« Retourner au nouveau site
Motoplus.ca: l'information moto en temps réel
toppub   Logo
   


ÉVALUATION   LES MODÈLES ESSAYÉS

Protections dorsales interchangeables

Ne tournez pas le dos à la protection
Obligatoires sur la plupart des circuits du monde entier depuis des années, les protections dorsales interchangeables se démocratisent et sont progressivement utilisées sur route. Et nous ne parlons pas ici des plaques de mousse intégrées à la plupart des blousons du commerce, mais des modèles autonomes vendus séparément. Nous vous présentons également un comparatif de sept modèles haut de gamme que nous avons eu l'occasion de tester, sur route comme sur circuit. En attendant, voici quelques notions que vous devriez connaître sur ces équipements de sécurité indispensables afin de faire un choix éclairé…

Texte : Didier Constant — Photos : Didier Constant, équipementiers et DR
 
ALPINESTARS BIONIC RACE SHIELD

Site Internet du fabricant : http://www.alpinestars.com
Pays d'origine : Italie
Fabrication : Chine
Construction : Plaques articulées en polyuréthane
Poids (taille L — avec protecteur de poitrine) : 1 085 g
Tailles : S, M, L, XL, XXL
Norme CE : EN1621-2, niveau 2
Énergie résiduelle transmise : 7,4 kN
Prix : 229,95$

Note globale (sur 10) : 8,25
Ergonomie : 8 — Protection : 8,50
Piste — Route — Les deux

Présentation : cliquer ici

Caractéristiques techniques

  • Conforme aux standards les plus rigoureux
  • Normes européennes EN1621-2, niveau 2
  • Technologie DFD (dispersion de la force vive) propre à Alpinestars garantissant une excellente absorption des impacts avec une épaisseur et un poids réduits.
  • Protecteur thoracique inclus.
  • Protecteur de cotes inclus.
  • Protecteur de reins inclus.
  • Mince, compacte, flexible.
  • Ceinture ventrale rembourrée, taille basse, ajustable par Velcro et bandes élastiques.

Avis des essayeurs
Mince et compacte, la Bionic Race Shield d'Alpinestars est cependant la plus lourde de ce comparo, en partie à cause de son protecteur thoracique inclus qui, à lui seul, pèse 180 g. C'est aussi la plus chère du groupe. La Bionic Race Shield se glisse facilement sous un blouson ou sous une combinaison, sans que vous ayez à vous contorsionner. Elle propose également une protection des reins et des cotes évoluée sous forme de sangles rembourrées. Sa taille basse la rend agréable à porter. Grâce à sa construction à plaques articulées en polyuréthane, elle épouse bien la forme de votre dos et s'y conforme sans gêne. L'absence de bretelles est un handicap pour un usage sur route, mais, sur circuit, sous une combinaison ajustée, c'est presque un bon point. Un de nos essayeurs l'a préféréé pour une utilisation sur circuit et a particulièrement aimé son protecteur thoracique. Un très bon achat.

DAINESE N-FRAME
dorsales8

Site Internet du fabricant : http://www.dainese.com
Pays d'origine : Italie
Fabrication : Tunisie
Construction : Sandwich Astronmemory et polypropylène extrudé
Poids (taille L) : 590 g
Tailles : S, M, L, XL
Norme CE : EN1621-2, niveau 2
Énergie résiduelle transmise : 6,5 kN
Prix : 119,99$

Note globale (sur 10) : 8,75
Ergonomie : 9 — Protection : 8,5
Piste — Route — Les deux

Présentation : cliquer ici

Caractéristiques techniques

  • Conforme aux standards les plus rigoureux
  • Normes européennes EN1621-2, niveau 2
  • Plaques en sandwich d'Astronmemory et de polypropylène extrudé.
  • Fonctionnalité et confort d'un très haut niveau
  • Excellente protection.
  • Modèle pleine grandeur, protège du cou au coccyx.
  • Large, couvre bien les omoplates.
  • Bonne ventilation.
  • Flexible.
  • Ceinture ventrale ajustable par Velcro.
  • Bretelles ajustables.

