« Retourner au nouveau site
Motoplus.ca: l'information moto en temps réel
toppub   Logo
   


ÉVALUATION   CARACTÉRISTIQUES

17 juillet 2013

Neotec, le casque modulable «Made in Shoei»
Notre collaborateur Richard Turenne, grand voyageur devant l'éternel, a mis à l'essai le nouveau Neotec, le dernier casque modulable de Shoei, durant trois mois. Et, lui qui n'a jamais été un grand amateur de ce type de casque, est tombé sous le charme du Neotec....

Par Richard Turenne — Photos: Didier Constant, Shoei
 
  • Coque AIM (Advanced Integrated Matrix) en fibre de verre organique, fibre de carbone et fibres multicomposites en couches superposées pour une coque résistante aux chocs et d’une rigidité optimale
  • 3 tailles de coque pour un ajustement parfait et une compacité optimale
    XS-M, L, XL-XXL
  • Intérieur 3D pour un ajustement parfait, entièrement démontable
  • Mousses de joue disponibles pour ajustement personnalisé
  • Entrées et sorties d’air multiples (Efficacité accrue des ventilations (267%) comparé au SHOEI Multitec)
    Surface épurée pour limiter les turbulences aérodynamiques
  • Contrôle du flux d’air à l’intérieur du casque
    Intégration d’un générateur de vortex sur la mâchoire afin d’éviter des infiltrations d’air à l’intérieur du casque et limiter les nuisances sonores dues au vent.
  • Coussinet d’oreille amovible permettant d'installer des écouteurs (système de communication). Permettent, lorsque installés, réduire les nuisances sonores et procurer un confort acoustique optimal
  • Visière prête à recevoir un écran antibuée Pinlock. Filtre 99% des rayons UV
    Livré avec un écran antibuée Pinlock
  • Écran solaire rétractable (Norme EN1836 approuvée)
  • Levier spécial pour une manipulation facile avec des gants
  • Système de blocage en acier inoxydable
  • Système de fermeture «pivot locking» 360° pour une sécurité optimale
  • Système d’attache avec jugulaire en nylon et anneaux double D
  • Protections de jugulaires détachables pour un entretien facile
  • Approuvé DOT et ECE-2205
  • Tailles: TP à TTG
    769,99$ (noir, blanc), 789,99$ (couleurs métallisées), 899,99$ (Borealis TC-3 Haute visibilité)
  • Coloris: Noir, Blanc, Noir mat, Anthracithe métallisé, Argenté, Rouge vin, Jaune, Gris mat, Borealis TC-3

 

INFORMATIONS GÉNÉRALES

NOTES D'ÉVALUATION
Rapport qualité/prix: 8/10
Qualité: 9/10
Confort: 8,5/10
Visière: 8,5/10
Aération: 8/10
Niveau sonore: 8/10

Mentonnière mobile: 8/10
Note des évaluateurs: 8,75/10

NOTE GLOBALE
(sur une échelle de 5 étoiles)

5 étoiles
- Recommandé par motoplus.ca

Offert chez tous les bons motocistes de la province. Distribué par Motovan.

GT-Air-4
GT-Air-5
GT-Air-1  
Shoei Neotec, la nouvelle référence des modulables?

Je n’ai jamais porté de casque modulable auparavant. Pourquoi? À cause des histoires d’horreur que j’ai entendues au sujet de la sécurité de ces casques (mentonnière qui se détache du reste du casque lors d’un impact, par exemple), du poids qui me rebute, sans parler du « look » mentonnière relevée. Il parait que ça permet de fumer une cigarette en faisant le plein d’essence et de gagner du temps!

Ce printemps, on m’a offert la possibilité d’essayer un modulable. J’ai donc accepté, avec un certain degré de scepticisme cependant. Je me suis dit qu’un Shoei Neotec était un casque haut de gamme et en plus c’est le modulable de dernière génération de la compagnie. J’ai donc prêté ma tête au jeu.

