« Retourner au nouveau site
Motoplus.ca
  nomad
LogoM+
bande3
 

In Vino Veritas
Texte: Ugo Levac
Photos: Didier Constant

DATE: 11 juin 2008
DURÉE : 3 heures
DISTANCE : 222 kilomètres
DÉPART : Pont Champlain, Montréal

TOPOGRAPHIE: 40% monts, 50% campagne, 10% forêt
TYPE DE ROUTE: 30% autoroute, 30% voies rapides, 35% routes secondaires, 5% routes municipales
TEMPÉRATURE: 23 degrés - TRAFIC: léger (semaine)

frelis1

Présentation
Si vous êtes de ceux qui ont la chance de pouvoir rouler en semaine, lorsque les routes des Cantons-de-l'Est et de la Montérégie sont désertes, saisissez-la avant qu’il ne soit trop tard. Que ce soit pour délier les bielles de votre monture, vous évader du quotidien ou simplement admirer le décor, la sortie que nous vous proposons risque de devenir une destination incontournable.

Sur la route... des vins
In Vino veritas. Cette expression latine signifiant «la vérité est dans le vin» colle à merveille à cette petite virée bucolique. Située à cheval sur l’Estrie et la Montérégie, une partie du parcours est en effet calquée sur la Route des vins, un pur hasard dont j’ai pris connaissance à mon retour, en navigant sur la toile.

Impossible de quitter une grande ville sans emprunter l'autoroute. Et sortir de Montréal ne fait pas exception à la règle. Pour cette escapade, prenez la 10 Est jusqu’à Ange-Gardien (sortie 55). Là, les terres agricoles s’étendent à perte de vue. L’apparition sporadique des Montérégiennes, que l’on distingue bien sur la carte topographique ci-dessous, flatte l’œil et donne du punch au relief. Une fois le plein fait (un geste de plus en plus dispendieux), empruntez la 235 Sud. La végétation est verdoyante à ce temps-ci de l’année. La route, légèrement surélevée, offre un beau point de vue sur la profondeur du décor. À l'horizon, on devine les sommets des Appalaches, partiellement cachés par la brume. Puis les premiers vergers apparaissent. Dès les premiers tours de roues, on s'aperçoit que la route a été repavée il y a bien longtemps. Plusieurs sections ont été refaites dernièrement, mais il s’agit de portions isolées. Malgré les trois couleurs de bitume utilisées pour boucher les trous et l’aspect postguerrier de l’asphalte, les sensations au guidon sont moins pires qu’on pourrait le craindre.

Arrivé à Farnham, jetez un coup d’œil sur le petit pont surplombant un bassin alimenté par la rivière Yamaska, mais attardez-vous surtout sur la hauteur et le débit de cette masse bouillonnante de couleur brunâtre. Il est en de même pour la plupart des cours d’eau rencontrés. Rarement limpide (en fait eauquebec.com considère l'eau de la Yamaska comme étant de «très mauvaise qualité»), son niveau et sa force impressionnent. Petit crochet à travers le vieux Farnham et retour sur une route située entre les fermes, les champs et la forêt. Pour ceux qui sont fascinés par l’armée, vous pouvez faire un aller-retour par la 233 (indiquée sur la carte par une icône de gendarme orange) le long du terrain de la Défense Nationale et avec un peu de chance vous verrez nos soldats s’éreinter à l’entraînement.

frelis2

L'auberge l'Oeuf est une institution de la région de Mystic/Bedford.

Mon rédacteur en chef sait très bien qu’à rester sur les voies rapides on passe souvent à côté de véritables trésors. Il a depuis longtemps compris que celles-ci sont certes plus rapides, mais d’un ennui mortel. Il m’en a fait une démonstration convaincante en sortant à Mystic, cinq kilomètres au nord de Bedford. À moins de cinq minutes de là, vous trouverez un des rares ponts couverts du Québec encore en usage. En empruntant cet ouvrage étroit à plancher de bois, c’est l’histoire qu’on traverse. Puis, vous passerez devant l’Oeuf, une petite auberge/salon de thé/chocolaterie logée dans un ancien magasin général, qui propose une table raffinée mettant les produits locaux à l'honneur. Sans parler des chocolats maison qui sont délicieux. Quelques vingtaines de mètres plus loin, protégée par un muret de briques rouges, se cache la plus ancienne grange polygonale du Québec et la seule qui ait 12 côtés. Son astucieux mécanisme rotatif et son architecture originale représentent fort bien l'ingéniosité de son concepteur, l'entrepreneur Alexander Solomon Walbridge qui l'a érigée en 1882. Cette grande-étable est formée de 12 murs pignons disposés autour d'un espace central. Le bâtiment comporte deux niveaux : un premier qui servait d'étable et un second, divisé en plusieurs espaces, dont des tasseries, le tout organisé autour d'une plaque tournante destinée à faciliter l'engrangement des récoltes. Ce bâtiment est désormais ouvert au public et on peut le visiter. Du 21 juin au 1er juillet, il y a aussi une expo-vente au cœur de Mystic où une trentaine de céramistes vous attendent avec leurs œuvres.