Avis des essayeurs
Véritable nouveauté 2011 dans la gamme Dainese, la N-Frame est la plus légère de ce comparo, par une bonne marge. Elle se conforme bien à la morphologie de votre colonne et se fait oublier à l'usage. Malgré son prix contenu, elle figure parmi les quatre meilleures de ce comparatif et dépasse même la Wave du même fabricant, l'une des plus populaires sur le marché. Elle propose une bonne ventilation et un système de serrage double bien réalisé. On lui reprochera seulement une rigidité supérieure à la moyenne, laquelle est compensée par son poids plume. Utilisable sur circuit, elle est particulièrement agréable pour une utilisation sur route. Un de nos essayeurs l'a adoptée dès le premier essai.Un très bon achat!

FORCEFIELD PRO SUB 4
dorsales10

Site Internet du fabricant : http://www.forcefieldbodyarmour.com
Pays d'origine : Grande-Bretagne
Fabrication : Taiwan
Construction : Nitrex
Poids (taille L) : 980 g
Tailles : S, M, L, XL
Norme CE : EN1621-2, niveau 2
Énergie résiduelle transmise : 3,9 kN
Prix : 199,95$

Note globale (sur 10) : 9,5
Ergonomie : 9 — Protection : 10
Piste — Route — Les deux

Présentation : cliquer ici

Caractéristiques techniques

  • Conforme aux standards les plus rigoureux
  • Normes européennes EN1621-2, niveau 2 et EN340 : 2003
    Large. Protège bien les omoplates.
  • Pas de pièces mobiles.
  • Protège-reins inclus.
  • Protection inaltérée, même après plusieurs impacts, grâce à la technologie RPT (Repeat Performance Technologie).
  • Épaisse, solide, flexible.
  • Ceinture ventrale ajustable par Velcro.
  • Bretelles ajustables.
  • Ajustement parfait.
  • Modèle pleine grandeur, protège du cou au coccyx.
  • Se fait oublier en roulant.
  • Se moule à votre corps avec la chaleur.
  • La meilleure protection sur le marché.

Avis des essayeurs
Superlative, la Forcefield Pro Sub 4 est la dorsale de référence, celle à laquelle toutes les autres doivent se mesurer. Lors des tests indépendants, elle se paya même le luxe d'enregistrer une note d'impact meilleure que celle annoncée par son constructeur. Un exemple! Bien qu'elle soit l'une des plus lourdes du lot, elle est néanmoins l'une des plus agréables à porter, sur piste comme sur route. Elle épouse parfaitement la forme de votre dos et respire bien. Sa conception en Nitrex et en mousses de différentes densités inspire confiance. Son système de serrage double est bien pensé. On regrettera seulement la gêne occasionnelle causée par les bretelles dont la bloucle d'ajustement passe sous les aisselles, selon le réglage. C'est la dorsale qui offre la meilleure protection sur le marché. Le meilleur achat, selon nous. Quatre membres de l'équipe l'ont adoptée au quotidien.

FORCEFIELD PRO L2
dorsales11

Site Internet du fabricant : http://www.forcefieldbodyarmour.com
Pays d'origine : Grande-Bretagne
Fabrication : Taiwan
Construction : Nitrex
Poids (taille L) : 970 g
Tailles : S, M, L, XL
Norme CE : EN1621-2, niveau 2
Énergie résiduelle transmise : 5,6 kN
Prix : 149,95$

Note globale (sur 10) : 9
Ergonomie : 9 — Protection : 9
Piste — Route — Les deux

Présentation : cliquer ici

Caractéristiques techniques

  • Conforme aux standards les plus rigoureux
  • Normes européennes EN1621-2, niveau 2 et EN340 : 2003
  • Large. Protège bien les omoplates.
  • Pas de pièces mobiles.
  • Protège-reins inclus.
  • Protection inaltérée, même après plusieurs impacts, grâce à la technologie RPT (Repeat Performance Technologie).
  • Épaisse, solide, flexible.
  • Ceinture ventrale ajustable par Velcro.
  • Bretelles ajustables.
  • Ajustement parfait.
  • Modèle pleine grandeur, protège du cou au coccyx.
  • Se fait oublier en roulant.
  • Se moule à votre corps avec la chaleur.
  • Deuxième meilleure en matière de protection, ex aequo avec la Tryonic Feel 3.7.

