« Compétition

Honda retrouve le chemin de la victoire au Bol d'Or, après 22 ans d'attente !

Podium

Photos : Suzuki Racing, Honda France, Kawasaki France, Yamaha Racing, Jonathan Godin, The Good Shoot, David Reygondeau, Morgan Mathurin (Bol d’Or), FIMEWC

Le Championnat du monde d’endurance 2018-2019 a débuté à un rythme fou, devant 69 000 spectateurs réunis au Circuit Paul Ricard pour célébrer ce 82e Bol d’Or. Sur la grille, 42 équipes de 13 nationalités s’alignaient pour en découdre pendant 24 heures. Sans merci ! BMW en tête pendant les premiers tours, une échappée Kawasaki jusqu’au début de la nuit, puis celle de Suzuki grâce à un coup de stratège lors d’une intervention du Safety car en début de soirée, une Honda tenante du titre qui pointe brièvement le bout de son carénage devant tout le monde avant de perdre un quart d’heure à son stand à la suite de problèmes mécaniques, et le retour de Kawasaki jusqu’à sa rétrogradation définitive à deux heures de l’arrivée, victime de soucis d’alimentation électrique. Le tout pour ouvrir une voie royale à Honda, poussé dans ses derniers retranchements par Yamaha jusque sur la ligne d’arrivée. Avec des vitesses de pointe de plus de 340 km/h pour les motos les plus véloces. Une course folle… Mais quelle course !

Freddy Foray
Freddy Foray et ses coéquipiers Josh Hook et Mike Di Meglio offrent à Honda sa première victoire au Bol d’Or depuis 22 ans

Honda a donc gagné sous le soleil provençal, au terme de 698 tours, avec deux Yamaha à ses trousses. Ce que la marque ailée n’avait plus fait au Bol d’Or depuis 1996, au Castellet d’ailleurs, avec Alex Vieira, William Costes et Christian Lavieille.

Pour l’équipe nippo-française FCC-TSR Honda France (Technical Sports Racing), cette 82e édition fut tout sauf une promenade de santé. Surtout pour le trio composé de l’Australien Josh Hook, ainsi que des Français Freddy Foray et Mike Di Meglio qui — soucis mécaniques du début de soirée aidant — a été contraint de ferrailler jusqu’au bout avec deux Yamaha YZF-R1 dans son sillage. Dont la moto officielle du YART/Yamaha qui revint même dans ses roues, à 13 secondes seulement, au cours de la dernière heure… Jusqu’à ce qu’elle doive effectuer un ultime ravitaillement en carburant.

SRC Kawasaki France
Randy De Puniet dans ses œuvres sur la ZX-10RR de SRC Kawasaki France

En tête pendant la quasi-intégralité de la course, le Team SRC Kawasaki France a été victime de problèmes mécaniques dans les deux dernières heures. Pourtant meneur tout au long du week-end, l’équipage de Randy De Puniet, David Checa et Jérémy Guarnoni a été relégué à la septième position en raison d’une panne électrique.

Des ennuis qui profitent à la FCC TSR Honda France, championne du monde en titre : « Nous avons eu de la chance, toutes les équipes de pointe ont souffert de problèmes mécaniques pendant la course. C’est arrivé chez nous assez tôt, ce qui nous a permis de remonter au classement, » confie l’Australien Josh Hook après une course parfaitement maîtrisée aux côtés de ses coéquipiers.

YART
La n° 7 du YART réalise une superbe deuxième place

Victimes de problèmes en début d’épreuve, l’équipe YART Yamaha et l’écurie Yamaha WEPOL Racing ont toutes deux réalisé une course fantastique !

Associé à Broc Parkes et Marvin Fritz, Niccolò Canepa, alors au guidon de la Yamaha n° 7, a été victime d’une chute après une fuite d’huile sur sa moto en tout début de soirée samedi. « C’est assurément l’une des plus belles courses de ma carrière ! L’équipe a réalisé un superbe travail qui nous a permis de terminer deuxième », déclarait le pilote italien. L’écurie montre qu’il faudra  compter avec elle toute la saison.

Wepol Racing
La R1 de Wepol Racing se classe troisième

Autre performance à noter, celle de l’écurie WEPOL Racing (Yamaha n° 13) qui monte sur la troisième marche du podium. « On a découvert notre YZF-R1 mardi » indiquait Matthieu Lagrive. Un changement de marque tardif certes, mais qui n’aura pas empêché l’équipe de réaliser un week-end parfait sans aucun problème.

Gert56 German Endurance Racing Team
Sixième au général, l’écurie Gert56 German Endurance Racing remporte le classement Superstock

En catégorie Superstock, le Gert56 German Endurance Racing Team sur BMW s’est adjugé la victoire en terminant sixième au scratch. Une très belle performance pour cet équipage allemand composé de Julian Puffe, Stefan Kerschbaumer et Filip Altendorfer. Ils terminent avec deux tours d’avance sur la Kawasaki ZX-10RR de l’écurie Webike Tati Team Trickstar.

