« Évaluation

Aussi bon sur route que sur piste

Arai_Quantum_X-00

Photos : Pierre Désilets et Didier Constant

Conçu principalement pour la route, le nouvel Arai Quantum-X est un intégral haut de gamme à vocation sportive ou GT. Contrairement au Signet-X, son frère jumeau, ou au Corsair-X, destiné à la course, tous deux conçus pour les pilotes ayant une tête de forme ovale allongée, le Quantum-X se destine à ceux qui ont un crâne oval arrondi. C’est le compétiteur direct de l’excellent Shoei RF-1200. Et le remplaçant du défunt Quantum II, un casque qui m’a accompagné sur la route pendant une dizaine d’années.

Un peu de technique

La coque PBScLc (Peripherally Belted-Super Complex Laminate Construction) du Quantum-X est réalisée en fibre de verre supérieure, mélangée avec d’autres fibres haut de gamme. Elle adopte un nouveau procédé résineux appliqué entre chaque couche. De plus, elle met de l’avant une nouvelle forme organique, plus ronde, offrant le minimum d’aspérités, dénommée R75. Celle-ci vise à favoriser l’écoulement de l’air sur la coque et à maximiser la glisse du casque lors d’une chute.

La calotte se décline en quatre grandeurs (une toutes les deux tailles de casque) pour un ajustement idéal en fonction de la forme et du diamètre de votre crâne.

Arai_Quantum_X-04

Le calotin est quant à lui réalisé dans un EPS souple et résistant à la fois, à densité multiple (3 à 5 selon les endroits). Il est étudié pour absorber les impacts de façon optimale en fonction de l’endroit où ils surviennent.

Le système de rétention est assuré par une sangle en nylon classique et une boucle à double anneau en D. Le surplus de sangle se replie sur lui-même et se fixe à l’aide d’un bouton pression.

Le Quantum-X adopte le système d’axe variable (VAS en anglais) propre à Arai, dont la cinématique permet de changer l’écran rapidement. La visière Max Vision est secondée par un écran antibuée Pinlock fourni à l’achat. Elle reçoit un système de verrouillage emprunté à la F1, facilement manipulable avec des gants.

Sur route

Lorsque l’on enfile le Quantum-X pour la première fois, on est surpris par son ajustement serré, mais confortable. C’est un vrai don du ciel que de porter un casque morphologiquement adapté. On ressent immédiatement la qualité propre à la marque japonaise. De sa forme organique, reconnaissable entre toute, à son absence de gadgets inutiles. Au fil des ans, les casques Arai ont évolué dans le détail, car, à la base, leur conception est soignée et correspond à des impératifs de confort et de sécurité, non de look et de mode.

Arai_Quantum_X-06

Fabriqué à la main, comme tous les Arai, le Quantum-X affiche une qualité et une finition superlatives. À l’instar de tous ceux que j’ai eu l’occasion d’essayer, au cours des 40 dernières années, il est quasiment irréprochable. C’est un produit haut de gamme dont la qualité se ressent à l’usage.

Par rapport au Quantum II, l’intérieur a changé. Tout comme la taille. Avant, je portais un XL,  mais avec le Quantum-X, je suis à l’aise dans un L. La coque a en effet changé, comme c’est le cas pour tous les Arai X.

En raison de sa forme plus arrondie, le Quantum-X facilite le port de lunettes de vues. Il possède en effet plus d’espace sur les côtés, au niveau des tempes.

La coiffe intérieure démontable et lavable est réalisée dans un tissu doux « Eco-Pure » qui possède des propriétés antibactériennes. Les mousses intérieures FCS (Facial Contour System) sont ergonomiques et disposent de fixations amortissantes. Leur épaisseur se règle sur plus ou moins 5 mm grâce à l’utilisation de minicouches de mousse effeuillables de type « Peel Away ». L’intérieur est réalisé pour intégrer de petits écouteurs audio dans des poches ad hoc situées dans les mousses.

Système de verrouillage exclusif de la visière
Système de verrouillage exclusif de la visière utilisable à une seule main

Comme sur le Corsair-X, la ventilation frise la perfection. C’est l’un des meilleurs systèmes sur le marché. L’air circule amplement et librement à l’intérieur du casque tandis que l’air chaud en est extrait efficacement. Les évents supérieurs sont parfaitement dessinés et remplissent leur fonction à merveille.

