Shoei est impressionnant. On appréciera lors de longues sorties.

Le mécanisme de rétention est assuré par une jugulaire avec un double anneau en D. Classique, efficace et peu intrusif. Par ailleurs, un bouton pression en bout de sangle permet de fixer le surplus de sangle à l'intérieur du casque.

Malgré son poids relativement élevé — mon Shoei d'essai, en taille XL, pèse 1707 grammes, avec le Pinlock installé — le GT-Air se situe dans la norme, comparativement à ses compétiteurs directs et ne taxe pas exagérément les cervicales. Grâce à son aérodynamisme réussi, il se montre neutre et ne se fait pas sentir outre mesure. Il tient bien sur la tête, quelle que soit la vitesse à laquelle vous voyagez, et limite les ballottements. Ce qui le rend parfaitement adapté au tourisme sportif.

On notera aussi la présence du système EQRS (Emergency Quick Release System), repris du sportif X-Twelve, permettant d'extraire les garnitures latérales très rapidement afin de retirer le casque plus facilement en cas d'accident, sans nuire au pilote.

Enfin, le GT-Air répond à la norme DOT, Shoei n'ayant pas jugé nécessaire de lui faire passer la certification Snell. De ce fait, il est illégal en course, mais ce n'est pas là sa vocation. Le X-Twelve et le RF-1100 remplissent parfaitement ce rôle.

Pour information, Shoei offre une garantie de cinq ans à partir de la date d'achat ou sept ans après la date de fabrication, selon la première éventualité.

Au terme de ces trois mois d'évaluation, force est de reconnaître que le Shoei GT-Air est un casque exceptionnel. En plus d'être esthétique et moderne, il possède une finition superlative. Sans parler de sa coque en fibres composites. Bien ventilé, silencieux, relativement léger compte tenu des prestations et caractéristiques offertes il est également doté d'un écran solaire rétractable et d'un écran Pinlock de série. Autant de points qui font rapidement oublier son prix supérieur à celui de certains de ses compétiteurs fabriqués en Chine ou en Asie du Sud-est. Destiné aux amateurs de tourisme sportif, il se situe, à mon avis, dans la catégorie des casques Gran Turismo. Une catégorie qui allie qualité, classe, élégance et efficacité. Avec le GT-Air, Shoei se positionne en maître dans ce créneau.


© 2008-2013 Presse Pixels International inc. Tous droits réservés.
Reproduction interdite sans autorisation préalable de Presse Pixels International inc.