Avis des essayeurs
La Forcefield Pro L2 est relativement lourde. Cependant, elle est très agréable à porter, sur piste comme sur route, au point que l'on oublie qu'on la porte après quelques minutes. Comme sa grande sœur, elle épouse parfaitement la forme de votre dos, respire bien et affiche les mêmes qualités intrinsèques. Elle offre la deuxième meilleure protection sur le marché, ex aequo avec la Tryonic Feel 3.7. Un de nos essayeurs en a fait sa dorsale de prédilection. Il a eu l'occasion de tester son efficacité lors d'une chute violente à haute vitesse. Verdict du médecin : « ta colonne vertébrale lui doit une fière chandelle! ». Un excellent achat.

KNOX AEGIS

Site Internet du fabricant :
http://www.knox-armour.co.uk/
Pays d'origine : Grande-Bretagne
Fabrication : Taiwan
Construction : Plaques articulées en plastique à structure en nid d'abeille
Poids (taille L) : 1050 g
Tailles : 4, 5, 6, 7, 8 et 9 plaques
Norme CE : EN1621-2, niveau 2
Énergie résiduelle transmise : 6,8 kN
Prix : 81,99$ à 150,99$

Note globale : 8,5
Ergonomie : 9 — Protection : 8
Piste — Route — Les deux

Présentation : cliquer ici

Caractéristiques techniques

  • Conforme aux standards les plus rigoureux
  • Normes européennes EN1621-2, niveau 2
  • Large. Protège bien les omoplates.
  • Construction à canaux de flexion.
  • Épouse la forme du dos.
  • Protège-reins inclus.
  • Légère, flexible et bien ventilée.
  • Modèle pleine grandeur, protège du cou au coccyx.
  • Ceinture ventrale ajustable par Velcro.
  • Bretelles ajustables.

Avis des essayeurs
L' Aegis est la deuxième plus lourde de ce comparo, pourtant sa conception particulière la rend très efficace et facile à porter. Grâce à sa construction à canaux de flexion et plaques articulées, elle épouse parfaitement la forme de votre colonne dont elle suit les moindres mouvements. Elle dispose d'un excellent système de serrage double. Les bretelles se fixent à l'avant plutôt que sur le côté et grâce à leur boucle d'ajustement amovible, et on peut les croiser pour une meilleure tenue. La ceinture abdominale se règle en six hauteurs différentes pour un ajustement parfait. Bien ventilée et bien rembourrée, elle s'avère agréable à l'usage tout en offrant une bonne protection. Un de nos essayeurs la porte au quotidien. Un excellent achat.

KNOX CONTOUR
dorsales13

Site Internet du fabricant :
http://www.knox-armour.co.uk/
Pays d'origine : Grande-Bretagne
Fabrication : Taiwan
Construction : 5 couches de mousse de densité différente, structure en nid d'abeille
Poids (taille L) : 600 g
Tailles : S, M, L, XL
Norme CE : EN1621-2, niveau 2
Énergie résiduelle transmise : 7,7 kN
Prix : 168,99$

Note globale : 8
Ergonomie : 8 — Protection : 8
Piste — Route — Les deux

Présentation : cliquer ici

Caractéristiques techniques

  • Conforme aux standards les plus rigoureux
  • Normes européennes EN1621-2, niveau 2
  • Large. Protège bien les omoplates.
  • Épouse la forme du dos.
  • Protège-reins inclus.
  • Légère, flexible et bien ventilée.
  • Modèle pleine grandeur, protège du cou au coccyx.
  • Ceinture ventrale ajustable par Velcro.
  • Bretelles ajustables.

