« Reportages

C'est dans l'adversité qu'on devient plus fort!

GSChallenge-J6-003

Texte: Costa Mouzouris — Photos: BMW Motorrad et participants

Jour 6. Le parcours est le plus difficile que nous ayons eu à relever depuis notre arrivée. Garder le sourire après 157 kilomètres en enfer, sur la légendaire piste Ho Chi Minh, constitue un véritable défi. En fait, cette randonnée est devenue ma référence en matière de difficulté à moto.

Ce matin au petit-déjeuner la tension était palpable quand l’officiel en chef Tomm Wolf (celui qui apparait sur la photo en ma compagnie) nous a avertis que cette sixième journée serait sans aucun doute la plus dure de la semaine, mais aussi la plus mémorable. Une journée où l’intelligence et l’esprit d’équipe joueraient un rôle déterminant.

Ce matin, la caravane s’est élancée très tôt du bivouac de Khun Tan. Les équipes de tête se suivent au classement et tout est à perdre ou à gagner à l’occasion de cet avant-dernier jour de compétition.

La première spéciale est survenue 27 kilomètres après le départ. Et quelle spéciale! Il s’agit d’une section monotrace de 10 kilomètres de long, hyper difficile, que nous mettons près de deux heures à négocier. Là, nous rencontrons les terrains les plus éprouvants du Trophée. Des montées trialisantes, par une température de 37º. Une chaleur et une humidité élevées. Nous faisons face à une succession interminable de sentiers escarpés, impitoyables, parsemés de roches et d’ornières. Des chemins qui seraient pénibles à négocier avec une petite moto d’enduro. Imaginez ce que ça donne avec une BMW GS d’aventure. Les meilleurs pilotes impressionnent. Ils attaquent les montées avec courage et détermination, réussissant souvent à se frayer un chemin dans ces cavées glissantes, faisant même l’aller-retour sur les pentes abruptes pour donner un coup de main à leurs coéquipiers. À ce niveau, la différence entre succès et échec est soit une petite racine d’arbre invisible ou une roche. Quand ce n’est pas une branche que l’on prend en plein visage parce qu’on a oublié de baisser la tête. Dans la situation présente, la camaraderie et l’esprit d’équipe sont les valeurs dominantes de ce test. Et le seul moyen d’engranger des points est d’aider nos coéquipiers à atteindre le sommet le plus rapidement possible. Quand nous y parvenons, nous sommes récompensés par un repos mérité sur les rives ombragées d’un lac de montagne. Juste gratification. Et l’annonce d’un repos mérité.

GSChallenge-J6-009c
Tomm Wolf et moi

La joie exprimée par ceux qui parviennent au sommet est l’un des moments marquants de ce Trophée 2016. Pourtant, nous ne sommes pas au bout de nos peines. Une route difficile de 15 kilomètres, toute en montée, nous attend. Et une autre colline insurmontable qui, une fois de plus, fait de nombreuses victimes. La deuxième spéciale est un exercice de remorquage simple en apparence, mais très difficile en réalité. Il faut en fait utiliser notre GS pour en remorquer une autre jusqu’à une piste de montagne, tourner autour d’un obstacle et revenir vers le bas, sans caler le moteur, ni arrêter ni chuter.

Après ce défi épuisant exécuté sous une chaleur torride, les 100 kilomètres suivants nous mènent à travers une région de jungle montagneuse avec des panoramas incroyables. Des montagnes russes sans fin qui exigent un niveau élevé de concentration de la part de chacun de nous. À l’arrivée au bivouac, à Wassana Raja, pas de temps de nous reposer ou de nous détendre. Il faut relever un autre défi. Encore! Compléter une autre spéciale. Il s’agit d’un arrêt aux puits qui consiste à effectuer un triple changement de roue (avec des codes de couleur). Rien de bien compliqué me direz-vous, mais avec la fatigue accumulée lors de cette semaine de roulage intensif, les erreurs sont au rendez-vous. Particulièrement quand il s’agit d’une course contre la montre. Il faut garder la tête froide sous la pression. Ce qu’a su faire l’équipe du Royaume-Uni, dont les changements des roues ont été impeccables.

Demain, dernière journée du Trophée. Nous revenons au point de départ de cette aventure magnifique, à Chiang Dao, où nous participerons à l’ultime épreuve du challenge.

GSChallenge-J6-00 GSChallenge-J6-001 GSChallenge-J6-012 GSChallenge-J6-011 GSChallenge-J6-010 GSChallenge-J6-009f GSChallenge-J6-009e GSChallenge-J6-009d GSChallenge-J6-009b OLYMPUS DIGITAL CAMERA GSChallenge-J6-008 OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA GSChallenge-J6-007 GSChallenge-J6-006 GSChallenge-J6-005 GSChallenge-J6-004 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Vidéoclip