« Compétition

Dovizioso s’impose avec panache

04-MotoGP-Motegi-Japon-.Dovizioso-Marquez

Andrea Dovizioso (Ducati Team) a triomphé pour la septième fois en catégorie reine au terme d’une lutte à couteaux tirés face à Marc Marquez (Repsol Honda), son principal rival pour le titre, jusqu’à l’arrivée.

Départ en rang serré, sous la pluie
Départ en rang serré, sous la pluie

Qualifié en troisième position, Marc Marquez virait en tête au premier freinage avant d’être battu par Jorge Lorenzo (Ducati Team). Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) était pour sa part troisième devant Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), Andrea Dovizioso et Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar).

Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) figurait en embuscade au septième rang devant Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) et le duo du team Movistar Yamaha MotoGP, Maverick Viñales et Valentino Rossi.

Petrucci (09), ici devant Marquez (93) et Dovizioso (04) a mené une grande partie de la course. Il termine troisième.
Petrucci (09), ici devant Marquez (93) et Dovizioso (04) a mené une grande partie de la course. Il termine troisième.

Au troisième passage, Petrucci, alors le plus rapide en piste, s’installait en tête devant Lorenzo et Marquez. Le Champion du Monde mettait toutefois les bouchées doubles pour se lancer à la poursuite de Petrucci accompagné de Dovizioso.

À quelques encablures, Zarco, cinquième, se retrouvait intercalé entre les deux GSX-RR de Iannone et de Rins. Le représentant Yamaha a tenté de hausser le ton pour se mettre à l’abri de ses deux adversaires, en vain. Les deux Suzuki parvenaient à se maintenir dans son sillage.

Zarco (05) à la lutte avec les Suzuki Boys, Rins (42) et Iannone (29)
Zarco (05) à la lutte avec les Suzuki Boys, Rins (42) et Iannone (29)

Alors que Lorenzo rétrogradait au classement, Rossi, qui venait tout juste de le dépasser se faisait piéger. Il se retrouve désormais mathématiquement exclu de la course au titre.

À 15 tours du drapeau à damier, Marquez n’accusait plus que trois dixièmes de retard sur Petrucci, seul parmi les trois leaders à avoir opté pour le pneu extrasoft à l’arrière. Dovizioso pointait quant à lui troisième, légèrement en retrait.

Le pilote Honda s’emparait des commandes de l’épreuve deux tours plus tard, rattrapé par Dovizioso qui a également réussi à venir à bout de Petrucci. S’en est suivie une lutte à couper le souffle entre les deux prétendants à la couronne. Si Marquez a longtemps mené les hostilités, son rival Ducati a su garder son sang-froid, attendant son heure.

« DesmoDovi » portait en effet une attaque à six boucles de la fin. Bien qu’ayant creusé un léger écart, Marquez répliquait presque immédiatement avant d’abdiquer. Petrucci terminait sur la troisième marche du podium.

09-MotoGP-Motegi-Japon-A-Espargaro
Belle course d’Aleix Espargaro qui s’empare de la septième place sur son Aprilia

Quatrième, Iannone s’offrait son meilleur résultat depuis son passage chez Suzuki. Il devançait Rins, premier rookie de la hiérarchie, Lorenzo et A. Espargaró.

Premier pilote Yamaha, Zarco devait se contenter de la huitième position devant Viñales et son compatriote Loris Baz (Reale Avintia Racing), lequel complétait le Top 10.

D’autres ont chuté durant ce rendez-vous à l’image de Cal Crutchlow (LCR Honda), à deux reprises, de Kohta Nozane (Monster Yamaha Tech3) ou encore d’Álvaro Bautista et de Karel Abraham (Pull&Bear Aspar Team). Dani Pedrosa (Repsol Honda) a pour sa part abandonné.

Mauvais week-end pour l'écurie Yamaha Movistar. Rossi (46) chute, Vinales termine 9e
Mauvais week-end pour l’écurie Yamaha Movistar. Rossi (46) chute, Vinales termine 9e

Au Championnat du Monde, Marquez ne compte plus que 11 points d’avance sur Dovizioso avec trois courses à disputer. Viñales est troisième à 41 points.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Marquez, Dovizioso, Petrucci
Marquez, Dovizioso, Petrucci

Vidéoclip

Source : MotoGP.com — Photos : constructeurs