« Compétition

Martin sacré Champion du Monde

2018-Jorge-Martin_Champion-du-monde-Moto3-01

Jorge Martin fait ses débuts sur sa scène internationale en 2015 en compagnie de l’écurie Mapfre Mahindra. L’Espagnol, tout fraîchement sacré en Red Bull MotoGP Rookies Cup, marque d’ailleurs son premier point à l’occasion du Grand Prix du Qatar et son compteur ne tardera pas à s’enrichir d’autres bons résultats, si bien qu’il termine cette première campagne au 17e rang.

L’année suivante, le Madrilène rempile de plus belle avec son équipe et inscrira son tout premier podium en République tchèque sur le mouillé. Malheureusement, le pilote ibérique manquera aussi deux courses pour cause de blessure… ce qui ne l’empêchera néanmoins pas de se classer 16e au Championnat.

En 2017, Jorge Martin décide alors de migrer chez Del Conca Gresini Moto3 et signe d’entrée une troisième place à Losail. À vrai dire, cette saison-là lui réussira particulièrement comme en témoignent ses huit autres podiums, ses neuf poles et sa victoire décrochée pour la grande finale de Valence, qui lui permet d’ailleurs de repartir avec la quatrième place du classement général.

Mais ce n’était rien à côté de ce qui l’attendait en 2018…

2018-Jorge-Martin_Champion-du-monde-Moto3-03

De nouveau engagé sous les couleurs de l’écurie Del Conca Gresini Moto3, Jorge Martin gagne au Qatar, mais ne fait pas mieux que 11e trois semaines plus tard, en Argentine. Le Madrilène doit pour conséquent céder les rênes du championnat à Aron Canet (Estrella Galicia 0,0). À Austin, le représentant de l’écurie Del Conca Gresini Moto3 réagit avec une victoire et repasse en tête, avant de connaître de nouveau deux courses difficiles à Jerez et au Mans ; impliqué une première fois dans un incident avec Aron Canet, puis dans un accrochage avec le nouveau meneur Marco Bezzecchi.

Jorge Martin réduit toutefois son retard avec sa victoire du Mugello et trébuche dans la foulée en Catalogne alors qu’il menait l’épreuve : tout est à refaire !

Mais le vent tourne dès la manche à suivante à Assen, qu’il remporte tandis qu’au même moment son adversaire se fait piéger. Le voici cette fois de retour aux commandes du classement général. Le pilote ibérique enchaîne avec un triomphe au Sachsenring, quand soudain, catastrophe : ce dernier se casse la main gauche lors des FP1 du GP de République tchèque !

Contraint de déclarer forfait, Jorge Martin voit son rival reprendre le contrôle.

En Autriche, le représentant de l’écurie Del Conca Gresini Moto3 décide de serrer les dents pour terminer sur la troisième marche du podium derrière Marco Bezzecchi et Enea Bastianini. À Misano, c’est cette fois au tour de Marco Bezzecchi de partir à la faute. Pourtant la victoire lui tendait les bras. En passant le drapeau à damier en deuxième position, Jorge Martin héritait de fait des commandes, que dès lors il ne lâchera plus.

2018-Jorge-Martin_Champion-du-monde-Moto3-02

Vainqueur à Aragon, le Madrilène repart ensuite avec une quatrième place à Buriram ; circuit où Marco Bezzecchi se fait percuter par Enea Bastianini (Leopard Racing). Son dauphin reviendra néanmoins à une toute petite longueur de lui à Motegi, avec cette victoire combinée à son erreur.

Mais là encore les choses s’inversent à Phillip Island. Marco Bezzecchi est embarqué dans une chute avec Gabriel Rodrigo (RBA BOE Skull Rider) et Jorge Martin, arrivé quatrième, reprend les commandes du championnat. En arrivant à Sepang, ses 12 points d’avance sur Marco Bezzecchi et ses 20 autres sur Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini Moto3), lui offrent une première balle de match. Et Jorge Martin saura la saisir en remportant la course. Au même moment, son adversaire perd pas mal de places dans le dernier tour et ne fait pas mieux que cinquième. Les jeux sont faits. #Mart1nator est Champion du Monde Moto3 !

L’an prochain Jorge Martin grimpera en Moto2 en compagnie de l’écurie Red Bull KTM Ajo.

Source et photos : MotoGP.com