« Compétition

Rossi s'impose avec panache à Assen

2017-MotoGP-Assen-Rossi-win

Qualifié en pole position pour la toute première fois en MotoGP, Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) réalisait le départ parfait. Lequel conservait la tête au premier freinage devant Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Rossi. Le Français mettait rapidement les bouchées doubles pour repousser sur son rival espagnol à plus d’une demi-seconde déjà au premier passage.

Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing), qui s’élançait lui aussi de la première ligne, devançait son coéquipier Scott Redding (Octo Pramac Racing), qui complétait pour sa part le Top 5. Vainqueur des deux dernières épreuves, Andrea Dovizioso (Ducati Team) figurait quant à lui au septième rang.

Rossi (46) remporte l'épreuve devant Petrucci (9) et Marquez (93)
Rossi (46) remporte l’épreuve devant Petrucci (9) et Marquez (93)

Au troisième tour, Márquez réussissait à faire la jonction sur Zarco accompagné de Rossi et de Petrucci. L’Italien comptait alors une avance d’une seconde sur le peloton des poursuivants mené un moment par Álvaro Bautista (Pull&Bear Aspar Team), qui se faisait finalement piéger après avoir été passé par Redding.

Le Britannique se retrouvait ensuite sous la menace de Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), qui chutera malheureusement quelques instants plus tard dans la chicane sous les yeux de Dovizioso.

Chute de Vinales (25) en bagarre avec Crutchlow (35)
Chute de Vinales (25) en bagarre avec Crutchlow (35)

Chaussé de pneus softs à l’avant comme à l’arrière, Zarco arrivait à contenir les assauts de ses rivaux équipés de gommes plus dures. Mais peu avant la mi-course, Rossi décidait de hausser le ton. L’Italien doublait Marquez et le tricolore sur un dépassement pour le moins osé : le représentant du team Monster Yamaha Tech3 n’eut pas d’autre choix que de s’incliner. Petrucci en profitait également pour s’emparer de la troisième position. Le pilote Ducati se lançait à la poursuite des deux leaders et parvenait à prendre l’ascendant sur Márquez, alors que Zarco restait en observateur. Cette passe d’armes aux avant-postes permettait à Dovizioso de se rapprocher.

À neuf tours du drapeau à damier, la pluie venait pimenter les débats. Les pilotes avaient alors la possibilité de faire un détour par leur box pour procéder à un changement de machine ; ce que Zarco s’empressait de faire… un peu trop rapidement toutefois puisque ce dernier se voyait pénalisé d’un ride-through pour avoir dépassé la vitesse maximale autorisée dans la voie des stands.

Auteur de la pole, meneur des 10 premiers tours, Zarco fait une erreur stratégique et se retrouve 14eé
Auteur de la pole, meneur des 10 premiers tours, Zarco fait une erreur stratégique et se retrouve 14eé

Sur des œufs, Rossi se maintenait malgré tout en tête devant Petrucci. Pendant que les deux Italiens creusaient l’écart, Cal Crutchlow (LCR Honda) fondait comme neige au soleil sur Dovizioso et Márquez. Au terme d’une lutte à couteaux tirés dans le dernier tour, Márquez avait finalement le dernier mot. Le Catalan héritait ainsi de la troisième marche du podium devant Crutchlow et Dovizioso.

Jack Miller (EG 0,0 Marc VDS), vainqueur de l’édition 2016 aux Pays-Bas, terminait sixième devant Karel Abraham (Pull&Bear Aspar Team) et Loris Baz (Reale Avintia Racing).

Zarco inscrivait pour sa part les points de la 14e place derrière Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) et Tito Rabat (EG 0,0 Marc VDS).

Cal Crutchlow (35) s'empare de la quatrième place devant Dovizioso
Cal Crutchlow (35) s’empare de la quatrième place devant Dovizioso

En septième ligne sur la grille, Jorge Lorenzo (Ducati Team) a également tenté un changement de machine, mais ne faisait tout compte fait pas mieux que 15e.

Fort de sa cinquième place, Dovizioso quitte les Pays-Bas en tête du classement provisoire avec quatre points d’avance sur Viñales et sept sur Rossi. Márquez est de son côté quatrième à 11 longueurs seulement du pilote Ducati.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Petrucci, Rossi, Marquez
Petrucci, Rossi, Marquez

Source motogp.com