« Compétition

Marquez remporte un Grand Prix complètement fou !

Marquez remporte le GP d'Australie

Les pilotes MotoGP se donnaient rendez-vous sous un ciel nuageux, mais une piste sèche au départ de leur course à l’occasion du Grand Prix Michelin d’Australie.

Qualifié en pole position, Marc Marquez (Repsol Honda Team) négociait le premier virage en tête avant d’être immédiatement délogé par Jack Miller (EG 0,0 Marc VDS). Principal rival de Marquez dans la lutte pour le titre, Andrea Dovizioso (Ducati Team) commettait une erreur à l’entame de la deuxième boucle et se voyait repoussé en 20e position.

Jack Miller (43) a mené les premiers tours du GP d'Australie
Jack Miller (43) a mené les premiers tours du GP d’Australie à la grande joie de ses supporters

Alors que Miller creusait un léger écart, Maverick Vinales et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) reprenaient le dessus sur Marquez alors que Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), complétait le Top 5 avant d’être devancé par l’Aprilia d’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini).

Après cinq tours, Miller rétrogradait peu à peu dans la hiérarchie laissant les commandes de l’épreuve au trio Rossi, Vinales et Marquez. Zarco était quatrième avant de s’imposer sur Vinales et de se hisser en deuxième position. Pendant ce temps, A. Espargaró se faisait piéger à hauteur du premier virage sous les yeux de Cal Crutchlow (LCR Honda).

Vinales (25), Rossi (46), Marques (caché), Iannone et Zarco se sont livré un duel épique
Vinales (25), Rossi (46), Marques (caché), Iannone et Zarco se sont livré un duel épique

Sur une erreur de Rossi au virage n° 4, Zarco se positionnait en tête, suivi par Marquez. Le Français parvenait à contenir le tenant du titre tandis que Miller réussissait à placer sa RC213V devant Rossi et Viñales. Non loin derrière, se tenaient Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), Cal Crutchlow et Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), lequel complétait le peloton des leaders

À mi-parcours, Rossi doublait Marquez pour se lancer à la poursuite de Zarco. Après plusieurs vaines tentatives, Marquez dépassait à son tour le pilote Monster Yamaha Tech3. Zarco n’avait pas dit son dernier mot puisqu’en plus de répliquer, il repassait Rossi.

Pourtant menacé par les deux Yamaha officielles, Zarco gardait son sang-froid avant de perdre quelque peu du terrain à neuf tours du drapeau à damier.

Zarco (5) s'est montré très en forme (ici face à Marquez)
Johann Zarco (5) s’est montré très incisif (ici face à Marquez) et manque le podium d’un cheveu

Au terme d’une manœuvre légèrement optimiste, Marquez produisait l’effort pour prendre l’avantage sur Rossi et Vinales, lequel manquait de chuter quelques instants plus tard aux abords de la deuxième courbe.

La passe d’armes qui opposait Zarco, Rossi et Iannone profitait à la fois à Marquez, qui creusait l’écart, et à Vinñales, lequel faisait la jonction. Défait de Iannone, le Catalan est arrivé à battre Zarco sur la ligne pour 16 petits millièmes.

Le double Champion du Monde Moto2 s’emparait malgré tout du titre de Recrue de l’année. Meilleur pilote indépendant, il terminait devant Crutchlow, Iannone, Miller et Rins.

Crutchlow  (35) et Iannone (29) terminent 5e et 6e
Crutchlow (35) et Iannone (29) terminent 5e et 6e

Pol Espargaró et Bradley Smith (Red Bull KTM Factory Racing) offraient de leur côté un nouveau Top 10 à KTM. Ils devançaient Scott Redding (Octo Pramac Racing), premier représentant Ducati, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) et Andrea Dovizioso (Ducati Team).

Pol Espargaro (44) et Bradley Smith terminent respectivement 9e et 10e pour KTM
Pol Espargaro (44) et Bradley Smith terminent respectivement 9e et 10e pour KTM

Crédité de la 13e place, l’Italien accuse désormais 33 points de retard au général sur Marquez. Vinales est pour sa part exclu de la course au titre au nombre de victoires.

Mauvais week-end pour Dovizioso (04) qui termine 13e derrière Pedrosa (26)
Mauvais week-end pour Dovizioso (04) qui termine 13e derrière Pedrosa (26)

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Rossi, Marquez, Vinales
Rossi, Marquez, Vinales

Source et photos : MotoGP.com