« Compétition

Mahias Champion du monde !

WSSP-Lucas-Mahia-Champion-2017-07

 Photos : Didier Constant et Yamaha

Lucas Mahias, le pilote officiel de l’écurie Yamaha/GRT, a réalisé une performance sensationnelle sous les projecteurs du circuit de Losail au Qatar, à l’occasion de la dernière manche de la saison. Parti de la pole, il remporte une superbe victoire, malgré une pression énorme, et devient le Champion du monde FIM Supersport 2017. Ayant besoin de finir au dixième rang pour décrocher le titre, le Français au caractère intrépide a néanmoins décidé de finir la saison en apothéose, sur une victoire. Il a mené la course en tête et s’est battu, dans les derniers tours, avec son compatriote Jules Cluzel qu’il devance au fil d’arrivée par la faible marge de 0,023 seconde. Derrière les deux Français, le sextuple Champion du monde WSSP, le Turc Kenan Sofuoglu qui s’était fracturé le bassin et une hanche lors de la manche française, à Magny-Cours, fait une course courageuse, malgré ses blessures pour terminer troisième et vice-champion.

WSSP-Lucas-Mahia-Champion-2017-01

Âgé de 28 ans, Lucas Mahias, originaire de Mont-de-Marsan, dans les Landes, est couronné à sa première saison complète en WSSP, au guidon de la nouvelle Yamaha YZF-R6. Le Landais est le quatrième pilote français, après Stéphane Chambon (1999), Fabien Foret (2002) et Sébastien Charpentier (2005-2006) a décroché le titre mondial en WSSP.

« C’est incroyable, je n’aurais jamais cru en arriver là il y a dix ans quand je me suis lancé dans la moto », a réagi le fantasque pilote français à l’arrivée.

WSSP-Lucas-Mahia-Champion-2017-03

Mahias qui a commencé la moto sur le tard, en 2008, sous l’égide de Serge Nuques, a cependant connu une ascension rapide puisqu’en plus de son titre fraîchement acquis, il a également été couronné Champion du monde d’endurance 2016, Champion de France Supersport 2014 et vice-champion de France Supersport en 2009. Il a également remporté deux victoires en Superstock 1000 sur une Yamaha R1, en 2016 et couru quelques courses en WSBK et en Moto2 au guidon de la Transfiormer.

 

Galerie