« Compétition

Doublé historique de Yamaha au Mans

24H-Mans-2017-01

Photos: FIM EWC, Honda Pro Racing, Suzuki Racing, Yamaha Racing, DR

 Devant une foule estimée à près de 74 500 spectateurs, David Checa (Espagne), Niccolò Canepa (Italie) et Mike Di Meglio (France) ont réalisé une course d’anthologie et permis à la R1 du GMT94 de franchir la ligne d’arrivée en vainqueur, avec une avance de seulement 19 secondes sur la Yamaha R1 du YART après 24 heures de course. Il s’agit de la première victoire de Yamaha au Mans depuis 2009 et sa quatrième sur le circuit sarthois dans le cadre des 24 Heures.

24H-Mans-2017-14
Niccolò Canepa et David Checa remportent cette 40e édition des 24H Motos en compagnie de Mike di Meglio

« La course a été d’une rare intensité, reconnait Christophe Guyot, team manager du GMT94. Le YART a été l’adversaire le plus redoutable pour atteindre notre objectif de victoire. Chaque dixième grappillé en piste et chaque seconde économisée au ravitaillement, ont été la clef de cette victoire. David Checa, toujours aussi rapide et solide en est le pilier. Niccolò Canepa, handicapé par une mauvaise fièvre a été solide durant de nombreux relais et a mis toute son énergie pour ne commettre aucune erreur. Quant à Mike Di Meglio, il est l’une des révélations de cette édition. Tous les trois viennent des Grand Prix et ont pu mettre leur vitesse au service de l’Endurance. »

24H-Mans-2017-03
La Yamaha R1 du YART a mené la course pendant 20 heures et manque la victoire de seulement 19 secondes

La R1 du YART menée par Brooke Parkes (Australie), Marvin Fritz (Autriche) et Kohta Nozane (Japon) doit se contenter de la deuxième place après une lutte acharnée de 24 heures avec la R1 du GMT94. Une place méritoire et méritée, mais avec un arrière-goût amer, malgré tout, comme en témoigne Mandy Kainz, le gérant du YART : « C’était finalement très serré, mais nous sommes heureux de ce résultat. Nous avons montré le potentiel de notre moto. Durant toute la course, nous nous sommes battus pour la victoire et nous l’avons mené durant 20 heures. Nous avions deux jeunes pilotes débutants. Ils n’avaient jamais piloté de nuit. C’était leur première participation à une course de 24 heures, leur première fois aux 24 Heures Motos. C’est pour cela que je suis fier de mes pilotes. Évidemment, ce n’est pas facile pour nous, néanmoins je préfère perdre la course de cette manière. C’est une belle promotion pour la course et Yamaha. »

24H-Mans-2017-05
Randy de Puniet a placé la ZX-10R de l’équipe SRC Kawasaki en pole position

L’équipe Kawasaki SRC des Français Randy de Puniet, Mathieu Gines et Fabien Foret a réalisé la pole position grâce à un temps canon de Randy de Puniet et termine troisième, son meilleur résultat possible selon ce dernier : « Pendant la nuit, on était beaucoup moins bien que les Yamaha. On n’arrivait pas à faire des chronos. Même à la régulière, on n’aurait pas pu l’emporter. La troisième place c’était le mieux qu’on pouvait espérer ». En raison d’une chute de de Puniet, la ZX-10 du SRC s’est retrouvée à plusieurs tours des meneurs et n’a pu remonter son handicap.

24H-Mans-2017-06
Vincent Philippe en action sur la Suzuki GSX-R1000 du SERT

Vainqueur du Bol d’or, la première manche du Championnat du Monde d’Endurance EWC 2017, en septembre dernier, l’équipage Suzuki du SERT privé d’Anthony Delhalle, décédé en mars à Nogaro, à l’entrainement, termine en quatrième place, à 45 secondes de la Kawasaki n° 11, grâce à une belle performance de Vincent Philippe, Étienne Masson et Alex Cudlin au guidon de la GSX-R1000 2016 (le modèle 2017 d’endurance n’étant pas encore prêt). La Suzuki n° 1 conserve la tête du classement provisoire devant la Kawasaki du SRC et la Yamaha du GMT94 et remporte le premier « Anthony Delhalle EWC Spirit Trophy » remis à l’équipe s’étant distinguée par son caractère, sa persévérance et son esprit sportif.

24H-Mans-2017-07
Sébastien Gimbert dans ses œuvres sur la Honda CBR1000RR SP2 officielle

Quant à la Honda Endurance Racing n° 111 des Français Sébastien Gimbert, Julien Da Costa et Freddy Foray elle termine à la onzième place. Victime d’un problème de chaîne au départ, la CBR1000RR SP2 officielle a dû réparer et a perdu de précieuses minutes, rejoignant la course en 59e position. Vingtième au lever du jour, l’équipage français a brillamment remonté grâce à une performance étonnante des trois pilotes qui ont fait preuve d’une détermination incroyable et ont aligné des temps extrêmement rapides.

24H-Mans-2017-25
La Honda CBR1000RR du team F.C.C. TSR

En cinquième position, on retrouve la Honda CBR1000RR du team F.C.C. TSR pilotée par Gregg Black, Damian Cudlin et Arturo Tizon qui, grâce à ce résultat, se maintient à la quatrième place au classement provisoire après deux épreuves.

La prochaine manche du Championnat du Monde d’Endurance EWC 2017 se déroulera au circuit à Oschersleben (Allemagne) le samedi 20 mai 2017.

 Déclarations des pilotes de l’équipe victorieuse

24H-Mans-2017-02

David Checa (ci-dessus) : « Je suis au GMT94 depuis 14 ans, c’est ma 2e victoire au 24h du Mans. Je l’attendais depuis longtemps après nos deux titres de Champion du Monde. Le GMT94 est une vraie famille pour moi. »

Niccolò Canepa : « J’ai donné tout ce que je pouvais jusqu’au bout de la nuit. J’étais malade et mes performances en fin de relais se sont légèrement dégradées. Je me suis appliqué à ne pas chuter et à conserver malgré tout un rythme soutenu. Je tiens à remercier mes coéquipiers d’avoir pris le relais quand je n’en pouvais plus ainsi que Christophe (Guyot) et l’équipe pour avoir su gérer cette situation pour nous amener à gagner cette course. »

Mike Di Meglio : « Première participation et première victoire. C’est mon plus beau moment depuis mon titre de champion du monde 125, mais j’ai conscience que sans toute l’équipe GMT94 Yamaha Dunlop qui m’a porté et des coéquipiers parfaits, je n’aurais jamais pu atteindre ce Graal. Un grand merci à eux ! »

Résultats

24H-Mans-2017-08

24H-Mans-2017-09

Galerie