« Retourner au nouveau site
Motoplus.ca: l'information moto en temps réel
toppub   Logo
   


DOSSIERS    

UN TOUR DE CIRCUIT DERRIÈRE FAST FREDDIE

En janvier 2004, j'ai participé à l'école de pilotage de Freddie Spencer, au circuit de Las Vegas, à l'invitation de Honda Canada. Et à cette occasion, Fast Freddie m'a offert de faire trois tours du circuit assis derrière lui... Récit d'une expérience mémorable!

Par Didier Constant - Photo: Honda Canada
   
me&freddie    


Ligne droite des stands. Je suis collé aux basques de Freddie Spencer qui, devant moi, déboule à fond de quatrième sur sa VFR, avec la ferme intention de ne pas le lâcher d’un poil. Le premier virage, un gauche relativement lent qui se prend en deuxième, arrive à vive allure. Freddie a déjà dépassé mon repère de freinage et il n’a pas encore rétrogradé. Collé à l’extérieur de la piste, il lâche l’accélérateur, commence à freiner et descend deux rapports. À la dernière minute, il plonge à la corde en gardant la pression sur le frein jusqu’au point de corde. Derrière, j’ai la chienne. Je suis sûr de planter. Ça passe, ça passe! J’ai à peine le temps de me remettre de mes émotions qu’il est déjà déhanché pour le deux, un long droit. Petit freinage à l’entrée du virage pour placer la moto, relâchement au point de corde et accélération franche pour négocier l’enfilade des virages trois, quatre et cinq (droite, gauche, droite) en deuxième. Réaccélération à la sortie du cinq, il enclenche la troisième et se déporte vers la droite de la piste pour plonger à gauche dans le six qu’il prend avec deux fois plus d’angle que moi. Accélération, déhanchement à droite. Petit freinage à l’entrée du sept. Il garde la position pour le huit et le neuf, qui tournent eux aussi à droite. Il coupe les gaz avant l’entrée du virage, freine, prolonge le freinage jusqu’à la corde et sort du neuf complètement à l’extérieur, en bordure de piste, en pleine accélération. La ligne droite, enfin. Gaz au fond, couché sur le réservoir. Troisième, quatrième. Le tour est fini! Freddie s’arrête en bordure des puits. Je le suis, je me redresse, je relève ma visière et je commence enfin à re laxer. Quelle expérience! Je n’aurais jamais pensé connaître autant d’émotions comme passager... Merci M. Spencer!


© 2008-2010 Presse Pixels International inc. Tous droits réservés.
Reproduction interdite sans autorisation préalable de Presse Pixels International inc.