Avis des essayeurs
Sur papier, la Contour représente le meilleur compromis. Légère, préformée pour épouser la courbure de votre dos, bien ventilée, elle propose en plus une bonne protection. Par ailleurs, elle est large dans sa partie supérieure et couvre bien les omoplates. Néanmoins, à l'usage, c'est l'une des moins agréables à porter, surtout sous une combinaison de cuir. Sa ceinture abdominale qui n'est pas ajustable en hauteur remonte un poil haut et cause une certaine gêne. C'est aussi la moins flexible, celle dont on sent le plus la présence. Un de nos essayeurs la porte au quotidien. Un bon achat, malgré ces reproches.

TRYONIC FEEL 3.7
dorsales14

Site Internet du fabricant : http://www.tryonic.com/
Pays d'origine : Italie
Fabrication : Italie
Construction : Polypropylène + polystyrène expansé + mousses de différentes densités
Poids (taille M/L) : 765 g
Tailles : XS/S — M/L — XL/XXL
Norme CE : EN1621-2, niveau 2
Énergie résiduelle transmise : 5,7 kN
Prix : 159 €

Note globale : 9
Ergonomie : 9 — Protection : 9
Piste — Route — Les deux

Présentation : cliquer ici

Caractéristiques techniques

  • Conforme aux standards les plus rigoureux
  • Normes européennes EN1621-2, niveau 2
  • Large. Protège bien les omoplates.
  • Carapace en polypropylène doublée de polystyrène expansé et de mousses de différentes densités.
  • Vertèbres articulées (5 à 7) amorties par des coussinets en polyuréthane thermoplastique et des joints en nylon.
  • Autorise les mouvements avant arrière et latéraux
  • Épouse la forme du dos.
  • Légère, flexible et bien ventilée.
  • Modèle pleine grandeur, protège du cou au coccyx.
  • Ceinture ventrale ajustable par Velcro.
  • Bretelles ajustables.
  • Deuxième meilleurepour la protection, à égalité avec la Forcefield Pro L2.

Avis des essayeurs
La Tryonic a été un coup de cœur pour plusieurs essayeurs. Son ergonomie la rend hyper agréable à porter. Un peu plus courte que ses concurrentes, elle est facile à enfiler sous un blouson attaché à un pantalon, ce qui n'est pas le cas de toutes les dorsales. Sa construction à vertèbres articulées amorties par des coussinets en polyuréthane thermoplastique et des joints en nylon lui permet de suivre tous vos mouvements sans les entraver. Même lors de déhanchements extrêmes. Flexible dans tous les sens, c'est la plus polyvalente du lot. La ceinture ventrale monte un poil haut, ce qui peut devenir agaçant à la longue. Néanmoins, c'est la deuxième meilleure en matière de protection, ex aequo avec la Forcefield Pro L2. Ce qui ne gâte rien. Elle s'avère par ailleurs parfaitement adaptée à une utilisation sur piste. Portée au quotidien par un de nos essayeurs. Un excellent achat.

   
dorsales1  

 

La dorsale, une invention récente
Pour la petite histoire, la première dorsale connue serait l'œuvre de Barry Sheene, le légendaire pilote britannique des années 70-80, Champion du Monde 500 cc en 1976 et 1977 sur une Suzuki RG. Victime de nombreuses chutes au cours de sa carrière et de multiples fractures, Barry aurait conçu une dorsale à partir de visières de casque usées qu'il superposait de telle sorte que la dorsale se pliât dans un sens, mais non dans l'autre. Après l'avoir utilisée en course avec succès, il aurait cédé les droits de son invention à Dainese, l'équipementier italien aujourd'hui chef de file dans le domaine des équipements de protection afin que ce dernier peaufine le concept.

dorsales2
Selon la légende, Barry Sheene serait l'inventeur de la dorsale.

