« Compétition

Davies et Rea s'illustrent en Californie

WSBK-2017_LagunaSeca-Davis-Rea-Sykes

Course 1 : Quatrième victoire de l’année pour Davies

Incertain il y a encore quelques jours en raison de sa blessure au dos survenue à Rimini, Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati) a réussi à arracher la 24e victoire de sa carrière samedi après-midi aux États-Unis. Le Gallois égalait ainsi Carlos Checa au classement du nombre de succès en SBK.

Qualifié en pole position, Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) s’était pourtant emparé du commandement au premier virage suivi de près par Davies et son coéquipier Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team). Quatrième, Marco Melandri (Aruba.it Racing – Ducati) menait pour sa part le groupe des poursuivants devant les Aprilia d’Eugene Laverty (Milwaukee Aprilia) et de Leandro Mercado (IodaRacing).

Chaz Davies remporte sa quatrième victoire de la saison
Chaz Davies remporte sa quatrième victoire de la saison

La passe d’armes entre Davies et Rea profitait légèrement à Sykes qui tentait de creuser l’écart. Tournant dans un rythme plus rapide que l’Anglais, Davies réussissait néanmoins à revenir à moins de cinq dixièmes au troisième passage. Avec près de deux secondes de retard sur les trois leaders, Melandri faisait cavalier seul loin devant Laverty en bagarre pour la cinquième place face à Xavi Forés (Barni Racing Team). L’Irlandais finissait par céder sous la pression en chutant peu avant la mi-course.

Sur le podium à Misano, Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) était le premier à se faire piéger alors qu’il figurait au 11e rang devant son coéquipier Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team).

Après être longtemps resté dans le sillage de Sykes, Davies portait une attaque décisive à l’entrée du Corkscrew à 13 tours de l’arrivée avant de mettre les bouchées doubles. Rea se débarrassait à son tour de son coéquipier quelques instants plus tard. Profitant d’une erreur de son rival Ducati dans la mythique chicane californienne, le Champion du Monde revenait à deux dixièmes tandis que Sykes ne parvenait pas à suivre le rythme imprimé par ses deux adversaires.

Davies a su se mettre à l’abri du pilote Kawasaki qui semblait pourtant plus rapide sur les premiers secteurs. Le Gallois franchissait l’arrivée en tête avec un peu plus d’une seconde d’avance sur Rea. Après un excellent début de course, Sykes devait se contenter de la troisième place alors que Melandri échouait pour sa part au pied du podium.

van der Mark (60) à la lutte avec Mercado (36) et Savadori (32) termine huitième de la première manche
van der Mark (60) à la lutte avec Mercado (36) et Savadori (32) termine huitième de la première manche

Forés complétait finalement le Top 5 devant la MV Agusta de Camier et la BMW de son compatriote Torres. Premier représentant Yamaha sous le drapeau à damier, van der Mark s’est adjugé la huitième place devant Mercado et Lorenzo Savadori (Milwaukee Aprilia).

Stefan Bradl (Red Bull Honda World Superbike Team) a de son côté remporté la bataille pour la 11e position face à Román Ramós (Team Kawasaki Go Eleven), Raffaele De Rosa (Althea BMW Racing Team), Alex De Angelis (Pedercini Racing SC-Project) et Jake Gagne (Red Bull Honda World Superbike Team). Sur ses terres, l’Américain, qui court aux côtés de Bradl, s’est offert son premier point en WorldSBK.

Fort de cette victoire, Davies conservait la troisième place du classement général, mais il revenait à 106 points de Rea dans la course au titre.

Course 2 : Rea règne en maître à Laguna Seca

Belle victoire de Rea en deuxième manche
Belle victoire de Rea en deuxième manche

Deuxième de la première course du Round GEICO des États-Unis, Jonathan Rea, qui n’avait plus gagné depuis Donington Park, a retrouvé la plus haute marche du podium en triomphant pour la 47e fois de sa carrière à Laguna Seca.

Marco Melandri (a pourtant viré en tête depuis la pole position au premier freinage avant d’être battu par Tom Sykes. À l’image de samedi, l’Anglais imprimait sans tarder son rythme pour tenter de creuser l’écart.

Marco Melandri dans ses œuvres dans le Corkscrew
Marco Melandri dans ses œuvres dans le Corkscrew

Son coéquipier Jonathan Rea, troisième à l’entame du deuxième tour, réussissait lui aussi à se débarrasser de Melandri, lequel se voyait repoussé au neuvième rang derrière Eugene Laverty après avoir commis une erreur.

Xavi Forés héritait alors de la troisième place à plus de 1.5 seconde des deux pilotes Kawasaki, seuls au sommet de la hiérarchie. Vainqueur de la première course, Chaz Davies, qui devait quant à lui partir de la neuvième place sur la grille, pointait quatrième au cinquième tour dans le sillage de Forés.

Jordi Torres menait pour sa part le groupe des poursuivants et complétait le Top 5. Le Catalan devait ensuite s’incliner derrière Melandri avant de partir à la faute à l’entame du huitième tour.

Troisième de la première manche et deuxième de la seconde, Sykes se maintient dans la course au titre
Troisième de la première manche et deuxième de la seconde, Sykes se maintient dans la course au titre

Rea portait une attaque décisive au troisième passage et haussait immédiatement le ton. Sykes a pourtant essayé de lui tenir tête, en vain. Il parvenait néanmoins à conserver une avance confortable sur Davies, désormais troisième. À quelques encablures, Melandri, dont le rythme était près d’une seconde plus rapide que celui de Forés, s’emparait de la quatrième place.

À trois tours du drapeau à damier, Davies accusait moins d’une seconde de retard sur Sykes, mais le pilote Kawasaki a su produire l’effort nécessaire pour se mettre à l’abri de son rival Ducati, lequel devait se contenter de la troisième place.

Pour son 50e départ en WorldSBK, Forés finissait cinquième, intercalé entre la Ducati de Melandri et les Aprilia de Laverty, Leandro Mercado et Lorenzo Savadori.

Au terme d’un duel à couteaux tirés, Alex Lowes arrachait la neuvième place devant son coéquipier Michael van der Mark. Stefan Bradl s’est longtemps mêlé aux hostilités face aux deux Yamaha, mais l’Allemand terminait finalement 11e devant Román Ramós, Alex De Angelis, Randy Krummenacher et Jake Gagne. À l’instar de la première course, l’Américain s’offrait le point de la 15e position.

Fort de ce succès, Rea aborde sereinement la trêve estivale avec 59 longueurs d’avance sur Sykes et 115 sur Davies.

Podium de la première course. De gauche à droite :  Rea, Davis, Sykes
Podium de la première course. De gauche à droite : Rea, Davis, Sykes

Résultats

Course 1Course 2Championnat

Source : motogp.com — Photos : constructeurs