Au premier contact c’est la très grande qualité générale du Neotec qui nous frappe. On voit immédiatement qu’on a affaire à un casque extrêmement bien fait. On constate la solidité du système d’attache de la mentonnière; pas de pièces de plastique ici, seulement du métal! Et tout le casque transcende la solidité, que ce soit au niveau des trappes de ventilation, du fonctionnement de la visière ou de la mentonnière. Aucun craquement ou bruit suspect lors de la manutention de cette dernière, on n’a qu’à appuyer sur un seul bouton et elle se soulève facilement. Lorsqu’on la rabaisse, un déclic nous assure qu’elle est verrouillée en place. L’intérieur du casque n’est pas en reste; démontable, lavable, très confortable et j’ajouterais même luxueux!

La trappe d’aération sur le dessus du casque fait le travail efficacement, on ressent vraiment le flux d’air circulant dans la coque. En revanche, celle située devant la bouche induit un léger bruit de sifflement quand je l’ouvre (avec une moto sans carénage). Si on demeure dans le sujet du bruit, mon application interne « sonomètre » ne détecte pas beaucoup plus de bruit qu’avec mon autre casque intégral nippon. La notion de bruit ambiant dans un casque de moto est tellement personnelle que seul un vrai sonomètre pourrait apporter plus de précision à cette donnée. Pour une randonnée hors de la ville je porte toujours des bouchons, fini les maux de tête et bourdonnement aux oreilles en soirée.

GT-Air-2
Richard testant le Shoei Neotec, sur sa rutilante R1200GS 30e Anniversaire.

Quant au poids, à bout de bras je perçois une légère différence avec mon casque intégral, mais une fois sur la tête cette différence n’est pas vraiment notable ou dérangeante. Probablement que Shoei a fait ses devoirs quant à la répartition du poids du casque. Et voilà une autre de mes réticences qui s’évanouit!

Le casque est équipé de série d’une visière permettant l’installation d’un film antibuée « Pinlock ». Ce film est d’ailleurs fourni avec le casque lors de l’achat. Je conseille fortement de l’installer; la visière s’embue facilement lors de journées fraîches ou pluvieuses. En revanche, il faut être très prudent quand on nettoie la visière puisque ce film est très fragile et sujet aux rayures. Et ces rayures sont particulièrement visibles le soir. Donc, y aller mollo avec le nettoyage de la partie intérieure de la visière.

Après quelques semaines d’utilisation, je suis littéralement tombé en amour avec l’écran solaire rétractable! Pourquoi tous les casques n’ont-ils pas un tel écran? Celui du Neotec descend assez bas qu’il ne nuit pas au champ de vision et est exempt de distorsion. Bref, quant à moi j’en ferais une nomination pour un prix Nobel... il resterait juste à trouver la catégorie.

Bien sûr, le casque n’est pas parfait : quand je l’enlève, mes cheveux sont toujours aussi moches qu’avec un casque intégral. J’ai déjà mentionné la fragilité du film antibuée; en regardant de près le casque pour la rédaction de ce texte j’ai vu que le film est égratigné dans la partie du haut sur presque toute sa largeur et sur environ ½ pouce de haut. La cause : le frottement de la visière avec la bordure caoutchoutée à chaque ouverture de la visière. Heureusement, ces éraflures se trouvent très loin du champ de vision. D’ailleurs si je voulais être vraiment pointilleux je mentionnerais que l’ouverture de la visière pourrait être plus douce. Peut-être qu’avec le temps ce mécanisme s’adoucira.

Je vous laisse juge concernant le prix à payer pour ce casque. Mais n’oubliez pas qu’on a souvent ce pour quoi on a payé...

En conclusion, ce casque m’a convaincu qu’un modulable pouvait être sécuritaire (approuvé DOT), pas trop lourd, pas plus bruyant qu’un intégral et d’une très grande qualité. De plus, le Shoei Neotec possède un écran solaire rétractable (QSV-1 pour les intimes)! J’achète!

Comme je ne fume plus, soyez rassuré, je ne fais pas le plein en en grillant une!


© 2008-2013 Presse Pixels International inc. Tous droits réservés.
Reproduction interdite sans autorisation préalable de Presse Pixels International inc.