 

Très rapidement, les dorsales se répandirent dans les paddocks des circuits du monde entier, par souci de protection, dans un premier temps, puis par obligation par la suite. Dès le début des années 90, de nombreuses organisations les rendirent obligatoires. Aujourd'hui, elles sont exigées presque partout, en dehors de la route, en compétition comme lors des journées de roulage.

Si les premières dorsales étaient artisanales et offraient un degré de protection discutable, les modèles récents sont de véritables équipements de sécurité faisant preuve d'une technicité de plus en plus pointue. Régies par des normes strictes, elles proposent un large éventail de technologies propres à chaque fabricant, lesquels cherchent à combiner des qualités parfois antagonistes, comme la protection, le confort, la légèreté et la ventilation.

Aujourd'hui, on distingue deux grandes familles de dorsales interchangeables, celles réalisées en sandwich de mousse de différentes densités, d'un seul morceau et celles composées de pièces articulées, avec une coque en plastique et un rembourrage protecteur. On retrouve parfois ces deux types de construction chez un même fabricant. Celles de la première famille gagnent en popularité, en raison de leur légèreté, de leur confort et de leur ergonomie. Certaines peuvent même subir plusieurs impacts et être utilisées de nouveau. Ce qui n'est pas le cas des autres qui doivent être remplacées après un impact. L'avantage de celles de la deuxième famille tient à leur adaptation plus grande à la morphologie de notre dos. En effet, comme elles sont articulées — dans plusieurs directions pour certaines, comme la Tryonic Feel 3.7 — elles suivent mieux les mouvements de notre colonne vertébrale.

La grande majorité des dorsales modernes sont de type « pleine longueur ». C'est-à-dire qu'elles couvrent le dos de la nuque au coccyx. Il va de soi qu'elles sont offertes en différentes longueurs pour s'adapter à un large échantillonnage de pilotes. Des modèles pour enfants et pour femmes sont également proposés dans certaines marques.

dorsales4
En cas de chute, on a souvent tendance à glisser sur le dos, comme le démontre ici
Lorenzo, et une bonne protection dorsale est alors appréciée.

 

dorsales15Les normes et la protection
Considérées comme des équipements de protection individuelle (EPI), conformément à la Directive Européenne 89/686/EEC, les dorsales doivent être soumises à un examen de type CE, mené par un organisme indépendant notifié. Pour être homologuées, les dorsales doivent se conformer à la norme EN 1621-2, définie par l'Union européenne. Cette norme date de janvier 2004.

Selon ce standard, une dorsale est soumise à un minimum de cinq impacts de 50 joules chacun à des endroits stratégiques, dont deux sur des points choisis pour leur vulnérabilité apparente. Un impact de 50 joules correspond à la force transmise par un poids trapézoïdal de 5 kg lâché sur la dorsale, d'une hauteur d'un mètre.

La norme EN 1621-2 se décline en deux niveaux. Dans le cas du niveau 1 — le moins exigeant — la force résiduelle moyenne transmise au pilote doit être inférieure à 18 kN (kN = kilonewton), avec un impact ponctuel ne dépassant pas 24 kN. Pour satisfaire au niveau 2, cette force résiduelle moyenne ne doit pas excéder 9 kN, avec un maximum ponctuel de 12 kN.

De nombreuses marques européennes (Alpinestars, Axo, BMW, Dainese, Forcefield, Knox, Rev'It!, Spidi, Tryonic, Vidal Sport…) soumettent leurs dorsales aux tests de l'Union européenne, mais aussi à ceux de laboratoires indépendants. On peut retrouver cette information sur l'étiquette qui accompagne automatiquement les produits homologués. Elle affiche un logo représentant un motocycliste avec un chiffre (il correspond au niveau de la norme indiquée à côté du logo CE) et une lettre (B pour back — les dorsales —, L pour les ceintures lombaires). On y retrouve aussi la taille de la dorsale (XS, S, M, L, XL, XXL), ainsi que sa longueur maximum indiquée en millimètres.