La bavette antiremous en tissu, sous le menton, est dorénavant installée à l’usine. Elle est très efficace et contribue à la bonne insonorisation du Quantum-X. Elle est complétée par un spoiler escamotable, intégré à la mentonnière, exclusif à Arai.

Relativement léger pour un casque de route, le Quantum-X affiche 1590 g, en taille L, sur notre balance à bagage. Excellent pour un casque qui rencontre les normes DOT et Snell M2015. Il vous permet d’avaler les kilomètres sans fatigue excessive pour votre cou.

Sur piste

Arai_Quantum_X-01

Même si le Quantum-X n’est pas à proprement un casque de compétition — ce rôle est dévolu au superlatif Corsair-X —, il se débrouille très bien sur piste. Homologué Snell, il est accepté par les plus grandes fédérations motocyclistes et organismes de sanction.

Grâce à sa forme organique, il offre très peu de résistance à l’air et n’a pas tendance à se relever sous la pression. En position de recherche de vitesse, tête baissée derrière la bulle, menton appuyé sur le réservoir, il ne taxe pas vos cervicales. Il procure une tenue aérodynamique difficile à prendre en défaut. Même à haute vitesse, il ne bouge pas d’un cheveu sur votre tête.

La visière Max-Vision, qui est dérivée de celle introduite sur le Corsair-X, offre un champ de vision vertical et horizontal supérieur à la moyenne (légèrement plus petit que sur le Corsair-X cependant). De plus, la visière se verrouille en position fermée, grâce à son mécanisme de blocage exclusif. L’écran Pinlock intégré est idéal pour les journées humides ou fraîches. Il prévient la formation de buée et garantit une vision inaltérée en piste, comme sur route d’ailleurs.

Bien insonorisé, le Quantum-X est un charme sur piste, surtout si vous portez des bouchons auditifs. Vous avez l’impression d’être dans une bulle, tout en entendant les bruits essentiels, comme ceux émanant du moteur. Il est moins bruyant que le Corsair-X et se compare avantageusement au Defiant à ce chapitre.

Arai_Quantum_X-02

En résumé

Le nouvel Arai Quantum-X est une réussite à tout point de vue. Parfaitement réalisé, c’est l’un des meilleurs casques sport-GT sur le marché, avec son frère jumeau, le Signet-X et le Shoei RF-1200. Utilisable sur route comme sur piste, il vous satisfera dans toutes les conditions. Si vous accordez de l’importance à votre sécurité et pensez que votre cerveau mérite mieux qu’un bol en plastique, c’est l’un des casques à acheter en priorité.

Décliné dans les tailles allant du XS au XXL, l’Arai Quantum-X s’affiche dans 7 coloris unis (noir, noir matte, noir Frost, blanc, blanc matte, argent, jaune fluo) et 15 coloris multicolores.

L’Arai Quantum-X se détaille 979,95 $ pour les modèles unis et 1162,95 $ pour les versions multicolores. Un prix que certains trouvent excessif, mais qui est justifié quand on prend en compte sa qualité et son niveau de finition supérieur. D’autant qu’il offre en prime un système de ventilation parmi les meilleurs du marché. Et un niveau de protection optimal. Il ne lui manque qu’une visière photochromique ou, à la rigueur, un écran solaire rétractable, pour atteindre la perfection.

Enfin, pour les pilotes dont la forme de tête est légèrement ronde, c’est un cadeau des Dieux. L’un des seuls casques leur étant destinés spécifiquement. Et ça, ça n’a pas de prix.

Les casques Arai sont distribués au Canada par Fullbore Marketing et sont disponibles chez tous les bons motocistes.

Arai_Quantum_X-05

VERDICT

ON AIME

  • Le look classique ;
  • La forme intérieure ovale arrondie ;
  • L’insonorisation ;
  • Le confort ;
  • La finition.

ON AIME MOINS

  • Le système de rétention de la visière qui gagnerait à être modernisé ;
  • L’absence de visière photochromique ou d’écran solaire rétractable ;
  • Le prix élevé.

Note globale : 5/5 — Recommandé par motoplus.ca