Source : Communiqué de presse Circuit Paul Ricard/Françoise Dompierre

Galerie

Classement

Di Meglio, Hook, Foray
Di Meglio, Hook, Foray
  1. — 1 — F.C.C. TSR Honda France — Honda — (EWC)
  2. — 7 — YART/Yamaha — Yamaha (EWC)
  3. — 13 — WEPOL Racing — Yamaha (EWC)
  4. — 8 — Bolliger Team Switzerland — Kawasaki (EWC)
  5. — 2 — Suzuki Endurance Racing Team — Suzuki (EWC)
  6. — 56 — Gert56 German Endurance Racing Team — BMW (SST)
  7. — 11 — Team SRC Kawasaki France — Kawasaki (EWC)
  8. — 4 — Webike Tati Team Trickstar — Kawasaki (SST)
  9. — 65 — Motobox Kremer Racing #65 — Yamaha (EWC)
  10. — 21 — Mercury Racin — BMW (EWC)
  11. — 77 — Wójcik Racing Team — Yamaha (EWC)
  12. — 44 — No Limits Motor Team—  Suzuki (SST)
  13. — 777 — Wójcik Racing Team 2 — Yamaha (SST)
  14. — 24 — BMRT 3D Maccio Racing—  Kawasaki (SST)
  15. — 333 — Yamaha Viltaïs Pierret Experiences — Yamaha (EWC)
  16. — 26 — Zuff Racing Team — Honda (SST)
  17. — 61 — Mototech EWC Team — Yamaha (EWC)
  18. — 55 — National Motos — Honda (EWC) 12
  19. — 34 — JMA Motos Action Bike — Suzuki (SST)
  20. — 121 — Falcon Racing — Yamaha (SST)
  21. — 35 — TMC 35 — Yamaha (SST)
  22. — 22 1— 4 Maco Racing Team— Yamaha (EWC)
  23. — 37 — Space Moto — Suzuki (EWC)
  24. — 50 — Motors Events — Suzuki (SST)
  25. — 64 — Acro Racing Team 64 — Yamaha (EWC)
  26. — 29 — Glazik Moto - Sport Passion Endurance — Suzuki (EWC)
  27. — 156 — Players — Kawasaki (SST)
  28. — 89 — Phi Endurance — Kawasaki (EWC)
  29. — 86 — Pitlane Endurance — Yamaha (SST)
  30. — 212 — Team Dunlop Motors Events — Suzuki (SST)
  31. — 20 — FLAM Racing #20 — Suzuki (SST)
  32. — 12 — LCR Endurance — Yamaha (SST)
  33. — 38 — FGN RRacing — Yamaha (SST)
  34. — 70 — TeamGP — Yamaha (SST)
  35. —  74 — Seigneur Motorsport Racing — BMW (SST)
  36. — 22 — Team 202 — Yamaha (SST)
  37. — 9 — Tecmas — BMW (EWC)
  38. — 17 — TTS Excent — Kawasaki (EXP)

43998698444_dc82343751_b

Non qualifiés (moins de 516 tours, 75 % du leader)

La Honda 111 à la chasse
La Kawasaki Team Coyote Louit Moto devance la Honda 111
  • 33 Team 33 Coyote  Louit Moto Kawasaki (SST)
  • 62 GSM RACING Suzuki (EWC)
  • 3 AM Moto Racing Competition Kawasaki (SST)

Abandons

Honda Endurance Racing
Honda Endurance Racing
  • 40 FAST TEAM RACING Kawasaki (SST)
  • 72 Junior Team LMS Suzuki Suzuki (SST)
  • 90 Team LRP Poland BMW (EWC)
  • 10 SET Racing Yamaha (EWC)
  • 93 Exteria Eko Racing Team BMW (SST)
  • 196 FSB MATT RACING Kawasaki (EWC)
  • 68 ATOMIC 68 Suzuki (SST)
  • 111 Honda Endurance Racing Honda (EWC)
  • 36 3ART- MOTO TEAM 95 Yamaha (EWC)
  • 18 Team 18 Sapeurs Pompiers Kawasaki (SST)
  • 76 Cottard Motosport Suzuki (SST)
  • 6 ERC-BMW Motorrad Endurance BMW (EWC)
  • 27 TRT27 BAZAR 2 LA BECANE Suzuki (SST)
  • 41 Rac 41 Honda (SST)
  • 66 sarazin motorsport by hall moto 02 Yamaha (SST)
  • 91 ENERGIE ENDURANCE 91 Kawasaki (SST)
  • 96 MOTO AIN Yamaha (SST)
  • 16 TEAM BROKE RACING Yamaha (EWC)