De nombreux produits fabriqués en Asie, dans certains pays d'Europe (anciennement de l'Est), voire aux États-Unis, ne sont pas soumis aux tests de l'Union européenne ou à ceux de laboratoires indépendants, ce qui n'empêche pas leurs fabricants d'affirmer que leurs produits sont certifiés. On les reconnait à l'absence des informations et logos mentionnés plus haut. Il est recommandé d'être extrêmement prudent face à ces produits dont la sécurité et la qualité de fabrication sont souvent douteuses, pour ne pas dire dangereuses.

dorsales 3
Certains équipementiers, comme ici Knox, proposent plusieurs dorsales de conceptions diverses, répondant à différents niveaux de norme et de prix.

 

Les contraintes à leur généralisation
Si les dorsales ont été facilement adoptées par les coureurs, pour des raisons évidentes de sécurité, il en est tout autrement pour le motocycliste lambda qui va parfois jusqu'à retirer les protections de base fournies avec ses vêtements prétextant qu'elles nuisent à son confort. Un argument qu'il révisera sûrement le jour où il devra passer ses journées immobile en raison d'une blessure grave à la colonne.

Néanmoins, il y a de bonnes raisons d'être optimiste. Depuis un an ou deux, un nombre grandissant de motocyclistes semblent se soucier davantage de leur protection. En Europe, lors du voyage annuel de motoplus.ca, j'ai eu l'occasion de constater que de nombreux usagers portaient une dorsale qu'ils affichaient de façon ostentatoire quand ils ne roulaient pas, au bar, au restaurant ou dans certains lieux publics. Cette tendance répandue surtout chez les pilotes de motos sportives tient de l'effet de mode, mais il trahit aussi un souci grandissant pour la sécurité.

Il reste que les dorsales font partie de ces accessoires que nous achetons en espérant ne pas avoir à nous en servir, comme les casques, par exemple. De nombreux motocyclistes estiment à tort qu'ils devraient dès lors payer le moins cher possible pour ces équipements, voire s'en passer quand ils ne sont pas obligatoires. Le principal reproche que l'on fait aux dorsales est leur prix élevé. Alors que certaines se détaillent moins de 100 $, les plus techniques peuvent coûter plusieurs centaines de dollars. Un tarif élevé, certes, mais notre sécurité a-t-elle un prix au-delà duquel elle n'est plus primordiale? À vous de décider. Pour ma part, j'adopte pour les équipements de protection la même règle que lorsque j'achète un casque, une paire de bottes ou une paire de gants. J'essaie de me procurer la meilleure protection possible, au prix le plus juste.

Si les premières dorsales étaient rigides et souvent encombrantes, ce n'est plus le cas de nos jours. La plupart des modèles haut de gamme sont extrêmement flexibles et compacts, et on oublie qu'on les porte après un temps d'adaptation. De plus, toutes les dorsales de notre comparatif, à l'exception de l'Alpinestars Bionic Race Shield et de la Knox Aegis, pèsent moins d'un kilo, certaines moins de 600 grammes. Avouez que c'est tout à fait raisonnable.

Enfin, on a souvent accusé les dorsales d'être chaudes et de causer une transpiration élevée. Spécialement lors des chaudes journées d'été. Si c'est encore vrai pour certains modèles de base, les autres intègrent des systèmes d'aération sophistiqués qui réduisent considérablement cet inconvénient.

dorsales7
En cas de « highside », une bonne dorsale amortira le choc et protègera votre colonne.

 

Comment choisir sa dorsale?
Contrairement à ce que le bon sens nous suggère, les dorsales les plus épaisses et les plus lourdes ne sont pas forcément les meilleures… sauf dans le cas des Forcefield Pro Sub 4 et Pro L2. En effet, ces dorsales britanniques sont à l'heure actuelle les meilleures sur le marché, en compagnie de la Tryonic Feel 3.7 conçue en Italie. Elles offrent la meilleure capacité d'absorption des impacts (moins de 4 kN pour la Pro Sub 4 et moins de 6 kN pour la Pro L2 et la Feel 3.7). Cependant, malgré leur poids plus élevé et leur épaisseur, ces trois dorsales sont très agréables à porter, sur piste comme sur route où elles se font oublier.

