« Dépêches

Un autre fleuron de l’industrie motocycliste britannique devient propriété indienne

bsa-rocket-gold-star-1958

En effet, selon un article du magazine Motofire, BSA aurait été acquise en totalité par le constructeur indien Mahindra, par le biais de sa filiale Classic Legends Private Limited, au coût de 4,1 millions de dollars.

Selon les observateurs, il s’agit d’un prix élevé étant donné que la marque est inactive depuis des années (BSA se contente de gérer les droits de licence de ses marques au Royaume-Uni, au Japon, à Singapour, en Malaisie, aux États-Unis, au Mexique et au Canada où elle n’aurait généré que 34 000 $ de revenus au cours des 12 derniers mois).

Il semblerait que Mahindra & Mahindra Limited veuille relancer BSA et produire des motos pour les marchés européen, nord-américain et japonais où les marques indiennes, dont Bajaj, Hero, et TVS peinent à s’implanter et doivent s’associer avec des marques occidentales connues (respectivement KTM, Buell et BMW) pour y parvenir. Seule Royal Enfield connait un certain succès en Occident avec ses Bullet, Classic et Cafe Racer qui profitent de la vague classique qui règne sur ces marchés.

On rappellera que Mahindra a acquis 51 % des actions de Peugeot Motorcycles l’an dernier.

En photo, la BSA Rocket Gold Star 1958.

Source : Motofire