frelis2

La grange Walbridge est la plus ancienne grange polygonale du Québec et la seule qui ait 12 côtés

Premier passage à Bedford, le centre culturel des alentours, qui propose différents festivals tout au long de l’année, comme l’exposition de véhicules antiques, classiques et modifiés organisée le 31 août. Didier m’avait gentiment proposé d’échanger la B-King que j’adorais piloter contre la curieuse R1200GS qui me fascinait jusqu’à Frelighsburg; noble intention qui cachait pourtant un dessin plus diabolique. Entre Bedford et Frelighsburg, un parcours d’environ 30 kilomètres, vous avez droit à la section la plus sinueuse et la plus vallonnée de cette sortie; mon patron s’est gardé la monture la plus sportive pour en jouir pleinement, mais je ne suis pas dupe et j’apprends vite… Le décor se ressert, la visibilité décroît et 4 ou 5 courbes sont affichées à 35 km/h; soyez vigilants. Vous pouvez filer ainsi jusqu’à St-Armand ou prendre un petit chemin parallèle serpentant à travers la dense forêt qui vous mènera au même endroit.

Une fois le point le plus austral atteint, admirez le paysage. Certes, il y a la route qui monte et descend allègrement avec, à l’horizon, les montagnes américaines qui semblaient si loin il y a à peine 45 minutes. Il y a aussi les grands érables qui forment une voûte au-dessus de la route et les nombreux vignobles avec la vallée en arrière-plan. Mais ce sont les vieilles constructions qui nous intéressent. Des maisons centenaires, de style victorien, en briques, avec de superbes murets en pierres des champs. L’ancienne station-service Gulf, une pièce de collection rouillée, où le dernier prix proposé est affiché en gallon, trône dans ce paysage anachronique. L’ambiance est chouette; tout est très âgé, mais dans un état impeccable (exception faite des pompes précitées). Là se trouve l’esprit du coin, dans toutes ces sympathiques vieilleries. Bien encastré dans le creux des collines, abrité par les arbres, Frelighsburg vous accueille. Nous avons cassé la croûte dans un des deux restaurants avec terrasse au bord de la rivière. Une occasion de nous restaurer, d’échanger un peu, et dans mon cas, de récupérer les 184 chevaux de ma B-King. Frelighsburg est un autre pôle culturel de la région. Plusieurs activités ont lieu dans ce petit village huppé, comme la galerie à ciel ouvert organisée à la fin du mois d’août.

Crochet et retour éventuel dans un décor plus agricole avec son lot de vieilles granges, à 4 et non pas 12 côtés. Deuxième passage à Bedford, mais dans l’axe Est-Ouest cette fois-ci, une occasion de plus de parfaire vos observations architecturales. Suivez la 202 Ouest et vous longerez le superbe lac Champlain en passant par Venise-en-Québec, un village «kitsch» qui comporte probablement trois tentes-roulottes par maison. Les adeptes de l’ambiance camping/pétanque seront ravis... Vous enjamberez finalement le Richelieu et pourrez voir un ancien pont ferroviaire pivotant d’un noir macabre trônant en plein centre du large cours d’eau. Retour à la réalité des autoroutes, la 15 Nord dans ce cas-ci. Remarquez qu’en suivant le fleuve, les panoramas peuvent être très jolis, même en zone urbaine. À moins que vous décidiez d’allonger votre temps en selle en traversant la multitude de petits villages qui vous séparent de Montréal, c’est une option.

Après la bonne rasade de vin rouge que fut la sortie du jour, si vous n’avez pas un tant soit peu goûté à l’ivresse, il est probablement grand temps de faire le ménage dans votre garage et de remplacer la dernière cuvée qui y traîne pour une chaise roulante et un soluté.

CARTE INTERACTIVE (Cliquer sur le lien sous la carte pour agrandir celle-ci)


Agrandir le plan
 
 
 
Inscrivez-vous à l'infolettre:

AU SOMMAIRE
Accueil Actualités Essais
Dépêches Compétition Voyages
Rétro Produits Évaluations
Reportages Dossiers Images
Liens Contacts
Blog

LA BOUTIQUE motoplus.ca (à venir)

frelis5
Le pont couvert de Notre-Dame-de-Stanbridge

APPRÉCIATION DE LA BALADE

  • Courbes : 9/20
  • État de la route : 7 /20
  • Panorama : 14/20
  • Services : 7/20
  • Note perso : 16/20

TOTAL: 53/100

frelis3
 
La vieille station-essence Gulf à Pidgeon Hill
près de St-Armand.
 
   

 

© 2008 Presse Pixels International inc. Tous droits réservés.
Reproduction interdite sans autorisation préalable de Presse Pixels International inc.

Conception et réalisation: Induxia / PPI Inc.

 
accueil actus essais sport produits dossiers voyages en images