La réputation du constructeur n'est pas forcément un gage de performance absolu. Ainsi, les modèles, Back Shield 7-8 Air, BAP et Back Space de Dainese destinés principalement à la route, sont homologués de niveau 1 seulement. La Wave, un des modèles les plus populaires sur les circuits, passe de justesse le niveau 2. Même chose pour certains modèles d'Alpinestars (Bionic Air Back Protector, Bionic Air Back Protector Insert…) qui se limitent au niveau 1. Comme on le voit, les grands équipementiers proposent différents modèles offrant des niveaux de protection différents, à des prix variant du simple au triple. Il est donc conseillé de bien définir ses besoins et son budget et de lire les étiquettes afin d'obtenir le meilleur produit possible, celui qui correspondra le mieux à l'usage auquel vous le destinez.

dorsales16
Certaines dorsales sont très bien ventilées et sont agréables à porter en tout temps.

 

Cependant, la meilleure dorsale du marché ne vous protègera adéquatement que si elle est de la bonne taille. Ne commandez pas votre dorsale à la légère. Passez en magasin et essayez-la au préalable. Sous votre blouson ou votre combinaison, afin de voir si elle s'insère facilement dedans et n'est pas trop volumineuse. Essayez-la aussi avec des couches supplémentaires de vêtements afin de vous assurer qu'elle sera confortable en toute saison, quelle que soit la température.

Vérifiez également la couverture offerte par la dorsale sur laquelle vous avez jeté votre dévolu. Protège-t-elle la colonne adéquatement? Couvre-t-elle bien les omoplates, le coccyx… et les clavicules? Assurez-vous qu'elle n'entrave pas vos mouvements (en flexion avant, en rotation, lors du déhanchement), particulièrement au niveau de la nuque. Si elle entre en contact avec la base de votre casque, elle ne vous convient pas et pourrait vous causer de sérieux désagréments en cas de chute, ou tout simplement à l'usage.

Favorisez de préférence un modèle à double système de serrage, c'est-à-dire doté d'une ceinture abdominale et de bretelles ajustables. Surtout si vous pensez l'utiliser sur route et sur piste.

Évitez les dorsales qui affichent des plastiques aux bords pouvant s'avérer coupants, des rivets métalliques apparents ou d'autres accessoires pouvant vous blesser. En ce qui a trait à la construction, privilégiez les dorsales réalisées d'un morceau à celles comprenant de nombreuses pièces mobiles. Celles-ci pourraient éventuellement se détacher en cas de chute et vous blesser.

Enfin, choisissez un modèle offrant une bonne ventilation. Car si vous ne la portez pas parce qu'elle vous tient trop chaud, elle ne vous sera d'aucune utilité, quelle que soit sa qualité ou son niveau de protection.

dorsales9
Plusieurs dorsales intègrent une protection des omoplates et parfois des clavicules.

 

De nombreux modèles peuvent recevoir un protecteur de poitrine optionnel. Pensez-y lors de l'achat. À noter que ces plaques thoraciques servent à protéger contre la perforation (leviers cassés ou autres objets pointus), autant que contre les chocs.

Comme vous le voyez, il est important de bien se renseigner et de faire preuve d'un bon jugement avant d'acheter une dorsale. Rien ne sert de la choisir en fonction de son look — personne ne la verra sous votre blouson — ni de sa marque. L'important est qu'elle vous fasse bien et qu'elle vous protège adéquatement.

CB1000R
Une bonne dorsale sait se faire oublier sous une combinaison de cuir ou un blouson.

 

MATCH COMPARATIF DE 7 DORSALES HAUT DE GAMME

Dans la colonne de droite, vous trouverez l'essai comparatif des sept dorsales haut de gamme que nous avons eu l'occasion de tester, sur route comme sur circuit, au cours des dernières semaines.

