« Compétition

Dovizioso prolonge la course au titre

Dovizioso (04), Lorenzo (99)

Contrairement à leurs homologues Moto2 et Moto3, les pilotes MotoGP se sont eux donné rendez-vous sur une piste détrempée au Grand Prix Shell de Malaisie. Malgré l’arrêt de la pluie, la course fut logiquement déclarée « wet ».

Qualifié en pole position, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) élargissait la trajectoire au premier freinage et permettait à Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) de prendre l’avantage. Le Français creusait rapidement l’écart puisqu’il comptait déjà près de deux secondes au premier passage. Il devançait alors Jorge Lorenzo (Ducati Team) et Marc Marquez (Repsol Honda Team). Andrea Dovizioso (Ducati Team) pointait au quatrième rang devant Dani Pedrosa, Bradley Smith (Red Bull KTM Factory Racing) et Álex Rins (Team Suzuki Ecstar).

03-MotoGP-Sepang-Zarco
Début de course magique pour Zarco qui mène la course pendant une dizaine de tours. Victime de ses pneus en fin de course, il réalise néanmoins une superbe troisième place.

Aux commandes, Zarco réussissait à maintenir une avance confortable sur Lorenzo. Marquez, plus rapide sur les premiers secteurs du tracé malaisien, se voyait pour sa part légèrement distancé par le Majorquin. Alors que Dovizioso se montrait de plus en plus insistant, il prenait l’avantage au quatrième passage pour se lancer à la poursuite de Lorenzo.

Après cinq boucles, l’écart entre Zarco et Lorenzo n’était plus que d’une seconde. L’Espagnol, traditionnellement peu à l’aise dans ces conditions, mettait les bouchées doubles pour réduire son retard sur le pilote tricolore. Défait de son adversaire pour le titre, Dovizioso est de son côté arrivé à revenir dans le sillage de son coéquipier.

Chaussé du soft à l’arrière, Zarco devait s’incliner face aux deux représentants Ducati peu avant la mi-course. Malgré ses efforts, il était rapidement décroché, mais il comptait néanmoins plus de 1.5 seconde sur Marquez.

Quatrième, c'est le mieux que pouvait faire Marquez à Sepang, sans risquer la chute.
Quatrième, c’est le mieux que pouvait faire Marquez à Sepang, sans risquer la chute.

Dans cette configuration, le Catalan aurait mathématiquement décroché la couronne mondiale, mais Dovizioso était loin d’avoir dit son dernier mot. À sept boucles du drapeau à damier, il enregistrait le tour le plus rapide. Pendant ce temps, Lorenzo recevait un signal au tableau de bord lui indiquant de changer de cartographie.

À cinq tours de l’arrivée, Lorenzo manquait de chuter au dernier virage ; une erreur qui permettait à Dovizioso de s’installer aux commandes et de garder ses chances dans la lutte pour le titre. L’Italien produisait ensuite l’effort pour filer tout droit vers son sixième succès de l’année devant Lorenzo. Zarco confirmait son excellent week-end en se hissant sur la troisième marche du podium.

Quatrième, Marquez se rendra à Valence avec 21 points d’avance sur Dovizioso.

Qualifié en pole, Pedrosa (26) doit se contenter de la cinquième position
Qualifié en pole, Pedrosa (26) doit se contenter de la cinquième position

Après un début de course discret, Pedrosa se voyait finalement crédité de la cinquième position devant Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing). Victime d’un problème technique au tour de reconnaissance, l’Italien fut contraint de prendre le départ depuis la dernière place sur la grille. Il devançait Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), Jack Miller (EG 0,0 Marc VDS) et Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP). Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) offrait pour sa part un nouveau Top 10 à KTM.

Belle course de Petrucci qui termine sixième après être parti en fond de grille
Belle course de Petrucci qui termine sixième après être parti en fond de grille

Álvaro Bautista (Pull&Bear Aspar Team) achevait l’épreuve en 11e position devant Scott Redding (Octo Pramac Racing), Héctor Barberá (Reale Avintia Racing) et Cal Crutclow (LCR Honda).

Après de premiers tours fulgurants, Loris Baz (Reale Avintia Racing), qui occupait la neuvième place, se faisait piéger.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Lorenzo, Dovizioso, Marquez
Lorenzo, Dovizioso, Marquez

Source : motogp.com

Galerie