« Compétition

Cinquième victoire de la saison pour Marquez !

GP-Aragon-depart

Crédité de la cinquième place sur la grille, Marc Marquez (Repsol Honda Team) a décroché sa 34e victoire en catégorie reine et la 60e en Grand Prix.

Comme à son habitude, Jorge Lorenzo (Ducati Team) a réalisé un départ canon depuis la première ligne. Le Majorquin devançait alors le duo de l’écurie Movistar Yamaha MotoGP mené par Maverick Viñales. Victime d’une fracture de la jambe droite il y a trois semaines, Rossi pointait à la troisième place, mais il parvenait à boucler le tour d’ouverture devant son coéquipier.

Jorge Lorenzo
Jorge Lorenzo

Andrea Dovizioso (Ducati Team) était pour sa part au troisième rang, suivi de près par Marquez, lequel complétait le groupe de tête après s’être défait de Viñales, chaussé du pneu dur à l’arrière. L’Espagnol dirigeait le peloton des poursuivants devant les Honda Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) et de Cal Crutchlow (LCR Honda). Le Britannique partira à la faute quelques tours plus tard.

Plus en retrait samedi au guidon de sa Yamaha YZR-M1 montée de pneus neufs, Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) s’est montré prudent puisqu’il figurait en 11e position après quatre tours.

À la mi-course, Lorenzo contrôlait toujours les hostilités malgré la pression de Rossi. Derrière les deux leaders, la lutte faisait rage entre Dovizioso et Marquez. Le Champion du Monde réussissait finalement venir à bout du pilote Ducati pour se mettre à la poursuite de Rossi. Le Catalan n’a pas attendu longtemps avant de hausser le ton et de prendre l’avantage sur l’Italie qui perdait peu à peu du terrain.

Marquez (93) et Pedrosa (26) complètent le doublé Honda/Repsol
Marquez (93) et Pedrosa (26) complètent le doublé Honda/Repsol

Sixième à neuf tours de l’arrivée, Pedrosa se montrait quant à lui de plus en plus insistant sur Dovizioso et Rossi. Cette passe d’armes permettait à Lorenzo et Marquez de creuser un écart d’un peu moins de deux secondes.

Lorenzo devait s’incliner face au leader du classement général. Une fois le champ libre, Marquez imprimait son rythme pour s’offrir son cinquième succès de la saison. Pour le représentant Ducati en revanche, la deuxième place était loin d’être gagnée d’avance. C’était en effet sans compter sur Pedrosa qui prenait l’ascendant à trois tours du but.

Vinales termine 4e, au pied du podium
Vinales termine 4e, au pied du podium

Au terme d’une bagarre aux coude-à-coude face à Rossi, Viñales finissait au pied du podium. Rossi inscrivait héroïquement les points de la cinquième position. Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) était sixième devant Dovizioso qui faisait une mauvaise opération au Championnat.

Après un début de course époustouflant, Valentino Rossi a héroïquement arraché la cinquième place et a suscité le respect des amateurs comme de ses adversaires.

Rossi (46), Dovizioso (04), Marquez (93) et Vinales (25) à la poursuite de Lorenzo qui s'est échappé lors du premier tour
Rossi (46), Dovizioso (04), Marquez (93) et Vinales (25) à la poursuite de Lorenzo qui s’est échappé lors du premier tour

« Je suis à la fois fier et heureux, car il y a une semaine, je ne savais pas si j’allais être en mesure de courir. Mais nous avons bien travaillé et nous avons fait le bon choix. Nous avons également pris quelques risques. Je ne voulais pas manquer une autre course, car plus vous êtes absent, plus cela prend du temps à retrouver son niveau. Le bilan du week-end est plutôt bon. Je me sentais à l’aise sur la moto. J’avais évidemment quelques douleurs, mais j’ai pu rouler convenablement. D’être parvenu à me qualifier en première ligne samedi était déjà excellent, mais je savais que la course allait être plus délicate. J’ai malgré tout pris un départ correct et j’ai pu me battre pour la victoire face à Lorenzo et Marquez. Passé la mi-course, je savais que j’allais souffrir davantage et fatiguer, mais ce fut une bonne bagarre. Sincèrement, je ne m’attendais pas à terminer dans le Top 5. Nous avons désormais deux semaines devant nous pour travailler et arriver à Motegi en pleine forme. Je ne serai peut-être pas à 100 %, mais je serai dans de meilleures dispositions. »

Neuvième sous le drapeau à damier, Zarco concluait son week-end ibérique derrière Álvaro Bautista (Pull&Bear Aspar Team) et devant les deux KTM de Pol Espargaró et Mika Kallio (Red Bull KTM Factory Racing).

Mika Kallio (36) a impressionné à Aragon, mettant de la pression aux officiels KTM, Pol Espargaro (44) et Bradley Smith
Mika Kallio (36) a impressionné à Aragon, mettant de la pression aux officiels KTM, Pol Espargaro (44) et Bradley Smith

En difficulté au guidon de la Desmosedici GP15 au MotorLand, Loris Baz (Reale Avintia Racing) arrachait la 21e place derrière Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing).

Grâce à cette victoire, Marquez assoit progressivement son autorité avant la tournée outre-mer avec 16 points d’avance sur Dovizioso et 28 sur Viñales.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Podium entièrement espagnol à Aragon
Podium entièrement espagnol à Aragon

Source : motogp.com — Photos : constructeurs et motogp.com