À titre d'information, elles sont toutes conformes à la norme européenne EN1621-2, niveau 2, la plus exigeante en vigueur à l'heure actuelle. Bien que toutes soient utilisables sur piste comme sur route, nous vous indiquons l'environnement dans lequel elles performeront le mieux, selon nous. La qualité de ces dorsales se reflète dans les notes qu'elles ont obtenues, lesquelles tiennent compte de l'ergonomie, de la qualité de fabrication, de la construction et de la protection dont elles font preuve. En ce qui a trait à leur capacité d'absorption des chocs, la valeur d'énergie résiduelle transmise indiquée est une moyenne des résultats obtenus par ces dorsales lors de tests indépendants. Il ne s'agit pas des chiffres fournis par les fabricants, lesquels sont souvent plus flatteurs. Toutes les dorsales ont été pesées sur une balance alimentaire de haute précision. Vous constaterez à la lecture des informations fournies ci-dessous qu'il s'agit de matériel de très haute facture. À choisir en fonction de vos préférences personnelles, car en ce qui a trait à la protection, elles sont toutes recommandées…

CLASSEMENT PAR CATÉGORIE
Classement par poids
1. Dainese N-Frame
2. Knox Contour
3. Tryonic Feel 3.7
4. Forcefield Pro L2
5. Forcefield Pro Sub 4
6. Knox Aegis
7. Alpinestars Bionic Race Shield
Classement par ergonomie
1. Forcefield Pro Sub 4
2. Dainese N-Frame
2. Tryonic Feel 3.7
2. Forcefield Pro L2
5. Knox Aegis
5. Alpinestars Bionic Race Shield
7. Knox Contour
Classement par résistance aux impacts
1. Forcefield Pro Sub 4
2. Forcefield Pro L2
2. Tryonic Feel 3.7
4. Dainese N-Frame
5. Knox Aegis
6. Alpinestars Bionic Race Shield
7. Knox Contour
Classement final
1. Forcefield Pro Sub 4
2. Forcefield Pro L2
2. Tryonic Feel 3.7
4. Dainese N-Frame
5. Knox Aegis
6. Alpinestars Bionic Race Shield
7. Knox Contour
dorsales16

AND THE WINNER IS....

La grande gagnante de match comparatif est la Forcefield Pro Sub 4 qui en plus d'être la plus résistante aux impacts est également l'une des plus confortables à porter, sur route et sur piste. Quatre de nos collaborateurs en ont acheté une depuis cet essai et en sont ravis.

L'autre dorsale qui ressort avec les honneurs de ce comparo est la Tryonic Feel 3.7. Cette dorsale fabriquée en Italie s'adresse à l'origine aux amateurs de sports d'hiver. Elle équipe notamment l'équipe autrichienne de ski alpin et plus particulièrement les descendeurs — et de plus en plus de motocyclistes. Tryonic compte d'ailleurs de nombreux adeptes en Europe dans les milieux du motocross et de l'enduro. Deuxième ex aequo en matière de protection, avec la Forcefield Pro L2, elle s'avère également confortable et agréable à porter sous un blouson. Elle dispose en plus d'un excellent système de ventilation.

Enfin, la Dainese N-Frame, la plus légère de ce comparo et la moins chère, nous a également étonnés. C'est la moins intrusive à porter, sur route et elle figure au quatrième rang en matière de protection. Une excellente dorsale, à tout point de vue.

Ces 7 dorsales se tiennent dans un mouchoir de poche en matière et de performance globale et de résistance aux impacts — elles sont toutes sous les 9 kN éxigées par la norme EN1621-2, niveau 2.

Quelle que soit la dorsale que vous choisirez parmi celles de ce comparo, vous ferez une excellente affaire. Toutes, sans exception, ont été adoptées par au moins un membre de notre équipe. Au total, 10 personnes ont pris part à cet essai comparatif.


Barry
Merci Barry Sheene!

© 2008-2012 Presse Pixels International inc. Tous droits réservés.
Reproduction interdite sans autorisation préalable de Presse Pixels International inc.